Modifications corporelles = Prédation astrale

 Par Edwige


AVANT-PROPOS

"Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" 

(BdM PE-028)

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.



Quels que soient nos sentiments d'appréciation, d'acceptation ou de rejet, la personne tatouée force au respect de son esprit et nous indique où est placé notre seuil de tolérance dans notre ego. Celui-ci nous apprend a observer et non a juger ou a critiquer.

 

La plupart des personnes tatouent leur corps, le mutilent par scarifications ou parpiercings pour de multiples raisons liées à leurs programmations ou pour des motifs sociaux/culturels séducteurs et incitateurs.

 

Ce qui se joue c'est la signature vibratoire des tatouages ou des piercings plutôt que leurs symboliques ou leurs significations. Cette signature véhicule de l'information et est porteuse d'énergies qui cherchent à atteindre leurs buts astral que l'on peut aisément imaginer.

 

Ces énergies négatives s'intensifient en raison du "marquage" sur les réseaux énergétiques du corps physique et de ses multiples portes d'entrée dans les corps subtils. Elles affectent le corps, l'ego, l’esprit, l’intelligence et la volonté par le truchement de fils ténus, ou lignes de prédations, manipulables a volonté par les plans.

 

La majorité des dessins tatoués ou des emplacement de piercings activent des énergies négatives par le biais de l'hypersensibilité, de l'instabilité psycho-émotive. Ces tendances, souvent préexistantes sur fond dépressif, ont pu motiver le passage à l'acte par recherche d'identité personnelle ou appartenance a un clan.

 

Elles sont susceptibles de générer, à l'insu de la personne, dépression, alcoolisme, dépendances sexuelles, drogue etc..., de l’attachement au monde matériel, spirituels et de leurs illusions quel que soit l'emplacement sur le corps, le motif ou son origine: (diable, guerrier, designs, dark, demonios, tatouage japonais, angel, ange, demonio, aile, imágenes, samurai, japonais, vampire, japanese demon, angel, skull, sleeve, dark, guerreros, half, espalda, horror, samurai tattoo, devil, diable, imágenes, samurai, japonais, vampire, japanese demon, spirituels, symboles etc…). Sur le net on peut voir la panoplie de motifs allant du plus banal au plus sophistiqué, du plus aéré au plus obscur...

 

Les tatouages densifient une forme polarisée dans la matière, c’est là que se joue l’aspect occulte dans la personne qui a besoin de vivre et d'expérimenter cette programmation article de Sandra Vimont ici

 

L'envoutement et la publicité que font les personnes, qui exhibent leur corps dans tous les pays du monde, permet à un commerce juteux d'avoir pignon sur rue... et de créer des égrégores qui favorisent la domination sur l'humain et la suprématie des forces astrales sur le globe.

 

A terme ces interventions sur le corps permettront de faire accepter naturellement l'injection d'une puce électronique (déjà en cours dans bien des cas...) pouvant s'uniformiser comme moyen d'identification universelle une fois rendue obligatoire.... Sur le plan astral c'est une aubaine...

 

Indépendamment du phénomène énergétique on peut constater des dangers cachés liés aux nanoparticules dans l'encre, au manque d'hygiène dans la pratique, à la vulnérabilité personelle  etc… liens ici

 

Tatouages histoire et significations

Piercings divers et variés 

-15 raisons pour ne pas se faire tatouer de façon permanente

Psychanalyse du tatouage et du piercing par Patrick Fraselle


Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Laurent (mercredi, 25 juillet 2018 12:48)

    J'ai en effet remarqué d'énormes changements chez ma soeur qui s'est fait tatouer sur plusieurs parties du corps. Elle boit de plue en plus et ça entretien sa dépression jusqu'à être suicidaire.

  • #2

    Mélanie (vendredi, 10 août 2018 18:29)

    Alcoolique et tatouée je comprends enfin ce qui m'arrive depuis quelque années, comment nettoyer maintenant la charge énergétique liée a ces points de tatou?

  • #3

    Edwige (vendredi, 10 août 2018 18:33)

    Possiblement un gros travail a entreprendre par des soins énergétique, magnétisme etc... pour inverser cette charge ou pour éradiquer les vieilles mémoires karmiques qui vous ont poussée à ces actes. Il n'est jamais trop tard pour rebrousser chemin et prendre de nouveaux départs...

  • #4

    Laurent (vendredi, 17 août 2018 07:31)

    Je tombe sur votre article alors que je me posais la questions de cette frénésie moderne aux tatouages. Sur les plages, à la piscine, en été dès que le corps se dénude, une floraison de motifs divers et variés frappent nos visions. Vos explications semblent tout à fait pertinentes, merci.

  • #5

    Edwige (vendredi, 17 août 2018 07:36)

    Oui Laurent il existe bel et bien des plans qui utilisent l'énergie de nos émotions et perfidement ils le font, assez subtilement, par le biais de ces grossières ondes de forme sur la peau. Les personnes ainsi infectées par ces lignes de prédations deviennent leurs marionnettes dociles, répondant a leur besoin vital de notre énergie de vie. Vous l'avez compris ces plans sont anti-hommes.