Seuil de tolérance où placer le curseur ?



 Quand il y a un effet boule de neige sur une nouvelle organisation physique, psychique, chimique et biologique en nous, cela crée moult désordres internes et externes aussi dérangeants les uns que les autres : fatigues intenses, détachements, incommunicabilité, besoin intense de silence, d’isolement, d’intériorisation…et... d'aversions diverses... ce sont "les interférences "

 

Quand s’estompent en nous croyances, illusions, conditionnements et autres béquilles qui nous maintenaient en survie… surgit "Le réel en soi" quel qu’en soit le prix...

 

Après l’exercice périlleux d’affirmation de soi et de son autorité propre dans le plus ardu des domaines : entourage proche, mari, conjoint, enfants, afin qu’ils cessent d'empieter sur vos plates-bandes et n’usent plus de divers petits et gros chantages émotionnant… on devient apte à s’attaquer à plus gros poissons: "Les pensées" 

 

Un bon moyen d’économiser son capital énergie : briser coûte que coûte « ce miroir déformant et cette famille illusoire » de personnages qui se reflètent dedans et dans tous nos recoins cellulaires, génétiques, généalogiques... Ceci afin d’éliminer toutes les entraves karmiques involutives dans notre vie actuelle.

 

Ça prend de l’insomnie, des suées nocturnes et diurnes, des bâillements intempestifs, des sautes d’humeurs… en prendre conscience dans "l’instant présent" est très thérapeutique et évolutif…

 

Ces désagréments peuvent être vécus "assez confortablement" s’ils sont soutenus par une hygiène de vie "élevante"… boire en abondance de l’eau "vivante" (de source ou purifiée), alimentation non industrielle, végétale et biologique, diverses activités physiques et créatrices, soins énergétiques sur les corps subtils, évitement des relations énergivores…etc.

 

En prime…. dans ce processus de conscientisation de sa propose astralité, où l’on mesure l’énergie à fournir pour s’en affranchir, le seuil de tolérance est rapidement atteint lorsque…. confronté à l’astralité d'autrui qui nous astralise par son inconscience… la solitude arrive comme un signe de capitulation a l’entrée dans le réel en soi. On est arrivé à un seuil de tolérance zéro contre l’involution d’autrui, véritable tests et oppositions sur le chemin de sa propre évolution… sans possibilité de retour en arrière, loin d’être une sinécure…

 

Tu as a publié une note pertinente sur l’astralisation des autres par les pensées et les paroles, il faut rajouter par les actes aussi… «Tâchons de ne pas astraliser les autres par nos pensées et nos parole parasites, est-ce que ce que j’ai à dire apporte plus d’intelligence et aidera les autres à être plus libres? À élever leur taux vibratoire?.

 

Télécharger
L'intolérance vs la tolérance.mp3
Fichier Audio MP3 9.6 MB

_______________________________________

 

Les interférences

vidéo sur Le Carrefour Supramental

_______________________________________

Le Réel en Soi

vidéo sur Le Carrefour Supramental

_______________________________________

 

Rêve Astral ou Rêve Mental 

Autres vidéos sur le rêve

La conscience du rêve à l'éther 

Polarité de la pensée et du rêve

_______________________________________

L' origine de la pensée

vidéo Pierre Riopel Clone

Autres vidéos sur la pensée