Seuil de tolérance où placer le curseur ?

Edwige


AVANT-PROPOS

"Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" 

(BdM PE-028)

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.


Quand il y a un effet boule de neige sur une nouvelle organisation physique, psychique, chimique et biologique en nous, cela crée moult désordres internes et externes aussi dérangeants les uns que les autres : fatigues intenses, détachements, incommunicabilité, besoin intense de silence, d’isolement, d’intériorisation…et... d'aversions diverses... ce sont "les interférences "

 

Quand s’estompent en nous croyances, illusions, conditionnements et autres béquilles qui nous maintenaient en survie… surgit "Le réel en soi" quel qu’en soit le prix...

 

Après l’exercice périlleux d’affirmation de soi et de son autorité propre dans le plus ardu des domaines : entourage proche, mari, conjoint, enfants, afin qu’ils cessent d'empieter sur vos plates-bandes et n’usent plus de divers petits et gros chantages émotionnant… on devient apte à s’attaquer à plus gros poissons: "Les pensées" 

 

Un bon moyen d’économiser son capital énergie : briser coûte que coûte « ce miroir déformant et cette famille illusoire » de personnages qui se reflètent dedans et dans tous nos recoins cellulaires, génétiques, généalogiques... Ceci afin d’éliminer toutes les entraves karmiques involutives dans notre vie actuelle.

 

Ça prend de l’insomnie, des suées nocturnes et diurnes, des bâillements intempestifs, des sautes d’humeurs… en prendre conscience dans "l’instant présent" est très thérapeutique et évolutif…

 

Ces désagréments peuvent être vécus "assez confortablement" s’ils sont soutenus par une hygiène de vie "élevante"… boire en abondance de l’eau "vivante" (de source ou purifiée), alimentation non industrielle, végétale et biologique, diverses activités physiques et créatrices, soins énergétiques sur les corps subtils, évitement des relations énergivores…etc.

 

En prime…. dans ce processus de conscientisation de sa propose astralité, où l’on mesure l’énergie à fournir pour s’en affranchir, le seuil de tolérance est rapidement atteint lorsque…. confronté à l’astralité d'autrui qui nous astralise par son inconscience… la solitude arrive comme un signe de capitulation a l’entrée dans le réel en soi. On est arrivé à un seuil de tolérance zéro contre l’involution d’autrui, véritable tests et oppositions sur le chemin de sa propre évolution… sans possibilité de retour en arrière, loin d’être une sinécure…

 

Julie à publié un jour une note pertinente sur l’astralisation des autres par les pensées et les paroles, il faut rajouter par les actes aussi

 

«Tâchons de ne pas astraliser les autres par nos pensées et nos paroles parasites, est-ce que ce que j’ai à dire apporte plus d’intelligence et aidera les autres à être plus libres? À élever leur taux vibratoire?".

 

Les interférences

_______________________________________

Le Réel en Soi

_______________________________________

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Josee (lundi, 29 avril 2019 03:16)

    "le seuil de tolérance est rapidement atteint lorsqu'on est confronté à l’astralité d'autrui qui nous astralise par son inconscience".
    L'ego, dans un moment de lucidité, repère facilement l'inconscience et l'astralité de l'autre. La lucidité peut lui être venue parce que la situation correspond à une force particulière que cet ego aurait acquise, ou bien parce que le taux vibratoire est en ascension et fait céder un voile. Lucide de l'autre, l'ego parfois s'insurge. S'insurge-t-il parce que ce dont il s'insurge l'astralise ou parce qu'il pressent la menace ou la possibilité d'un effet astralisant sur lui-même? L'ego lucide s'insurge contre l'autre pour rebalancer l'énergie, la sienne, en agissant sur celle de l'autre au moyen d'un choc. Et pourquoi ou dans quelles conditions l'énergie doit-elle être rebalancée dans une situation où l'autre manifeste de l'astralité ? Car ce ne peut être que dans certaines conditions ! C'est quand l'autre domine. Tu parles du chantage des enfants, de la lourdeur du mari, nos proches sont enclins à nous manipuler à leur insu. Si nous créons un choc au moment de leur attitude, nous brûlons un peu de notre propre karma, notre propre lien karmique avec eux. C'est important de ne pas y mettre d'émotion, ça empêcherait l'effet d'ordre. Si l'échange grimpe, le mental reste froid et centré. Le calme ne peut que s'instaurer. L'ego s'est respecté, il doit maintenant respecter l'autre qui vient lui aussi de vivre la froideur choquant de ce brassage mental.

  • #2

    Edwige (mardi, 30 avril 2019 06:06)

    L'ego, par l'effet du nettoyage de la lumière de l'énergie de l'esprit sur lui, gravit progressivement les barreaux de l'échelle du discernement. La désastralisation de ses corps subtils exacerbe sa sensibilité vibratoire car les voiles ténus de cette sensibilité s'affinent à chaque tests, évènements et oppositions en tous genres. Peu à peu l'ego se retrouve nu et transparent devant autrui vêtu de leur astralité épaisse.

    C'est cette nudité qui à une possible "astralisation" sur lui lors des tests... Mais ce dont il peut s'insurger c'est plus de l'effet de surprise des tests, alors qu'il avait baissé la garde, que des menaces sur lui lors de ces tests eux-même.

    L'égo ne s'insurge pas car, bien que sous l'effet de l'inattendu de la surprise, il va discerner ce qui vient du test pour lui et de l'astralité de l'autre. En agissant ou "réagissant" en adéquation avec son intelligence éthérique il va repérer dans son corps émotionnel ce qui est de la projection de l'autre et ce qui ne lui appartient pas… Tant pis si cet autre se retrouve dos au mur par le choc, c'est un pas de plus pour lui pour se remettre en question.