Le big bang re-visité

 Edwige


AVANT-PROPOS

 "Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" 

(BdM PE-028)

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.


1ère Hypothèse (inspirée d'un texte de Sandra V. sur la diffraction de la Lumière)

- La source ou énergie primordiale aurait créé l’esprit universel sur un plan nommé supramental ou conscience supérieure.

 

- Dans ce mouvement du big bang l’énergie de l’esprit universel aurait dévié sur un obstacle (big crusch?) créant ainsi une ouverture qui devint le plan surmental: (plan mental supérieur) résidence des ajusteurs de pensée.

 

- Pour maintenir l’équilibre de ce plan trop riche en énergie primordiale, les ajusteurs de pensée auraient cédé de leur territoire a des forces descendantes pour se délester de l’excès d'énergie car rien ne se perd tout se crée… Un peu comme nos animaux, chiens, cochons… qui se nourrissent des restes de leurs maîtres… Ce plan devint le 1er niveau de parasitage ou de vampirisme humain pour générer une conscience inférieure.  Ce phénomène expliquerait pourquoi certains ego qui ont créé leur double éthérique, mais qui ont conservé leurs attributs ou personnalité (domination, vampirisation d’autrui etc.…) résident dans ce plan surmental et non dans le plan supramental. Ces egos, pourtant habités par leur ajusteur de pensée, sont vampirisés dans ce plan et, pour compenser leur manque, ils vampirisent également et à leur tour d’autres egos.

 

- L’énergie des ajusteurs de pensée aurait dévié à son tour sur un obstacle (re-big crusch?) créant une ouverture également et qui devint le plan astralDans ce plan résident des egos et des entités qui se nourrissent des énergies en excès comme sur le plan surmental. Ce plan astral devint le 2ème niveau de parasitage ou vampirisme humain. Le vampirisme ou parasitage par les entités de ce niveau expliquerait pourquoi des egos involués sont exacerbés dans leur personnalité ou leurs attributs préexistants (domination, vampirisation d’autrui etc.…). Ceux-là, comme les précédents du plan surmental, sont assujettis à différentes entités et/ou forces ascendantes qui pompent leur énergie vitale. Ils deviennent aussi déficients en énergie vitale, d’où leur besoin de vampiriser les autre également pour compenser leur manques ou leurs pertes.


2ème Hypothèse

- Au plan divin la source, ou énergie primordiale, aurait créé l’esprit universel ou conscience supérieure sur un premier plan nommé supra-mental. En amont de ce plan d'autres plans ou autres dimensions du réel existent ou sont en devenir mais encore inconcevables par les sens humains. Ce plan supra-mental, demeure des esprits universels, est appelé à être la résidence de l'homme/femme qui a intégré sa trinité universelle "Volonté, Intelligence Amour" avec une conscience ayant créé son couple cosmique.

 

- De ce plan fût crée un deuxième plan qui devint le plan sur-mental ou plan mental supérieur de l'être humain. Ce plan est relié à l'esprit et à au double éthérique que l'homme crée lorsqu’il intègre les principes de la Volonté et de l’Intelligence. Ce plan est la résidence des esprits ou ajusteurs de pensée. L'esprit émane de la Source originelle et loge dans le noyau des atomes de chaque humain. Son rôle est d’orchestrer le phénomène de la pensée, afin que l’ego progressivement prenne conscience de lui-même. Ceci permettant à l'humain d’intégrer tous les attributs de sa réalité solaire, l'ego fusionne alors avec son esprit. Pour maintenir l’équilibre de ce plan sur-mental  trop riche en énergie primordiale, les ajusteurs de pensée se délestèrent de leur excédant en cédant une part de ces énergies a des forces lucifériennes et sataniques Ces entités parasitaires hautement intelligentes avec une volonté sont apparentées à la nature de la volonté humaineComme rien ne se perd et que tout se crée... avec ces énergies elles fabriquèrent leur monde qui devint un plan de parasitage et de vampirisme qui généra une conscience inférieure chez l'humain. Demeurent ici des entités et des parasites qui se nourrissent des énergies excédantes du plan sur-mental, astral et terrestre. Ceci explique pourquoi dans notre cycle évolutif des egos vivent dans ce plan et non dans le plan supra-mental, car même s'ils ont un double éthérique, contre toute attente ils ont conservé les attributs de leur personnalité egoïque de domination, de vampirisation etc.… Pour conquérir la terre ces forces lucifériennes et sataniques, n’ayant pas de corps propre elles utilisent le corps humain en restant en dessous du seuil de sa conscience

 

- Ce deuxième plan accoucha d'un 3ème et dernier plan qui devint le plan astral (ou monde de la mort), qui est également un  niveau de parasitage et de vampirisme humain. C'est la résidence des parasites et des entités spirituelles qui se nourrissent des énergies excédantes du plan satanique et luciférien ainsi que du plan humain. N’ayant pas de corps propre pour conquérir la terre, parasites et entités utilisent également celui des humains en restant en dessous du seuil de leur conscience. 

 

- L'échelle hiérarchique de ces plans est identique au plan terrestre ils montent et descendent du plus bas vers le plus haut... Ceci faisant partie de l'histoire méconnue du grand mensonge cosmique....

 

- Sur terre à la ferme, dans les taudis ou dans les châteaux il y a toujours "des restes" pour les animaux domestiques... ce qui est en bas est comme ce qui est en haut... C’est l’effet boule de neige de la période involutive...

 

Bernard disait à ce propos dans "l’ego vampirique C.032b"« Si le vampirisme sous toutes ses formes disparaissait de la surface de la terre la société telle que nous la connaissons serait abolie car elle n’aurait plus la force du vampirisme pour lui donner sa cohésion»


Questionnements 

 

A - Si l’énergie primordiale, dans son explosion, a provoqué l’émergence des plans supra-mental, surmental et astral, dans un espace de temps inconnu, est-ce qu’il y a eu des obstacles, objets ou interférences qui ont dévié cette énergie pour créer ces sous-plans? Si oui en sont-ils la cause? 

 

- Si oui que sont ces objets/obstacles/interférences qui ont fait dévier le rayonnement lumineux de l’énergie de la source et de l’esprit universel? 

 

- On pourrait supposer de la matière dense qui serait des plans déjà existants, résidences de forces descendantes préexistantes (ou univers parallèles?) avant le bing bang??? 

 

- La polarisation de la "création du monde", dont parle Bernard, serait l’aventure ou l’expérience génétique de "celui/celle/ceux qui l'ont créé"?.

 

- Et qui pourrait expliquer ces univers parallèles ou autres dimensions qui ont besoin de la lumière et de l’obscurité… cette dernière cherchant la première?  Ne dit-on pas que nous sommes multidimensionnels?

 

 B - Il y aurait donc au moins 2 niveaux de vampirisations hébergeant deux catégories d’egos:

1- les egos involués vivant dans le plan astral

2- les egos qui ont créé leur double éthérique vivant dans le plan surmental...

 

Il est assez inconcevable qu’un égos dominateur/manipulateur ayant crée son double puisse résider dans le plan supramental....

 

Après explications on peut en déduire que dans l’évolution supposée être "supramentale", certains activistes, pour aller plus vite, ont mis la charrue avant les bœufs en n'intégrant pas le plan surmental, qui est l’étape intermédiaire qu’on ne peut enjamber… et la faute en reviendrait à Bernard de Montréal qui en aurait peu parlé de ce passage obligé, pour se concentrer sur le supra-mental.

 

Certains élèves, devenus des aficionados, auraient fait pareil car trop avides et trop pressés dans la création de leur double en se croyant déjà fusionné dans le supramental…alors qu'il ne tiennent encore que la rampe de l'étage surmental.

 

Le meilleur pour la fin :

Il semblerait que cela faisait partie d’un plan bien orchestré qui sous-entend que nous sommes le dernier maillon de la chaine mais plus perfectionnés que ceux déjà existants…

 

D’autres plans et univers parallèles préexistait avant nous, ce serait des génies, résidants dans certains de ces plans, qui auraient mis le feu aux poudres pour faire exploser cette boule d’énergie primordiale.

 

En nous incarnant dans cette vie planétaire nous devenions le théâtre d'une escroquerie cosmique monumentale et l'objet d'expérimentation comme nous le faisons avec les animaux de laboratoire... car la vie est expérientielle pour le bien de notre évolution... si ceci n’est pas réel ce fut une belle histoire à raconter...

Écrire commentaire

Commentaires: 34
  • #1

    Edwige (jeudi, 23 août 2018 12:02)

    "Si ceci n’est pas réel ce fut une belle histoire à raconter"...
    Eh bien oui car rien ne semble incohérent si des êtres de lumière ont, dans le passé, "cédé un peu de leur territoire" à des forces descendantes. Cet excédent d’énergie inabsorbable pour eux devait servir leur propre équilibre tout en servant l’ensemble du plan qui est de "ramener l’ombre à la lumière"… Un peu comme l'histoire de Jésus avec sa brebis égarée du troupeau...cette image est plus que suffisante pour supputer de l’avenir de l’humanité au travers de ses divers chaos… Dont un des buts est de supprimer toutes polarisations, parce que la polarité c’est ce qui est trop lourd à porter sur le chemin de l'évolution. Chacun constatera que nous nous allégeons et nous délestons progressivement de ce qui ne nous sert plus dans cette épopée du nouvel homme.

  • #2

    ZHA (vendredi, 24 août 2018 07:12)

    Pour ajouter un chapitre à cette histoire, si ce qui a fait dévier le rayonnement lumineux de l’énergie de la source et de l’esprit universel est le ou les territoires de ces forces, ces déviations en cascades voulus par la source, aura provoqué leur big crusch... On pourrait supputer encore que les survivants, qui n'ont plus d'habitat, se font héberger par la lumière pour que, tout en absorbant l'excès d'énergie primordiales ces forces richement nourries diminuent la densité de leur obscurité. Un peu comme nos animaux domestiques que l'on dresse et rend dociles pour accomplir diverses tâches et besognes, comme ça a l'air d'être le cas vu leur place dans la hiérarchie du cosmos...

  • #3

    Edwige (vendredi, 24 août 2018 07:13)

    On est pas loin du mensonge cosmique et je vais citer un extrait de "Entretien sur la réalité et la nature des phénomènes Extra-terrestre de Bernard de Montréal a lire en entier ici: https://www.edwigedebenoist-marcher-autrement.fr/2018/04/26/intelligences-venues-d-ailleurs/

    "L’être humain est un être qui a été créé par des intelligences !
    Il a été créé par des intelligences qui viennent d’autres mondes, d’autres plans. Cependant l’être humain doit reconnaître quelque part dans son évolution, que les intelligences qui sont en évolution dans le Cosmos n’ont pas toutes le même statut Universel, autrement dit, il y a des intelligences qui sont extrêmement négatives, il y a des intelligences qui sont plus évoluées, il y a différents statuts d’évolution et la race noire, la race jaune, la race blanche, les noyaux de ces races ont été créés par des intelligences de différents niveaux, de différents statuts et de différentes positions dans le Cosmos.
    On ne peut pas, on ne doit pas croire que les humains ou les races, ont été créées par la même source, c’est très important ceci, parce que si nous nous laissons influencer par ce concept, nous allons avoir tendance à croire que toutes les intelligences qui viennent des mondes parallèles sont bonnes, ou sont bénéfiques, et ce n’est pas le cas...
    Il y a des intelligences qui sont extrêmement vicieuses, qui sont extrêmement dangereuses, qui ne sont pas intelligentes cosmiquement parlant, elles sont intelligentes dans le cadre de leur propre évolution, elles ont développé des facultés mentales, des facultés mentales très grandes, qui, lorsqu’elles viennent en contact avec l’être humain, peuvent créer chez l’être humain l’impression d’une grande intelligence, lorsqu’en fait ces êtres-là, ne sont pas nécessairement très intelligents. Par contre il y a des intelligences, des êtres, des civilisations qui sont extrêmement avancées et ce sont ces êtres-là, ces grandes civilisations, qui ne sont pas encore venues en contact avec l’être humain, et lorsque ces civilisations viendront en contact avec l’être humain, la civilisation telle que nous la connaissons aujourd’hui sur notre planète n’existera plus...

  • #4

    Edwige (vendredi, 24 août 2018 07:46)

    En résumé l'être humain a été créé par de multiples intelligences qui viennent d’autres mondes, d’autres plans en évolution dans le cosmos. Certains de ces mondes ne sont pas tous bons, ou bénéfiques...Il y a des intelligences négatives, vicieuses, dangereuses, sans intelligence cosmiquement parlant et d'autres plus évoluées de différents niveaux et statuts. Il y a aussi des intelligences et des civilisations extrêmement avancées, lorsqu'elles viendront en contact avec l’être humain elle transformeront radicalement la civilisation sur terre.
    En voilà une information qui a de quoi dés-piritualiser et dés-idéaliser la création avec toutes ces imperfections parfaitement ordonnées !!!

  • #5

    ZHA (vendredi, 24 août 2018 08:26)

    Pour en revenir à la diffraction lors de l'explosion de l'énergie primordiale serait-ce sur ces mondes intelligents sur lesquels aurait intelligemment dévié l'énergie de la source et de l'esprit universel?

  • #6

    Edwige (vendredi, 24 août 2018)

    Ces différents mondes intelligents ou non, sur lesquels aurait "intelligemment dévié l'énergie primordiale, pourraient être ces obstacles intelligemment voulus par la source pour les besoins de l'évolution de la planète terre. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple... quand on regarde à la loupe l'"hommerie en l'homme dans les 4 coins du globe...

  • #7

    Edwige (samedi, 25 août 2018 22:51)

    "pour les besoins de l'évolution de la planète terre"
    Si on poursuit dans ces besoins de l'évolution l'outil de création de la vie par nos géniteurs serait à la base de "la géométrie sacrée" pour manifester l’univers et pour démontrer l'existence de tout ce qu'il contient dans tous les plans.
    Donc, à quelque exceptions près chez certains animaux, certaines plantes ou Intervention artificielle comme le bouturage, le marcottage, le greffage ou le clonage, toute forme de vie émerge de l'ensemencement sexué d'une énergie appelée ovule par une autre énergie appelée spermatozoïde. Cette fécondation correspond à la fusion de l'énergie mâle et de l'énergie femelle pour donner une cellule unique à l'origine de l'embryon: énergie primordiale ou l'esprit universel. Cette énergie embryonnaire se divise en deux cellules créant à son tour deux nouvelle énergies celle de l'Esprit et celle de l'Âme. Ces deux énergies créent deux nouvelles énergies en individu distinct: l'ego, féminin et l'ego masculin. Dans chacun de ces deux egos se manifestera la source originelle grossièrement et partiellement habités par leur propre esprit.

    Du coup la polarité en chacun est double car elle se trouve dans le couple (ego masculin et ego féminin) et à l'intérieur de chaque ego qui possèdent les attributs de l'ovule et du spermatozoïde originels. Deux personnes ensemble forment donc un réservoir de quatre énergies distinctes et explosives, bonjour les complications dans les liens karmiques, du mariage, de la famille et de l'humanité tout entière... Les génies de la création ne s'arrêtant pas là... ils créent des humains dont chaque corps est entouré d'un champ énergétique composé de couches plus subtiles et de vibrations plus élevées que celle qu’elle entoure.
    Ce champ énergétique est composé de couches plus délicates et de vibrations plus élevées que celle qui entoure la précédente.

  • #8

    ZHA (samedi, 25 août 2018 22:55)

    Selon quelques sources bien renseignées chaque corps et champs énergétique possède sa propre fonction.

    Corps Physique : permet d'expérimenter la Loi Universelle de cause à effet qui régit l'univers et d’être conscient de notre évolution grâce aux sensations, maladies, souffrances diverses. Grace à lui, nous pouvons prendre conscience de nos «failles» qui retardent notre évolution.

    Corps Éthérique : C’est le plus dense des corps subtils sur lequel se construit le corps physique

    Corps Émotionnel ou corps Astral: Il est défini comme le siège des émotions, et des interactions énergétiques entre les individus.

    Corps Mental : siège du raisonnement, plan de l'union entre la matière et la source.

    Corps Causal ou Sur-Mental : C'est à ce niveau qu'intervient la notion de Karma.

    Corps Supra-Mental : il régit toutes les interactions et toutes les actions de l'ensemble des membres de tous les règnes du cosmos. C'est l'avenir de l'humanité qui est en marche dans cette période évolutive qui se déroulera sur des milliers d'années

    Corps Atmique : plan de la source. Qui permet de se dégager du cycle des réincarnations et de réintégrer la conscience originelle. Ce temps arrivera à la fin du précédent...

  • #9

    Edwige (dimanche, 26 août 2018 00:07)

    Nous pourrions saisir dans ce grand tableau de la création pourquoi il y a eu cet effet domino de la période involutive dont Bernard de Montréal disait à ce propos dans l’ego vampirique C.032b: «Si le vampirisme sous toutes ses formes disparaissait de la surface de la terre la société telle que nous la connaissons serait abolie car elle n’aurait plus la force du vampirisme pour lui donner sa cohésion»
    En grands raccourcis nous dirions que la Source, par ses pouvoirs de feu, a fécondé dans le cosmos l’Esprit Universel sur un plan nommé supramental (énergie primordiale ou conscience supérieure). Dans ce mouvement de big bang l’énergie de l’Esprit Universel dévié a provoqué une ouverture qui devint le plan surmental: résidence des ajusteurs de pensée et des forces descendantes. Ce plan devint le 1er niveau de parasitage ou de vampirisme humain pour générer une conscience inférieure.
    Ensuite l’énergie des ajusteurs de pensée déviée elle aussi a provoqué une ouverture également qui devint le plan astral 2eme niveau de parasitage ou vampirisme humain.
    Pour aller plus en avant et éclairer le propos sur l'ensemencement de notre monde par les intelligences E.T. on pourrait dire que la "fécondation humaine" a suivit le même processus que la fécondation cosmique... Celle-ci correspond à la fusion d'une énergie polarisée, mâle et femelle, pour donner une cellule unique appelée "énergie primordiale ou Esprit Universel" constitué des attributs féminin et masculin. Cette énergie embryonnaire s'est divisée en deux cellules créant à son tour deux nouvelles énergies celle de "l'Esprit" et celle de "l'Âme". Ces deux énergies créent à leur tour également deux nouvelles énergies en individus distincts: "l'ego féminin" et "l'ego masculin". Dans chacun de ces deux egos se manifestera la source originelle grossièrement et partiellement habités par leur "propre esprit" un bras allongé de "l'Esprit Universel".
    Sauf que pour les besoins de l'évolution sur terre, contrairement à la création asexuée du cosmos, toutes formes de vie sur terre, à quelques exceptions près, émerge d'un ensemencement énergétique sexué, car la procréation à l'infini de la source d'énergie appelée "ovule" par une autre source d'énergie appelée "spermatozoïde" ne peut se faire qu'au travers d'actions/réactions chimico-physiques déclenchées par le "corps astral", lui-même assujetti à une programmation lié au plan de vie de son sac d'expériences appelé "âme"...

  • #10

    ZHA (dimanche, 26 août 2018 01:10)

    Les E.T; extraits BDM:
    - Entretien sur la réalité et la nature des phénomènes Extra-Terrestre: L’être humain est un être qui a été créé par des intelligences...
    - "Un extraterrestre, c’est un être humain qui n’est pas influencé - à aucun niveau - par le monde de la mort...
    - "Le phénomène OVNI ne sera pas indéfiniment contesté par l’humanité et ses gouvernements, puisqu’il sert de premier contact entre l’homme et d’autres niveaux de vie en évolution. Ce phénomène représente non seulement un contact éventuel entre l’homme et d’autres civilisations, mais aussi un plan d’évolution supérieure pour la civilisation humaine". La genèse du Réel P. 357

  • #11

    ZHA (lundi, 27 août 2018 09:54)

    En se référant à ce passage de BDM:
    "les intelligences qui sont en évolution dans le Cosmos n’ont pas toutes le même statut Universel, autrement dit, il y a des intelligences qui sont extrêmement négatives, il y a des intelligences qui sont plus évoluées, des intelligences de différents niveaux, de différents statuts et de différentes positions dans le Cosmos." La question se pose sur la ou les Sources qui ont créé ces diverses intelligences vivant sur d’autres plans et/ou univers parallèles.
    Donc est-ce que cette Source ou ces Sources à/ont leur propre Source qui auraient elle(s)-même leurs Sources dans une hiérarchie très encadrée fini ou infini?

  • #12

    Edwige (samedi, 19 octobre 2019 23:31)

    Le principe "luciférien" et le principe "satanique" sont deux énergies aussi opposées que le jour et la nuit…
    Elles cohabitent sur le même plan ou dimension mais a des niveaux vibratoires différents par nécessité évolutive (polarité/dualité = expériences).

    Ces énergies sont asexuées, elles œuvrent en nous que nous soyons mâles ou femelles dans les deux versions internes de nous-même masculin/féminin.

    Notre rayon (lumière de l’énergie de l’esprit) est notre ”ego cosmique” en évolution, les deux énergies polarisantes sont des instruments d’évolution pour l’"ego terrestre" afin qu’en fusionnant ils ne deviennent qu’une seule et même entité énergétique, enrichie de toutes les énergies d’expériences duelles et polarisées, dans un corps matériel hautement vibratoire…

    Dans l'évolution la "lumière" du double éthérique ou de la source prends place pour expérimenter la somme totale des énergies d'expérience depuis l'incarnation luciférienne dans la matière.

    Les deux dimensions polarisées ombre/lumière ont été relatées dans tous les arcanes de l'existence terrestre sur tous les plans philosophiques, religieux, spirituel, politique, etc… On peut se poser la question à savoir si cette polarité existe dans les autres dimensions ou autres plans de vie extraterrestres ?

    Les symboliques psycho-analytiques ne manquent pas de métaphores pour désigner un "prétendu ange déchu" qui porte en lui la totale polarité du cosmos, des cycles circadiens, du temps et de l'espace en 3 dimensions.

    Cet ange déchu représente "les jours de l'ego" :
    symbolisé par "Lucifer" porteur de lumière, double éthérique, universel ou ego éthérique/cosmique qui apporte la connaissance, prône la rébellion contre toute forme d’autorité, l'affranchissement de toutes les conventions sociales, morales, religieuses, politiques etc…

    Cet ange déchu représente également "les nuits noires de l'ego" :
    symbolisé par Satan porteur d'obscurité dans l'inconscience de nos voyages astraux. Il ne croie qu'en lui-même et à son individualisme, qu'à une totale liberté de ne suivre aucuns dogmes religieux, ni vénérer aucune divinité, lui seul étant son propre Dieu. Son influence nocturne est nocive, elle agit insidieusement à travers les pensées et l'émotionnel qui entravent le développement de son évolution de conscience retarde sa fusion avec son jumeau éthérique.

    L'ensemble des expériences jours/nuits de l'ego terrestre constituent la somme totale des charges énergétiques polarisées vécues dans ses dimensions ombre/lumière, lucifer/satan, etc…

    L'ego éthérique, en attente d'incarnation, récupère la totalité de cette somme d'énergies qu'il dépolarise, qu'il transmute au profit de sa fusion avec son jumeau et à celui de sa future matérialité par une élévation du taux vibratoire des corps subtils.

    Ainsi cette descente progressive de l'ego cosmique active une revisitation du mémoriel pour provoquer une purge astralo-émotionelle. Ça ressemble à des oppositions évènementielles mais ce n'en sont pas, ce sont des transmutations juste douloureuses, comme un pansement qu'on retire d'un seul coup, l'ego matériel n'aime pas ça, il se sent dénudé…

    Dans le processus qui nous fait monter en vibration (la lumière) les interférences ou nuages (l'ombre) qui cachent la lumière réfléchissent un aspect de soi (miroir) qui est encore en évolution et/ou à nettoyer.

    De mon point seul point de vue qu'est-ce le double luciférien ?
    Nous sommes fabriqués d'ombre et de lumière… Notre part "ombre" véhicule la lumière blafarde luciférienne, notre part "lumière" véhicule l'étincelle de la source primordiale.

    Le jumeau du double éthérique (vs l'ombre ou l'ego terrestre) dans l'involution expérimentait son aspect Lucifer pour densifier sa matière, sous bonne garde de son ego lumineux...

    On devrait trouver d’autres mots pour désigner ces énergies... les noms qu’elles portent charrient des connotations et des symboliques inadéquates, fondées sur des supputations et croyances en tous genres… (Dieu/Diable, ange déchue qui de bon devient méchant, ou beau puis laid etc…). Nous devrions prendre beaucoup de distance et de hauteur avec cette création de l'univers, du bing bang, des premiers hommes, etc...

    J’aurai plaisir à déflorer ce sujet et aller plus loin... Je n’ai aucun tabou, ni préjugé, ni morale, ni spiritualité concernant toute cette genèse dévoyée…

    … Lançons nous sans jugement, ni limitation intellectuelle, ni conditionnement, dans la créativité de nos esprits et de nos doubles…

  • #13

    josée (lundi, 21 octobre 2019 05:24)

    toujours cette imminence de l'éminence, toujours ce sentiment d'être sur le point de me vivre, car l'éminence c'est moi mais pour ça faut lâcher lucifer

  • #14

    josée (lundi, 21 octobre 2019 13:50)

    je voudrais faire un exercice de mémoire et mettre sur la table quelques énoncés de bernard que je relie au sujet :
    - dieu le père, c'est lucifer
    - lucifer est une onde stable
    - tout est créé, la matière est créée, la force de gravité est créée, le temps est créé, mais les soleils, non
    - toutes les âmes terrestres ont été créées ensemble dans une nébuleuse
    - une âme est composée de la couronne de l'âme, siège de la mémoire, et du noyau de l'âme, siège de ?

  • #15

    Edwige (mardi, 22 octobre 2019 13:01)

    "l'éminence c'est moi mais pour ça faut lâcher lucifer"

    Nous sommes chacun une partie de ce "dieu le père", cette partie de dieu le père qui veut se matérialiser, en plus de posséder deux aspects polarisés, nécessaires à l'évolution du double lumineux éthérique, "lumière et ombre", lucifer et satan sans leurs connotations péjoratives, religieuses, spirituelles, intellectuelles, etc…

    L'énergie de la matière, de la force de gravité, du temps, du soleil, des âmes, est en suspension quelque part qui ne demandent qu'à se matérialiser, elles font également partie e cette énergie primordiale qui crée sans cesse. Les âmes ont été créés et il s'en crée d'autres au fur et à mesures des besoins créatifs de son créateurs…

    L'âme est le berceau de l'expérience de l'étincelle lumineuse de son créateur.

  • #16

    josee (mercredi, 23 octobre 2019 14:53)

    on s'extirpe du passé, on renaît de nos cendres, on en a soupé des connotations symboliques et autres héritages, et même la fascination des révélations de bernard - on ne veut plus manger de ce pain là, du moins pas s'empiffrer de ce pain là car tous ces liens qu'on nourrit, le passé, les symboles, les connaissances, sont des tentations auxquelles on cède, des purges avortées.

    compléter une purge demande chaque fois de nous substanter de notre centre au lieu de verser vers ces gueules ouvertes.

    on est en ce moment en veille de départ au combat contre tous ces démons qui entraveront l'étude qu'on veut faire de lucifer. c'est l'occasion de ressentir notre centricité.

    on sait des choses. qu'est ce que je sais ? je sais que je gagne en conscience depuis que je suis à l'affût du macchiavélisme de ma pensée. je SAIS qu'il y a eu l'inconscience totale, je SAIS que je gagne en conscience en ce moment.

    est ce que je SAIS l'imminence d'autre chose encore qui est de l'ordre de la puissance ?

  • #17

    Josée (jeudi, 24 octobre 2019 09:26)

    mené par les sphères dites spirituelles, le projet dit luciférien fut trop vaste pour que tout puisse être prévu. ces anges devaient coordonner des intiatives ecclectiques éparses dans un élan optimiste.

    mais le plus important, le plus garant de succès demeurait l'astralisabilité de l'âme, qui conférait à l'âme une mémoire et une capacité d'être programmée.

    à un moment donné de sa création, l'homme est abandonné et voué à une nouveauté encore inimaginée dans l'immensité sidérale : la peur. la peur est programmée dans l'âme, les sphères sont impuissantes, leur perfection empêche toute intervention à cette fréquence...

    d ou venaient ces basses fréquences qui prirent l'âme à l'assaut ? qui furent ces suppôts sataniques qui lui en firent cadeau ? s'agissait il d'âmes reléguées au rébut en cours d'expérimentation ? je veux suivre cette avenue car comment ne pas établir une chronologie entre la naissance de la race satanique, l'apparition de la peur, et la volonté de mourir physiquement ?

    la mort n'existe pas depuis l'aube de la création ni en tant qu'événement ni en tant que monde !

    la corporalité matérielle non plus n'est pas apparue au départ. l'homme, l'âme, a mis longtemps à développer une identification à une forme physique. la fidélité, la permanence, n'avaient pas été programmées afin qu'il explore librement ses possibles.

    sa liberté demeurait celle d'un avatar sous tutelle mais ne fut pas répressible si on peut dire que l'appartenance à un corps est une répression.

    il dût y avoir des ajustements pour doser liberté et corporalité physique. certaines avenues initiales ont dû s'avérer catastrophique. la fin de l'atlantide n'est rien comparée à l'idée que je me fais des excès de pseudo liberté des âmes originales.

    je les vois refusant les tripotages génétiques de leurs tuteurs, et ce, par pure envie d'exploiter leur puissante créativité, et non par peur des dangers naturels inhérents à la survie matérielle.

    ils se sont retrouvés à jouer aux chef d'orchestre des courants planétaires dans les quatre éléments, air, eau, feu et terre. quant au 5e élément, l'éther, ils en firent des égrégores pour parasiter les vagues de création d'âmes qui succédèrent à la leur après que les sphères tutrices lâchèrent prise de ces enthousiastes.

    ce scénario te donne raison, edwige : dans cette vision, les âmes ne furent pas toutes démarrées en même temps.

    si cette vision était juste, ce premier abandon indique un grave manque d'implication de la part des sphères.

    le second abandon concerne le reste des âmes.

    les âmes qui vinrent ensuite finirent par accepter la matérialité mais obtinrent l'influence satanique dans leur astralisabilité. ces enfants gavés de permissions par les sphères se virent nier ces droits par une autre fréquence, ils étaient vulnérables et fuirent par la mort ou autres transformations.

  • #18

    Edwige (jeudi, 24 octobre 2019 12:23)

    Suite de #18:
    "je veux suivre cette avenue car comment ne pas établir une chronologie entre la naissance de la race satanique, l'apparition de la peur, et la volonté de mourir physiquement ? Ce scénario te donne raison, edwige : dans cette vision, les âmes ne furent pas toutes démarrées en même temps".

    Dans le processus d'évolution les purges mentales alternent avec les purges digestives… Tout ce que nous avons avalé de force par nos éducations en tous genres, qui n'est pas réellement digéré, on le régurgite et à écoeurement on dit stop à "ce pain-là"…

    Nous grandissons en conscience et notre envolée pour l'étude que nous voulons faire de Lucifer et son corolaire Satan est une splendide occasion de se lancer dans un grand saut quantique vers notre source où tout et su et connu car oui "on sait des choses qui sont dans l'imminence d'autres choses de l'ordre de notre propre puissance"…

    J'ai dans l'idée qui si nous comprenions supra-mentalement notre conception depuis la rencontre de l'ovule et du spermatozoïde humain nous pourrions faire une extension vers "ces choses" qui sont toutes inscrites dans notre ADN...

    L'humain est le produit d’une accumulation d’impressions mémorielles qui créent en lui une incalculable variétés d'ondulations mécaniques, tels des ricochets sur l'eau... L'étude de ses cerveaux primitif/intuitif/rationnel, de ses corps subtils et de ses comportements étant la plus grande et la plus complexe des sciences !

    Dans Dialogue avec l'invisible "les origines de l'Homme" (partie et 2): P 59 nous avons une base de données qui pourraient nous amener à aller plus loin dans ce projet luciférien/satanique avec l'astrabilité de l'âme, la peur, la crainte et autre systèmes défensifs de survie et de basses fréquences engrammées dans le cerveau primitif.

    Petit résumé: "L’homme serait né d’une souche étrangère à l’humanité animale, par l'intervention d'Esprits Universels, il y a près de 160 000 années, dans le but de créer un type humain qui réunirait à la fois des qualités biologiques et des qualités d’esprit. Ces Esprits procédèrent à une insémination d'un taux vibratoire dans la conscience de l’homme primitif qui, dès son réveil, lui a fait réaliser sa supériorité́ face à son milieu... Une âme individuelle habitait maintenant son corps alors qu’avant il était habité d’une âme collective, signature de la condition animale. L’âme incarnée peut alors expérimenter la dimension matérielle de la vie jusqu’à ce qu’elle quitte ledit corps. Les lois universelles protègent l’âme en évolution

    Les races et civilisations d'autres mondes (lucifériennes, sataniques, ahrimaniennes etc..) ne traitent pas toujours les races inferieures avec le respect qui leur est dû parce que ces civilisations n’ont pas de conscience supérieure pour les guider. Une foule d’étrangers ont transgressé ainsi les lois systémiques. Pour cette raison, la fusion fut commandée du plan mental afin qu’au cours du cycle prochain l’homme soit protégé contre toute forme d’envahissement de sa conscience".

  • #19

    Edwige (jeudi, 24 octobre 2019 14:44)

    - Au plan divin la source, ou énergie primordiale, aurait créé l’esprit universel ou conscience supérieure sur un premier plan nommé supra-mental. En amont de ce plan d'autres plans ou autres dimensions du réel existent ou sont en devenir mais encore inconcevables par les sens humains. Ce plan supra-mental, demeure des esprits universels, est appelé à être la résidence de l'homme/femme qui a intégré sa trinité universelle "Volonté, Intelligence Amour" avec une conscience ayant créé son couple cosmique.

    - De ce plan fût crée un deuxième plan qui devint le plan sur-mental ou plan mental supérieur de l'être humain. Ce plan est relié à l'esprit et à au double éthérique que l'homme crée lorsqu’il intègre les principes de la Volonté et de l’Intelligence. Ce plan est la résidence des esprits ou ajusteurs de pensée. L'esprit émane de la Source originelle et loge dans le noyau des atomes de chaque humain. Son rôle est d’orchestrer le phénomène de la pensée, afin que l’ego progressivement prenne conscience de lui-même. Ceci permettant à l'humain d’intégrer tous les attributs de sa réalité solaire, l'ego fusionne alors avec son esprit. Pour maintenir l’équilibre de ce plan sur-mental trop riche en énergie primordiale, les ajusteurs de pensée se délestèrent de leur excédant en cédant une part de ces énergies a des forces lucifériennes et sataniques… Ces entités parasitaires hautement intelligentes avec une volonté sont apparentées à la nature de la volonté humaine. Comme rien ne se perd et que tout se crée... avec ces énergies elles fabriquèrent leur monde qui devint un plan de parasitage et de vampirisme qui généra une conscience inférieure chez l'humain. Demeurent ici des entités et des parasites qui se nourrissent des énergies excédantes du plan sur-mental, astral et terrestre. Ceci explique pourquoi dans notre cycle évolutif des egos vivent dans ce plan et non dans le plan supra-mental, car même s'ils ont un double éthérique, contre toute attente ils ont conservé les attributs de leur personnalité egoïque de domination, de vampirisation etc.… Pour conquérir la terre ces forces lucifériennes et sataniques, n’ayant pas de corps propre elles utilisent le corps humain en restant en dessous du seuil de sa conscience

    - Ce deuxième plan accoucha d'un 3ème et dernier plan qui devint le plan astral (ou monde de la mort), qui est également un niveau de parasitage et de vampirisme humain. C'est la résidence des parasites et des entités spirituelles qui se nourrissent des énergies excédantes du plan satanique et luciférien ainsi que du plan humain. N’ayant pas de corps propre pour conquérir la terre, parasites et entités utilisent également celui des humains en restant en dessous du seuil de leur conscience.

    - L'échelle hiérarchique de ces plans est identique au plan terrestre ils montent et descendent du plus bas vers le plus haut... Ceci faisant partie de l'histoire méconnue du grand mensonge cosmique....

    - Sur terre à la ferme, dans les taudis ou dans les châteaux il y a toujours "des restes" pour les animaux domestiques... ce qui est en bas est comme ce qui est en haut... C’est l’effet boule de neige de la période involutive...

    Bernard disait à ce propos dans "l’ego vampirique C.032b": « Si le vampirisme sous toutes ses formes disparaissait de la surface de la terre la société telle que nous la connaissons serait abolie car elle n’aurait plus la force du vampirisme pour lui donner sa cohésion»

  • #20

    Edwige (jeudi, 24 octobre 2019 14:46)

    Questionnements

    A - Si l’énergie primordiale, dans son explosion, a provoqué l’émergence des plans supra-mental, surmental et astral, dans un espace de temps inconnu, est-ce qu’il y a eu des obstacles, objets ou interférences qui ont dévié cette énergie pour créer ces sous-plans? Si oui en sont-ils la cause?

    - Si oui que sont ces objets/obstacles/interférences qui ont fait dévier le rayonnement lumineux de l’énergie de la source et de l’esprit universel?

    - On pourrait supposer de la matière dense qui serait des plans déjà existants, résidences de forces descendantes préexistantes (ou univers parallèles?) avant le bing bang???

    - La polarisation de la "création du monde", dont parle Bernard, serait l’aventure ou l’expérience génétique de "celui/celle/ceux qui l'ont créé"?.

    - Et qui pourrait expliquer ces univers parallèles ou autres dimensions qui ont besoin de la lumière et de l’obscurité… cette dernière cherchant la première? Ne dit-on pas que nous sommes multidimensionnels?

    B - Il y aurait donc au moins 2 niveaux de vampirisations hébergeant deux catégories d’egos:
    1- les egos involués vivant dans le plan astral
    2- les egos qui ont créé leur double éthérique vivant dans le plan surmental...

    Il est assez inconcevable qu’un égos dominateur/manipulateur ayant crée son double puisse résider dans le plan supramental....

    Après explications on peut en déduire que dans l’évolution supposée être "supramentale", certains activistes, pour aller plus vite, ont mis la charrue avant les bœufs en n'intégrant pas le plan surmental, qui est l’étape intermédiaire qu’on ne peut enjamber… et la faute en reviendrait à Bernard de Montréal qui en aurait peu parlé de ce passage obligé, pour se concentrer sur le supra-mental.

    Certains élèves, devenus des aficionados, auraient fait pareil car trop avides et trop pressés dans la création de leur double en se croyant déjà fusionné dans le supramental…alors qu'il ne tiennent encore que la rampe de l'étage surmental.

    Le meilleur pour la fin :
    Il semblerait que cela faisait partie d’un plan bien orchestré qui sous-entend que nous sommes le dernier maillon de la chaine mais plus perfectionnés que ceux déjà existants…

    D’autres plans et univers parallèles préexistait avant nous, ce serait des génies, résidants dans certains de ces plans, qui auraient mis le feu aux poudres pour faire exploser cette boule d’énergie primordiale.

    En nous incarnant dans cette vie planétaire nous devenions le théâtre d'une escroquerie cosmique monumentale et l'objet d'expérimentation comme nous le faisons avec les animaux de laboratoire... car la vie est expérientielle pour le bien de notre évolution... si ceci n’est pas réel ce fut une belle histoire à raconter...

  • #21

    josee (vendredi, 25 octobre 2019 01:50)

    il y a les vénusiens, il y a les pléiadiens, il y a les reptiliens, ils ont eu un assortiment de pouvoirs et de limitations bien à eux. il y a notre race et dans notre assortiment il y a un pouvoir très latent et des limitations très incarnées ne serait ce que dans nos systèmes nerveux. on diffère plus d'eux que ne diffèrent entre eux tous ces e.t. imaginés en science fiction. il est impossible de nous comparer. mais il est possible de les congédier comme tuteurs par contre.

    on a tous vus les dessins couleur arc en ciel représentant les shakras et les auras correspondant à nos sept dimensions. j'ai un questionnement sur ces dimensions parallèles. par exemple, la dimension astrale est visible à certains. ma question est : s'agit il d'un super univers aussi vaste que le super univers matériel. autrement dit la source a t-elle généré sept super univers superposés ?

  • #22

    Edwige (vendredi, 25 octobre 2019 08:54)

    Notre système solaire comporte autant d'entités biologiques que de planètes, chacune possédant les attributs, qualités/défauts, de ces planètes comme les terriens qui ont besoin de la gravité pour maintenir un corps matériel stable.

    Chaque système solaire, chaque galaxie, chaque univers dans ces "multivers" possède ses formes de vies avec leurs spécificités.

    Sur terre nous avons à expérimenter le karma et les émotions, probablement une particularité extrêmement complexe et perfectionnée, dépendante d'un système nerveux doté d'un système hormonal qui gouvernes les réactions chimiques de chaque glandes endocrines et exocrines… Ce système émotionnel est une avenue royale pour les entités des plans proches qui siphonne les énergies de nos émotions pour s'alimenter et/ou se déplacer…

    Les limitations de notre incarnation sont un atout expérimental des futurs pouvoirs de cette matérialité corporelle. Une fois l'expérience réussie, ce corps habité par le double éthérique (jumeau, ego cosmique, le nom qu'on voudra...) réunira tous les potentiels des sens (auditifs, visuels, tactiles, physiques, psychiques et mentaux avec la matérialisation des pensées et des besoins, la bilocation, la téléportation, etc) que ne possèdent pas tous les habitants vivant dans les éthers extérieurs à notre planète, là est notre différence...

    Notre intelligence, notre volonté et notre autorité suffiront à écarter de notre entourages les tuteurs dont nous avons eu besoin pour démarrer cette longue aventure expérientielle terrestre.

    Chacun de nos corps et champs énergétiques sont liés au plan qui leur sont rattaché dans l'invisible et possèdent leur propre fonction. Nous en aurons plus que les 7, connus et actifs durant l'involution, après le processus de fusion, mental, sur-mental, supramental, pour notre connexion avec les différents mondes et les autres dimensions de nous-même.

    Chacun de ces plans et corps peut être considéré comme un univers en soi, la source ayant sa propre source, qui a sa propre source et ainsi de suite car l’univers, en mesure d'être d’observé par les scientifiques, ne serait pas unique. Il en existe des milliards d’autres qui fait du notre une portion infime d’un « multivers » plus vaste appelé "révolution super-copernicienne". La Terre n’est qu’une planète parmi d’autres, notre univers est donc insignifiant à l’échelle cosmique comparé à un nombre incalculable d’autres univers, superposés et/ou très éloignés, régis par leurs propres lois.

  • #23

    Edwige (vendredi, 25 octobre 2019 10:20)

    L'étincelle issue de "notre big bang" est elle-même le produit d'une autre source de big bang et ainsi de suite dans les multivers, car il serait bien naïf de croire en une seule source d'énergie capable de créativité, comme celui de notre univers à partir d'une explosion atomique.

    Tous les règnes issus de cette explosion se sont succédés lentement pour se féconder les uns et les autres. Ils ne sont que "partiellement" le fruit d'un hasard car issus d'une Intelligence intrinsèque. Cette Intelligence possédant les attributs de l'Énergie originelle remontant à la nuit noire des trous noirs, dont la force des champs gravitationnels empêche toute matière et/ou rayonnement de s'échapper, donc devenant une réserve idéale et naturelle de toutes les énergies de création. Il n'y a pas de Dieu mais des énergies en puissance de créativité au-delà de l'imaginaire du commun des mortel. Notre histoire humaine est liée à l'histoire de notre globe avec ses 4 règnes principaux:

    Le minéral relié à l’élément terre, dont les éléments feu, air et eau ont été cristallisés durant leur fusion, le végétal, l'animal avec un cerveau reptilien ou primitif vieux de 400 millions d'années et l'humain.

    Notre règne humain correspond à notre évolution depuis l'émergence d'une conscience après avoir transcendé notre animalité durant l'insémination d'une âme par les esprits universels. Notre cerveau a évolué pour permettre à la conscience de se développer, de s’ouvrir avec la formation du cerveau intuitif 65 millions d'années et du cerveau rationnel 4 millions d'années.

    Nous avons cependant gardé dans notre cerveau reptilien ou primitif une part d’animalité plus ou moins bien maitrisée, réflexes de peurs, de survie, de besoins... Ce cerveau est, à notre insu, le conducteur de nos émotions, de nos interprétations, de nos pensées, de nos réactions verbales ou/et corporelles, avec des conséquences souvent néfastes dans notre vie et notre bien-être.
    Ces comportements sont incapables d’adaptation et restent insensibles à l’expérience du fait que le cerveau primitif n’a accès qu’à une mémoire à court terme, qui objective les codes de l’inconscient, de la matrice, de la programmation émotionnelle. Le cerveau émotionnel n'évolue pas avec l'expérience.

    Ce cerveau-là est probablement celui qui nous relie aux mondes des forces astrales vampiriques, nous l'avons déjà abordé ici: https://www.edwigedebenoist-marcher-autrement.fr/2018/09/29/le-cerveau-émotionnel/

  • #24

    josée (vendredi, 25 octobre 2019 18:33)

    "L'étincelle issue de "notre big bang" est elle-même le produit d'une autre source de big bang et ainsi de suite dans les multivers"... et si l'un de ces big bang était la création des âmes par lucifer (big bang de l'astralité) et un autre la descente des doubles pour la fusion avec les âmes (big bang de la morontialité) ?

    c'est insupportablement humiliant d'imaginer que "la Terre n’est qu’une planète parmi d’autres", avec le niveau de défi intime qu'on est obligé d'y relever. j'aime mieux imaginer que la descente des doubles pour la fusion avec les âmes terrestres est un big bang de calibre sidéral absolu.

    wow c'est intéressant d'imaginer que chaque corps morontiel "réunira tous les potentiels des sens auditifs, visuels, tactiles, physiques, psychiques et mentaux avec la matérialisation des pensées et des besoins, la bilocation, la téléportation, etc."

    le passage de l'âme collective à l'âme individuelle ne fut pas une coupure drastique. adam soudain avait sa propre âme individuelle flanquée d'une conscience, l'ego, mais celui-ci ne se comportait qu'en accord avec la programmation enregistrée dans son âme et celle-ci avait accueilli le contenu de l'âme collective.

    il me semble que, quand un groupe partage une valise collective et qu'un membre du groupe veut s'éloigner en emportant une valise à lui, oui on a deux valises mais la nouvelle ne peut s'épargner d'hériter de la fondation de l'ancienne qui est l'appartenance à une mémoire collective.


  • #25

    Edwige (dimanche, 27 octobre 2019 09:23)

    C'est au contraire génial d'imaginer que le grain de sable que nous représentons dans le cosmos puisse être seulement la pointe d'un iceberg cosmique! Cet iceberg occulte est unique dans ce qui est en devenir pour les futurs terriens. Des doubles qui fusionnent avec toutes les énergies cumulées d'expériences, originales et uniques en leurs genres... le calibre absolu est là…

    Dans un corps morontialisé, mais bien "matériel", nous saurons utiliser parfaitement tous les potentiels de notre cerveau éthérique (somme d'énergies des 3 cerveaux émotionnel/rationnel/intuitif) avec les 6 sens et bien d'autres, dont nous a doté la nature de notre physicalié.

    Adam n'a pas expérimenté sa matière en vain, ses mémoires personnelles et planétaires seront totalement coupées des annales des plans machiavéliques… tout en participant à leur évolution pour bénéficier de leurs potentiels à tous les niveaux et de leur intelligence...

    A ce propos c'est en cours de programmation depuis des lustres... Nous savons que les êtres humains on été ensemencés, de leur âme et du souffle de leur conscience, par plusieurs esprit universel et espèces cosmiques intelligentes... Il y a donc en chaque homme, chaque peuple, contrée ou continent des être qui viennent d'un peu partout des multiver qui portent leur empreintes génétiques...

    La prochaine "race racine" sera issue des "semences" diverse et variées de ces intelligences cosmiques, sans la polarité et la dualité intrinsèque a chaque semence d'origine, juste connectées à lumière de leur source d'origine.

  • #26

    Josée (samedi, 02 novembre 2019 11:54)

    mené par les sphères dites spirituelles, le projet dit luciférien fut trop vaste pour que tout puisse être prévu. ces anges devaient coordonner des intiatives ecclectiques éparses dans un élan optimiste.

    mais le plus important, le plus garant de succès demeurait l'astralisabilité de l'âme, qui conférait à l'âme une mémoire et une capacité d'être programmée.

    à un moment donné de sa création, l'homme est abandonné et voué à une nouveauté encore inimaginée dans l'immensité sidérale : la peur. la peur est programmée dans l'âme, les sphères sont impuissantes, leur perfection empêche toute intervention à cette fréquence...

    d ou venaient ces basses fréquences qui prirent l'âme à l'assaut ? qui furent ces suppôts sataniques qui lui en firent cadeau ? s'agissait il d'âmes reléguées au rébut en cours d'expérimentation ? je veux suivre cette avenue car comment ne pas établir une chronologie entre la naissance de la race satanique, l'apparition de la peur, et la volonté de mourir physiquement ?

    la mort n'existe pas depuis l'aube de la création ni en tant qu'événement ni en tant que monde !

    la corporalité matérielle non plus n'est pas apparue au départ. l'homme, l'âme, a mis longtemps à développer une identification à une forme physique. la fidélité, la permanence, n'avaient pas été programmées afin qu'il explore librement ses possibles.

    sa liberté demeurait celle d'un avatar sous tutelle mais ne fut pas répressible si on peut dire que l'appartenance à un corps est une répression.

    il dût y avoir des ajustements pour doser liberté et corporalité physique. certaines avenues initiales ont dû s'avérer catastrophique. la fin de l'atlantide n'est rien comparée à l'idée que je me fais des excès de pseudo liberté des âmes originales.

    je les vois refusant les tripotages génétiques de leurs tuteurs, et ce, par pure envie d'exploiter leur puissante créativité, et non par peur des dangers naturels inhérents à la survie matérielle.

    ils se sont retrouvés à jouer aux chef d'orchestre des courants planétaires dans les quatre éléments, air, eau, feu et terre. quant au 5e élément, l'éther, ils en firent des égrégores pour parasiter les vagues de création d'âmes qui succédèrent à la leur après que les sphères tutrices lâchèrent prise de ces enthousiastes.

    ce scénario te donne raison, edwige : dans cette vision, les âmes ne furent pas toutes démarrées en même temps.

    si cette vision était juste, ce premier abandon indique un grave manque d'implication de la part des sphères.

    le second abandon concerne le reste des âmes.

    les âmes qui vinrent ensuite finirent par accepter la matérialité mais obtinrent l'influence satanique dans leur astralisabilité. ces enfants gavés de permissions par les sphères se virent nier ces droits par une autre fréquence, ils étaient vulnérables et fuirent par la mort ou autres transformations.

  • #27

    Edwige (samedi, 02 novembre 2019 11:55)

    "je veux suivre cette avenue car comment ne pas établir une chronologie entre la naissance de la race satanique, l'apparition de la peur, et la volonté de mourir physiquement"

    Nous pourrions explorer ensemble tout ceci dans l'article "Le big bang re-visité" qui me semble un début d'ébauche de Visitation du passé de l'humanité...

    J'ai dans l'idée qui si nous comprenions supra mentalement notre conception des la rencontre de l'ovule et du spermatozoïde humain nous pourrions faire une extension vers nos origines qui sont toutes inscrites dans notre ADN...

    L'étude du cerveau et des comportements humains est la plus grande et la plus complexe des sciences, car l'humain est le produit d’une accumulation d’impressions mémorielles qui créent en lui une incalculable variétés d'ondulations mécaniques, tels des ricochets sur l'eau...

    https://www.edwigedebenoist-marcher-autrement.fr/2018/08/22/le-big-bang-re-visité/

  • #28

    Edwige (samedi, 02 novembre 2019 11:56)

    L'étincelle issue de "notre big bang" est elle-même le produit d'une autre source de big bang et ainsi de suite dans les multivers, car il serait bien naïf de croire en une seule source d'énergie capable de créativité, comme celui de notre univers à partir d'une explosion atomique.

    Tous les règnes issus de cette explosion se sont succédés lentement pour se féconder les uns et les autres. Ils ne sont que "partiellement" le fruit d'un hasard car issus d'une Intelligence intrinsèque. Cette Intelligence possédant les attributs de l'Énergie originelle remontant à la nuit noire des trous noirs, dont la force des champs gravitationnels empêche toute matière et/ou rayonnement de s'échapper, donc devenant une réserve idéale et naturelle de toutes les énergies de création. Il n'y a pas de Dieu mais des énergies en puissance de créativité au-delà de l'imaginaire du commun des mortel. Notre histoire humaine est liée à l'histoire de notre globe avec ses 4 règnes principaux:

    Le minéral relié à l’élément terre, dont les éléments feu, air et eau ont été cristallisés durant leur fusion, le végétal, l'animal avec un cerveau reptilien ou primitif vieux de 400 millions d'années et l'humain.

    Notre règne humain correspond à notre évolution depuis l'émergence d'une conscience après avoir transcendé notre animalité durant l'insémination d'une âme par les esprits universels. Notre cerveau a évolué pour permettre à la conscience de se développer, de s’ouvrir avec la formation du cerveau intuitif 65 millions d'années et du cerveau rationnel 4 millions d'années.

    Nous avons cependant gardé dans notre cerveau reptilien ou primitif une part d’animalité plus ou moins bien maitrisée, réflexes de peurs, de survie, de besoins... Ce cerveau est, à notre insu, le conducteur de nos émotions, de nos interprétations, de nos pensées, de nos réactions verbales ou/et corporelles, avec des conséquences souvent néfastes dans notre vie et notre bien-être.
    Ces comportements sont incapables d’adaptation et restent insensibles à l’expérience du fait que le cerveau primitif n’a accès qu’à une mémoire à court terme, qui objective les codes de l’inconscient, de la matrice, de la programmation émotionnelle. Le cerveau émotionnel n'évolue pas avec l'expérience.

    Ce cerveau-là est probablement celui qui nous relie aux mondes des forces astrales vampiriques, nous l'avons déjà abordé ici: https://www.edwigedebenoist-marcher-autrement.fr/2018/09/29/le-cerveau-émotionnel/

  • #29

    Josée (samedi, 02 novembre 2019 12:01)

    oui c'est formidable et tonitruant d'imaginer que le grain de sable que nous représentons dans le cosmos puisse être la pointe d'un iceberg cosmique en devenir.

    je vois cette énergie pure descendant sur terre et fusionnant simultanément avec ton âme et mon âme dans une pénétration individuelle réelle, vibratoire, qui récupère l'âme dans toute son expérience originale et unique malgré le long assujettissement à de la mémoire collective.

    cette expérience est non pas narrative ou historique mais vibratoire et multidimensionnelle,
    elle inclut peut-être l'expérimentation adamique chez les premières âmes à fusionner,
    elle inclut peut-être des séjours extra-terrestres dans le système solaire...

    elle inclut tellement de sentis dont nous sommes aujourd'hui coupés parce que, comme on dit, trop c'est comme pas assez.

    la couronne de l'âme est sursaturée et depuis des lustres et belle lurette, mais quand la lumière se jette sur les oubliettes, le fin fond voit le jour à son tour.

  • #30

    Josée (samedi, 02 novembre 2019 12:03)

    je crois depuis ces derniers jours que des big bang se sont succédé et fertilisés les uns les autres. l'idée est venue es te lisant car ton texte m'a rappelé les logos successifs tels que les ont canalisés des ancêtres de la tradition hindoue. cette tradition, importée en europe il y a un siècle sous le nom de théosophie, parle des divers logos qui créèrent l'univers, le 1er ayant été une nébuleuse de la chaîne solaire dont sont sortis les atomes, le second ayant été l'injection de l'énergie susceptible de relier les atomes en molécules et puis vinrent les monades fondatrices de l'homme intégré. tout ça est sujet à correction, ce sont de vieux souvenirs.

    quelle cohérence a cette information avec moi ? mon âme est-elle née dans la nébuleuse initiale ? y a t-il eu succession d'événements ou instantanéité ? le temps existait-il ? a-t-il commencé à exister avec la création de l'âme ? le principe luciférien a t-il créé les âmes (autrement dit a-t-il inventé la notion de mémoire) ?

  • #31

    Edwige (lundi, 04 novembre 2019 11:43)

    Nos focus sont identiques à ces big bang, ils se fertilisent pour ouvrir de nouveaux horizons ici-bas et plus haut dans les éthers.

    Tu poses des questions auxquelles tu pourrais répondre puisque cette réponse est déjà en toi…

    D'autres questions peuvent émerger en fonction de ce que tu peut faire sortir de toi. Essayons.

  • #32

    josee (mardi, 05 novembre 2019 19:32)

    tu dis essayons. la pulsion d'étudier un phénomène se fraie un chemin dans le reste de la programmation. comme tu dis, écrire a le don d'ouvrir de nouveaux horizons ici-bas et plus haut dans les éthers.

  • #33

    Edwige (jeudi, 07 novembre 2019 00:43)

    Notre programmation et faite de multiples bing bang, essayons de nous y enfouir profondément, le don d'écriture les ordonnancera pour les amener à la surface de notre conscience consciente…

  • #34

    Josée (dimanche, 17 novembre 2019 19:35)

    je ne me reconnais pas dans le mot "s'enfouir". le plus par en bas que je veux aller, c'est en me posant, pour me réparer d'avoir pris quelque chose au sérieux. d'ailleurs c'est également à cette hauteur que j'attends la vie de pied ferme.