La mémoire négative

Edwige


AVANT-PROPOS

"Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" 

(BdM PE-028)

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.


 

Quand une conférence résonne et vient à point nommé pour répondre à une situation difficile, c’est utile d’en décortiquer tout le sens et la confondre avec ses acquis et sa propre expérience.

 

C’est d’une grande aide pour démanteler l’écheveau étriqué des

conditionnements par une auto-observation, une conscientisation de

l’expérience, un autre regard sur les éléments qui composent le

psychisme et le fonctionnement de l’ego… pour une meilleure prise de

conscience lors du basculement de nos croyances erronées.

 

Au final, de mon point de vue, cette mémoire négative résume toute

l’histoire de nos souffrances en pointant le fait que émotions/énergies sont toujours liées a de la prédation astrale et, ô combien paradoxalement…, pour notre évolution… 

 

Il semblerait qu’un clou rencontre toujours un marteau... comme certaines personnes qui ont la vibration pour infliger des souffrances à autrui...

 

Ces personnes rencontrent toujours des victimes (et vice versa) qui portent les mémoires négatives de ces souffrances…

 

Le début dit ceci : « Pour bien comprendre le phénomène de la mémoire négative il faut bien comprendre le phénomène de la souffrance et de la pensée liée à la mémoire négative, mémoire qui fait souffrir »… 108 C.053b-La mémoire négative

 

______________________________

                 

Tu objecte que: « il y a la mémoire et il y a aussi l’événement qui  

déclenche la mémoire. S’il y a dans la vie de l’homme des événements qui déclenchent la mémoire, qui engendre des pensées, l’homme doit ne corriger non pas les pensées et non pas la mémoire, il doit corriger l’événement. C’est à partir de la correction de l’événement que l’homme en arrivera à corriger la mémoire et a corrigé la pensée »

______________________________

 

De mon point de vu, selon la conférence référencée ici, je ne crois pas que cela se passe comme cela car ça ressemble à un ego qui veut contrôler les évènements qui ne sont pas dépendants de lui.

 

Les évènements ou « formes » sont ce qu’ils sont, ils arrivent à point nommé, ou non, (par l’esprit ou les plans astral, mental) dans nos vies pour nous « mettre en vibration », cela fait partie intégrante de l’évolution…

 

Ce que l’homme va devoir apprendre, de gré ou de force dans l’instant présent, c’est à faire une gestion intelligente de l’émotion associée à l’évènement présenté, engendrée et réfléchie par cette forme, et des pensées ensuite générées par l’évènement en question…

 

Cette émotion vient d’une vielle mémoire qui entraîne certaines mécanicités, quand se présente à l’ego involué une mémoire émotionnelle de la même famille et/ou intensité vibratoire…

Par exemple ce ne sera pas forcément la même réaction émotionnelle si c’est un viol ou un accident de voiture…un gain à la loterie ou le grand amour de sa vie…Progressivement il vivra chaque forme, agréables ou désagréable, sans plus rien émotiver, elles couleront sur lui comme la rivière dans son lit…Ce qui rejoint ce que je disais dans un autre sujet : « C’est un bon début que de commencer à fouiller à l’intérieur de soi pour entreprendre la guérison des mémoires et régler nos derniers résidus karmiques. Sans guérison du poids des mémoires, on ne fait que répéter les vieux mécanismes psychiques et comportementaux des énergies de l’ancien… et… ça n’est pas compatible avec nos changements vibratoires en cours. »

______________________________

                 

Et il semblerait qu’il n’y ait pas que nous qui nettoyons nos mémoires…le nettoyage mémoriel ne serait plus seulement humain mais cosmique ?Ou que nos changements soient la conséquence directe, par nécessité d’évolution, de ce qui se passe au-dessus de nos têtes?: « il y a quelque chose qui affecte le système solaire au complet »

 

De fait, tous les changements qui se produisent, dans ou sur le soleil et son système, affectent la terre, son climat et ses habitants sur tous les plans ; physique, biologique, psychique, spirituel, destruction de croyances et conditionnements erronés…c’est le grand nettoyage…

 

Cela coïncide à l’entrée du Verseau et la période EVOLUTIVE de l’humanité, avec un changement de conscience lent mais progressif, une augmentation du taux vibratoire de la terre et de ses habitants, qui impacte le vivant plus ou moins harmonieusement…


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Josée (jeudi, 28 février 2019 15:42)

    Ce tableau est magnifique. L'existence de ce tableau fait partie de la métamorphose de la mémoire négative en un total lâcher prise, il est une trace du mouvement naturel qui fait quitter le poids de la mémoire négative avec un tel lâcher prise que l'ego s'en trouve privilégié dans son travail de délestage du passé.