La conscience occulte universelle: P 304

La conscience occulte universelle

 

Ceci se fera dans un ordre d’événements chronologiques et cosmiques, compris de ceux qui auront connu la fusion sur terre avant la fin du cycle. Celle-ci coïncidera avec l’arrivée, sur le globe, de forces intelligentes venues établir un ordre gouvernemental nouveau, afin de préparer l’humanité future à de plus amples contacts avec différentes civilisations de la galaxie. Le mur de l’espace sera repoussé, et l’homme pourra enfin reconnaître la vaste nature du cosmos en évolution. Mais le contact avec ces étrangers ne pourra être établi officiellement sur terre tant que certains hommes n’auront pas été élevés en intelligence, mouvement qui coïncidera avec l’évolution de la conscience supramentale sur terre.

L’occulte de la conscience humaine future permettra à certains hommes initiés de comprendre le vaste thème de la consolidation qui sera révélé aux gouvernements de la terre, afin que s’ajustent et s’équilibrent les puissances temporelles et spirituelles qui détiennent le pouvoir sur la conscience involutive. Même si le pouvoir de ces forces demeurera au cours des siècles prochains, il deviendra de plus en plus restreint dans sa domination de l’homme inconscient, impuissant à se protéger contre lui-même et les forces de sa civilisation astralisée. Deux grands courants de conscience se développeront sur terre, l’un, de plus en plus socialisé, et l’autre, de plus en plus individualisé et occulte.

P. 305

Ceux qui appartiendront au deuxième ne feront plus partie de la conscience expérimentale de l’humanité ; la fusion les unira étroitement avec les forces interplanétaires qui viendront vers ce globe dans le but d’aider l’homme dans l’application d’une nouvelle science, en vue des besoins futurs de la race humaine. L’occulte de la nouvelle conscience préparera certains hommes pour que la terre soit habitée et visitée par des êtres avancés, selon les lois universelles des races en évolution temporelle.

La fin du cycle de la présente civilisation sera directement reliée aux pouvoirs nouveaux de la conscience universelle de l’homme intégral sur terre. Cette période marquera la fin d’un temps où l’homme fut contrôlé dans son esprit par des intelligences obéissant à des lois différentes de celles de la conscience humaine. Lorsque la conscience supramentale sera fixée sur terre, en nombre de sept unités immortelles, Le pouvoir de l’homme sera racheté, et la nouvelle conscience se diffusera dans le monde au fil des siècles futurs. La conscience de la nouvelle race, par sa nature occulte, appliquera les lois vibratoires de l’énergie créative là où l’homme devra restreindre l’activité de l’astral sur la planète.

Les grandes forces astrales de la guerre seront contrôlées à distance par les pouvoirs de l’homme nouveau, de même que les forces vicieuses de la civilisation, qui polluent démesurément la vie de l’homme. Même la mort sera utilisée par les principes de la lumière pour éliminer de la planète les forces qui retardent l’évolution de l’humanité, en empêchant l’homme de s’épanouir. Tout ceci se fera dans le silence de l’éther, et rien ne pourra empêcher la puissance occulte de la conscience universelle de brûler les ténèbres.

Ce grand cycle nouveau de vie sur terre permettra à l’humanité de faire des pas de géant, de sorte que la fin du vingt et unième siècle sera l’image renversée de l’involution du vingtième siècle. Ce mouvement sera lié à l’activité de la conscience occulte universelle, qui deviendra effectivement une conscience de pouvoir, et non plus une conscience d’expérience. L’homme nouveau pressentira cette conscience et pourra mesurer sa présence, selon son propre niveau d’évolution.

P. 306

L’occulte universel ouvrira grandes les portes de l’évolution, et la pauvreté sera éliminée de la surface de la terre, car le pouvoir astral qui la maintenait sera neutralisé. Cette ère nouvelle témoignera des grandes prophéties du passé, incomprises dans leur secret profond, à cause des voiles qui cachèrent à l’homme ce qu’il ne peut savoir qu’en fonction de sa propre lumière, sa propre intelligence en fusion.

L’humanité, après des siècles de soumission à des forces inconnues et astrales, bénéficiera des hautes vibrations émanant des centres occultes de la terre, où la vie de l’homme et de la terre sera surveillée dans toute son évolution, afin que règne l’harmonie sur le globe. La conscience occulte universelle sera tellement présente sur terre que même les mécanismes de la haute technologie seront pénétrables éthériquement à distance. Une banque d’informations perpétuelle sera mise à la disposition des hommes, à travers leurs propres systèmes d’informations, afin de les aider à résoudre les problèmes de haute gravité pouvant naître dans une civilisation où tout sera en grand mouvement d’expansion, sur terre et dans l’espace. Cette conscience occulte universelle se fera sentir là où les hommes auront besoin d’ajuster leurs actions, afin de ne pas mettre en danger l’homme et sa planète. Le contact entre l’homme et les civilisations d’outre-espace sera opportun, car l’homme aura besoin de savoir par lui-même que le cosmos est vaste et la science, infinie.

La conscience occulte universelle transformera le cours des événements planétaires, puisqu’elle fera partie de la nouvelle Régence invisible de la terre. L’homme inconscient croit que la terre évolue avec ses royaumes, selon des lois mécaniques ; mais en fait elle fut de tout temps supportée dans son évolution par des forces créatives intelligentes, dont l’ordre dépasse l’imagination de l’homme inconscient, fermé à la réalité cosmique et systémique de la création en évolution. L’action de la conscience occulte universelle sur terre transformera le globe, et l’homme inconscient évoluera dans un nouveau médium de vie planétaire, favorisant ainsi l’ouverture de son esprit à la haute fraternité des forces cosmiques. La terre ne sera jamais plus la même puisque la conscience créative occulte du prochain cycle libérera l’homme de son voile, devant la grandiose organisation invisible des mondes parallèles.

P. 307

Il fallut que l’humanité attende des siècles pour que renaisse sur terre le pouvoir de l’invisible à travers la conscience humaine, car le mental de l’homme devait évoluer au-delà des conditions originales de sa descente dans la matière. La terre fut guidée dans son évolution, pendant de grandes périodes, et à l’insu de l’homme, jusqu’à ce que ce dernier prenne la relève. Le temps de ce nouveau cycle est devant lui, mais l’occulte de la conscience ne se fera sentir sur terre que lorsque l’homme aura commencé à travailler avec les forces de l’invisible, et qu’il les contrôlera à partir de son cerveau éthérique. Ces forces et la conscience occulte de l’homme créeront une nouvelle alliance, qui vaincra le pouvoir de l’astral sur la planète. Ce sera le début de le grande alliance entre l’homme et les forces élémentales qui sous-tendent l’organisation de la conscience de l’atome ; de là, la science humaine révolutionnera la science mécaniste du vingtième siècle. Le problème de l’énergie sera pour toujours résolu, et l’invention de nouveaux procédés pour la synthèse de nouvelles matières sera mise à l’œuvre dans le monde, afin que l’homme puisse évoluer selon ses besoins futurs, face aux exigences d’une évolution en plein développement.

La conscience occulte universelle équilibrera les forces de la civilisation et protégera l’homme encore inconscient de lui-même. Mais l’avenir de l’humanité ne sera pas pour autant un avenir sans ombrage, car le cosmos est vaste et les forces en évolution n’ont pas toutes atteint le niveau universel de perfection. Voilà pourquoi les siècles qui suivront la mise en vigueur de la Régence planétaire verront beaucoup de luttes intestines à des niveaux qui sont trop occultes pour que l’homme aujourd’hui les perçoive. La conscience universelle de l’homme, par contre, aura résolu finalement le problème ancien de l’influence de l’astral sur la conscience humaine. La résolution de ce problème représentera une grande victoire pour l’homme, et le prédisposera à l’utilisation des pouvoirs de sa conscience créative en réaffectant les forces de l’astral dans un sens créatif, parfaitement contrôlé. Avant que l’homme ne puisse se servir de sa conscience occulte universelle, il aura été testé à la limite de sa conscience planétaire, afin que l’avenir de la race ne soit pas menacé par l’astralisation de certains pouvoirs, après le départ de la terre de ceux qui auront établi le siège invisible de son gouvernement.

P. 308

L’évolution de la conscience humaine projettera l’homme dans l’occulte universel de la pensée créative. La pensée libre de toute mémoire subjective égoïque ne fait pas partie du domaine humain planétaire. Née de l’esprit et répondant au besoin universel de l’évolution de la race, elle se rapprochera de plus en plus de la réalité des plans et cessera éventuellement de vibrer à une lumière inférieure à celle du lien universel entre l’homme et le double.

La conscience occulte universelle s’étendra au-delà des confins de la pensée subjective. Graduellement, l’homme conscient connaîtra les aspects les plus occultes de la vie, jusqu’à ce qu’elle devienne une véritable force de pénétration dans le monde invisible de la vie, à tous les niveaux de son organisation. La conscience universelle et occulte de l’homme intégral lui permettra de s’instruire d’aspects extérieurs à son aventure planétaire ; ainsi il grandira en expérience, car sa conscience profitera de cette instruction, et il découvrira ces aspects de la vie voilés par les limitations psychologiques de sa pensée subjective. Ayant appris à penser au-delà de son expérience psychologique, ses centres s’ouvriront et il percera les voiles de la conscience universelle. Celle-ci l’instruira de choses dont la nature dépasse la conscience sensorielle et la vie s’ouvrira devant lui comme par magie, car il verra des aspects du réel qui ne peuvent être perçus quand la matière déforme et limite la réalité du mental.

L’univers domine tous les plans de la création. Lorsque l’homme nouveau aura vaincu les limites psychologiques de sa conscience planétaire, il s’exclura de la psychologie de la race humaine. Il sera porteur d’une nouvelle conscience, et le terme « race » ne s’appliquera plus à lui que dans le cadre de sa relation matérielle avec le monde. Son esprit sera dégagé de la mémoire des races planétaires. Il ne pensera plus comme elles et sera libre de leurs conventions involutives. Cette conscience mentale différente fixera sur terre les lois du savoir absolu, nées de la fusion de l’être avec la lumière. La spéculation philosophique disparaîtra, après avoir bien servi l’homme ancien ; elle deviendra insuffisante à l’être nouveau, essentiellement fondé sur le jeu de l’esprit d’un mental intellectualisé. La conscience occulte universelle répondra à toutes les questions de l’homme et la soif de connaître disparaîtra devant la présence d’un savoir sans fin et instantané.

P. 309

L’évolution de la conscience mentale supérieure permettra à l’être de découvrir une nouvelle façon de vivre son intelligence. Elle interviendra dans le moindre domaine de la vie mentale et l’activité de l’intelligence future ne ressemblera plus à celle qu’a connue l’homme ancien. Là où il devait penser subjectivement pour comprendre sa relation avec le monde ou son état mental intérieur, il n’aura plus qu’à communiquer intérieurement pour reconnaître le lien universel de sa conscience. Celle-ci deviendra une source sans réserve de connaissances, servant à l’enligner parfaitement dans la vie ; l’occulte de sa conscience universelle s’étendra ainsi jusqu’à devenir une façon naturelle de vivre.

Pour que la conscience occulte universelle n’interfère pas avec la conscience égoïque, l’homme devra en avoir intégré l’énergie créative et s’être libéré émotivement de son attachement à sa source, afin qu’elle devienne une partie intégrante de lui-même au lieu d’un appendice puissant à sa conscience en évolution. Processus difficile, car l’être sera d’abord fasciné par l’occulte de la conscience et cette fascination retardera l’intégration de son énergie. Ce n’est qu’au cours de son évolution personnelle qu’il réalisera le pouvoir de cette conscience et le besoin de l’assujettir par la transmutation la plus complète de son corps émotif qui le lie à la subjectivité de l’être. L’occulte de la conscience universelle devra s’équilibrer avec la conscience naturelle de l’homme afin que ce dernier puisse bénéficier de ce qui vit en lui, ainsi que de ce qui vit au-delà de lui-même. Sinon, il sera englobé par une force plus grande que la sienne et connaîtra de grandes souffrances, car cette force prépersonnelle siège dans son mental pur, au-delà de l’émotif et du spirituel.

Comme sa conscience universalisée rendra plus occultes ses connaissances, avec le temps l’homme pénétrera dans des domaines de la vie qui, en retour, exerceront sur lui une ouverture proportionnelle jusqu’à ce qu’il accède consciemment à des couches de vie mentale dont la connaissance fera de lui un être à conscience unique, infinie en croissance.

P. 310

L’occulte universel traversera la conscience de l’homme et ce dernier terminera son cycle de vie sur terre ; ayant connu les lois de la lumière des mondes supérieurs, il aura conquis les limites astrologiques de sa conscience planétaire pour entrer dans les grands domaines de la vie éthérique, vie où seule la fusion de l’homme avec sa lumière convient à la réunion de ses principes cosmiques et planétaires. L’occulte universel créera dans les éthers mentaux une nouvelle force de vie, qui descendra vers la terre afin de supporter l’homme dans son rôle cosmique.

Pour bénéficier des forces de vie supérieure, l’homme devra avoir accès à des niveaux d’énergie que seule sa conscience occulte pourra faire descendre ; il deviendra de plus en plus supraconscient, de plus en plus occulte dans son mental sans pour cela que l’occulte nuise à sa vie matérielle. Sa capacité de parfaitement équilibrer sa conscience avec les nouvelles forces de vie sera une mesure de l’occulte de sa conscience : plus celle-ci sera occulte, remplie du savoir universel au sens réel du terme, moins l’homme souffrira d’elle occultement et plus il en aura intégré l’énergie. L’occulte de la conscience universelle ne sera plus de l’occultisme psychologique ou une forme subjective de ce dernier. Ce sera une science fondée sur le pouvoir du nouveau mental, permettant de vivre en fonction des lois de la vie sans que le savoir sombre dans la connaissance colorée par l’ego assoiffé de connaissances occultes.

L’occulte universel de la nouvelle conscience sera effectivement le remplacement d’une forme de vie mentale par une autre et non simplement la surimposition d’une façon de penser. Il coïncidera avec l’immersion du mental humain dans la sphère psychique de son moi réel, son être universel ou son double, dont la fonction psychique est d’informer l’être à travers les pulsions de la lumière, au-delà de la pensée purement subjective. L’être humain n’a pas l’habitude de vivre en fonction des pulsions de l’énergie du mental supérieur, car la pensée fut depuis toujours le support catégorique de sa conscience. Aujourd’hui, l’habitude est devenue foncière et parfaitement imprimée dans sa conscience.

P. 311

L’évolution de la conscience supramentale sur terre élèvera le niveau de perception de l’homme face à l’irréalisable. Émotivement, il ne s’attendra plus à rien de la vie, mais il en percevra la nature et le mouvement à partir d’un plan mental parfaitement exorcisé de l’émotivité subjective. Ce changement d’attitude sera difficile, car l’homme se sert de l’émotivité pour donner à sa vie une raison d’être et en colorer les contours. Dès que l’émotivité est retenue, la dépression s’installe chez lui car l’ego ne peut vivre que de conscience colorée tant qu’il n’a pas été élevé en conscience pure. L’occulte universel de la pensée représentera pour l’homme nouveau la fin de sa vie humaine à un pallier d’évolution, et l’élévation de la vie à un autre niveau d’évolution. S’installera alors en lui une nouvelle gamme de valeurs totalement dissociées de celles que l’homme ancien avait connues et supportées. L’impression de sa conscience est fondée sur l’apport de forces extérieures à lui-même, alors que sa conscience réelle ne repose que sur la fusion de l’ego avec le double universel, sa contrepartie cosmique.

L’occulte universel de la conscience future définira le pouvoir à long terme de l’homme. Sa vie ne sera plus le résultat d’une suite de décisions marquées par un mental ignorant de son avenir, mais plutôt par une suite d’actions dont les conséquences feront de lui un homme de plus en plus lié à l’abondance des forces créatives de son double. L’être nouveau s’enrichira, non pas matériellement de façon astrale mais matériellement de façon intelligente, conséquente avec les lois vibratoires de son propre devenir. Comme la lumière ne peut retirer ce qu’elle octroie, l’homme ne peut la vivre que lorsqu’il est prêt à la recevoir, car elle ne peut être astralisée, c’est à dire diminuée dans ses conséquences.

Le pouvoir de la conscience nouvelle indiquera jusqu’à quel point l’être peut pénétrer dans les couloirs sans fin du réel, dont la nature défie l’imagination astrale de l’homme involutif. Le pouvoir de sa conscience réfléchira de plus en plus sa capacité de la vivre selon le mode pulsatif qui émane de son mental éveillé. Il vivra sa vie dans une atmosphère mentale tellement raréfiée que toute conscience involutive en serait asphyxiée. L’absence de support subjectif et psychologique le poussera à ne vivre que d’une conscience dont la pulsation sera émise à partir des plans cosmiques du double, à l’abri de toute programmation planétaire et de toute interférence liée aux forces de l’âme.

P. 312

 

Les limites psychologiques de l’ego auront été poussées aux confins de sa conscience involutive, et c’est dans cet ordre qu’il sera mesuré en pouvoir, en savoir, en science et en puissance. L’occulte de la conscience universelle s’installera en lui à mesure qu’il aura réussi à supporter le vide de son mental éveillé à une autre dimension de lui-même.

L’évolution de la conscience occulte et universelle dépendra de l’apport des forces de la lumière sur terre et de la compréhension de ces forces au cours de l’initiation de l’homme, alors que la fusion s’établira pour créer un nouveau type d’être. Ces forces établiront dans la conscience une nouvelle fondation, car elles ont le pouvoir de transformer l’homme jusqu’à sa perfection, dans la mesure où il est cosmiquement prêt à être transmuté et élevé dans la science mentale supérieure de son ego évolutif. L’homme découvrira que la mesure de sa nouvelle conscience ne peut être projetée ; elle ne peut être que réalisée dans le temps où le principe de ses corps subtils sera ajusté pour la vivre créativement.

La conscience nouvelle sera occulte et universelle. Les hommes de l’involution ne pourront la comprendre ou la vivre, mais elle sera naturelle pour l’homme nouveau lui-même. C’est dans son mode de vie qu’il se rendra compte qu’il ne peut jouer du violon de l’involution et de la harpe de l’évolution en même temps. Sa conscience sera trop grande pour qu’il s’abaisse à vivre selon un mode qui ne convient plus à sa grande sensibilité intérieure, élevée à un niveau d’intelligence faisant de lui un être qui veut faire route en marge de l’humanité sans pour cela se retirer du jeu social. Il sera bien parmi les hommes dans la mesure où , ne pouvant plus être troublé par eux, il aura appris à vivre en fonction de ce qu’ils auront fait de mieux et non de pire. Ainsi, il se créera des havres de paix à l’intérieur desquels il se suffira ; plus l’occulte de sa conscience grandira, plus l’homme conscient se libérera des dimensions inférieures de la vie pour entrer dans les dimensions de la vie éthérique, véritable domaine de l’homme-lumière.