Son primordial, mutation cellulaire, taux vibratoire v/s "la Fusion"

Par Edwige


AVANT-PROPOS

 "Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" 

(BdM PE-028)

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.


Compléments aux marqueurs symptomatiques dans nos corps physiques durant le Phénomène de la Fusion  conférence C.028b BDM


Télécharger
Transcription conférence Bernard de Montréal
C.028-B PHÉNOMÈNE DE LA FUSION.pdf
Document Adobe Acrobat 230.2 KB

Télécharger
La mutation cellulaire
La mutation est un processus biologique et cellulaire d'installation d'un taux vibratoire dans le noyau de la cellule qui, par rayonnement, prendra vie d'elle-même et dispersera cette énergie vitale partout dans la cellule humaine.
LA MUTATION CELLULAIRE Michel Dow.pdf
Document Adobe Acrobat 205.2 KB

Télécharger
Un passage inévitable
Le passage d’une rupture à travers l’occulte des jeux de la forme...
Certaines personnes amenées vers la fusion devront vivre une déchirure, à un niveau ou un autre, afin d'être réinvitées par la suite à mieux collaborer et à mieux vivre dans le temps de leur esprit.
Un passage inévitable.pdf
Document Adobe Acrobat 246.0 KB

En ces temps de changements vibratoires, qu'on appelle l’Evolution, l’Esprit anticipe une communication directe avec l’âme et l'ego en initiant un processus de fusion. Cela se produit quand l’individu est prêt a encaisser le réel dans sa composante vibratoire. "L’atomisation de la conscience humaine relève du bombardement continu de ses corps subtils par voie de rayonnement à partir de ces dimensions où l’égo n’a plus de pouvoir de neutralisation, par quel acte que ce soit, même le sommeil. Il est donné aux humains, qui auront la sensibilité et l’intuition, de savoir reconnaître ce qui se passe en eux et ils vivront ces changements avec l’aide qui leur seront apportée pour bien comprendre leurs conditions". (BDM)

 

La descente de l'énergie de la lumière de l'esprit et la maturation cellulaire qui en découle conduit l'humain à vivre une amplification sans précédent de différents signes et symptômes physico/psycho/bio-chimiques. Ces symptômes témoignent de la transmutation des corps subtils et du corps éthérique, ou "double éthérique", brodés et cousus finement par le Feu de la lumière de l'Esprit qui génère des perceptions diverses et variées déjà listées dans l'article "Le feu de la Kundalini". Cependant certaines personnes vivant ce processus peuvent échapper à l'un ou l'autre de ces symptômes quand elles on créé un double éthérique parce qu'elles vivent a l'étage sur-mental et non supra-mental.

 

Sons dans les oreilles ou "chant de l'énergie de la lumière de l'esprit": Ce sont des ondes ou particules énergétiques qui unissent l'Esprit, conscience supérieure, à l’Âme et/ou à l'Ego. Ce chant supra-mental se traduit par un scintillement cristallin dans l’oreille, permanent ou non, ne provoquant ni gêne, ni douleur, ni pathologie en amont ou en aval à la différence des acouphènes médicaux d’origines et causes pas toujours identifiées... Plus il est fort, plus le contact avec l'Esprit est intense car il cherche a fusionner avec l'âme et l'ego. Ces vibrations sonores témoignent de la modification de l’état de conscience, ainsi la personne qui les entend ressent qu'elle est “connectée” sans en douter. Les vibrations supra-mentales sont des vibrations de type Feu, liées à la Lumière de l'Esprit. Les sons sont entendus à droite quand le contact est établi entre l’Esprit et l'Âme (cerveau droit), ils sont entendus à gauche quand le contact est établi entre l'Esprit et l'Ego (cerveau gauche). Certaines personnes ont un contact préférentiel à droite et régulier Âme/Esprit, au lieu d'un contact à gauche Ego/Esprit. C'est un mécanisme de défense permettant aux énergies de l’Esprit de se diffuser dans l’Âme au lieu de l’Ego pour le protéger car il n'est pas toujours apte, au moins début, à supporter cette puissante énergie supra-mentale. Le sifflement de l'oreille gauche est le celui qui différencie ce qui est "écouté" de ce qui est "entendu", il est le témoin d'une compréhension "consciente". Certains perçoivent les sons en alternance gauche/droite mais en son temps, variable pour chacun, le sifflement devient bilatéral, souvent plus fort à droite lors du contact avec l'âme.

Les sons se modulent en fonction des pensées, décisions, actes, événements.... Ils augmentent en intensité et en fréquences quand on est centré sur soi-même ou dans certaines situations, ils peuvent aussi disparaître ou s'atténuer quand on est en dehors ou éloigné de notre axe. Les sons se modifient également en fonction d’influences liées au soleil et/ou au cosmos qui ne dépendent pas des activités humaines. Il est bon d’être attentifs quand les sons se modulent, s’amplifient et/ou augmentent de fréquences. À ces instants ils traduisent un passage en synchronicité d’afflux énergétique qu’il convient de respecter et d’écouter dans une totale observation. L'Arrêt des sons entraîne un silence qui n'est pas le vide. Cela passe par une augmentation et une amplification qui signe le centrage avant le déversement en soi de l’énergie supra-mentale. Au niveau des perceptions il s’agit d'un son particulier entendu dans l’oreille gauche (Ego/Esprit) et/ou a droite  (Âme/Esprit). C'est un sifflement, tel un ultrason ou une note "SI" très aigüe, audible par nous seul, qui permet de focaliser sa conscience intérieurement. L'activation de ce son correspond à l’activation de l'ampoule de la "clair-audience", chakra mineur ou petit centre d’énergie. Le centre de ce chakra est un point d’acupuncture situé au-dessus de l'orifice du conduit auditif externe en avant de l'oreilleCe centre énergétique appelé "porte de l’entendement" est l'équivalent d'un seuil ou d'un passage à autre chose, d’un état par rapport à un autre. "L'entendement" dans le sens parfait du terme est celui du "principe originel de la source". 


kundalini ou feu de l'atome: l’ADN, en pleine mutation, est une antenne électromagnétique qui entre en résonance avec la terre et le cosmos car tout est UN. L'énergie Supra-mentale, ou conscience vibratoire, descend depuis le sommet du crâne en ouvrant les chakras jusqu'à la base du sacrum au niveau des organes génitaux. Elle déclenche un phénomène de frémissement et des sensations parfois névralgiques et douloureuses au bas du dos (lombalgies) qui préparent le canal le long de la colonne vertébrale. Quand tous les chakras sont nettoyés ou déverrouillés l'Onde de Vie, ou Kundalini, ou Énergie de l'Esprit, ou autre nom selon les approches, emprunte ce chemin depuis le bas. Lors de cette montée énergétique le corps est secoué par des vibrations dans un bourdonnement ascendant. Dans la phase terminale du processus cette énergie, accompagnée ou non du son primordial, arrivée en fin de course provoque une explosion de lumière blanche sous la calotte crânienne, éclatante, éblouissante, envahissant tout l’espace interne et externe. Ce phénomène se produit plus fréquemment la nuit, durant le sommeil profond, il entraîne un florilège de changements progressifs et de perceptions nouvelles des choses, des gens, de la vie etc. dans tous leurs aspects. S'ensuivront simultanément ou en différés des bouleversements atomiques, biologiques, psycho/psychiques, voire physiques qui engageront une profonde mutation cellulaire et mémorielle. Surviendront également des sensations visuelles, corporelles, olfactives, intuitives, télépathiques, des événements synchroniques, des rêves révélateurs ou prémonitoires, etc. C'est ce résultat de l'irradiation par la Lumière dans toute la structure cellulaire ainsi que de l'incarnation de l'énergie Supra-mentale de l'esprit, qui atteste que les corps subtils et le double sont en processus initial et graduel de fusion. A ce stade la vigilance est de mise car des projections astrales et ou de l'esprit peuvent nous tester, nous piéger, nous manipuler si le mental/ego n'est pas suffisamment transparent. Entre le début et la fin du processus le temps est variable pour chacun, le temps ne compte pas c'est la qualité du temps pour intégrer ce processus qui est important!

 

Saignements du nezLa perforation du plancher des fosses nasales, où se situent également des centres énergétiques ou chakras, entraîne des petits saignements et/ou des rhinites croûtantes dans la narine gauche ou droite ou les deux. Ce sont des signes de l’ouverture de la connexion avec l’Âme, ils traduisent également l’activation de la connexion au supra-mental.

 

Élévation du taux vibratoire: Tous ces symptômes qui signent une augmentation du taux vibratoire cellulaire et atomique sont plus importants que l'enrichissement egotique par des connaissances intellectuelles et/ou une culture livresque mnémonique. L'expérience de vie et l’existence au quotidien dans l’instant présent de toutes choses, événements ou actes est plus importante pour l'ego en évolution que l'accumulation d’ouvrages supramentaux dans sa bibliothèque. Dans le processus de fusion, lorsque l'ego intègre la vibration de l’énergie de l’Esprit, son taux vibratoire change progressivement. Travailler à équilibrer ce taux vibratoire rend libre de tout gavage mémoriel par tout ce qui est extérieur à soi-même; tout est latent en nous...  Une hygiène de vie, le contact avec la nature, un environnement et des relations saines participent a élever ce taux et le maintenir en équilibre, c'est l'objectif de "Marcher Autrement"... Bernard en parle dans C.130 a "Relation entre l'homme et la nature".

 

* Des textes sur les sons et la kundalini sont plus longuement développées dans les écrits de Sri Aurobindo ou Satprem, ne m'étant attardée que sur un vécu, depuis une vingtaine d'année, dont je n'avais pas mesuré jusqu’ici l'ampleur de leurs éthériques subtilités...


Écrire commentaire

Commentaires: 10
  • #1

    Edwige (samedi, 15 septembre 2018 16:55)

    BDM: "Il y a une énergie Cosmique dans la colonne de l’être humain, dans la colonne vertébrale de l’être humain, il y a des centres d’énergie et ces centres d’énergie sont des centres récepteurs de cette énergie Cosmique. Il faut, comme disait le grand Aurobindo, il faut que l’énergie descende d’en haut, il faut que l’ouverture des chakras se fasse d’en haut, c’est-à-dire qu’il faut que l’ouverture des centres cosmiques de l’être humain se fasse par la partie Cosmique de l’être humain, et la partie Cosmique de l’être humain, c’est son double, ce double doit être créé, il doit être développé, il doit être perfectionné parce que tous les humains ont un double, mais le double qu’ils ont est à la fois vital et astral, ce n’est pas un double qui est le produit de la concentration de l’énergie astrale et mentale sur un Plan supérieur. Donc, tant que l’être humain n’a pas construit le double, il ne peut pas être en harmonie avec cette énergie indifférenciée, donc il ne peut pas comprendre parfaitement sa relation avec elle, donc il se met en danger s’il travaille avec cette énergie."

  • #2

    Edwige (samedi, 15 septembre 2018 16:58)

    Mises en garde par Bernard de Montréal sur la montée de la Kundalini dans: "la sexualité"(partie 2) Bernard de Montréal/Richard Glenn : CKVL

    "Si la Kundalini est manipulée par l’être humain, il est manipulé par l’Ego, s’il est manipulé par l’Ego il est manipulé psychologiquement, s’il est manipulé psychologiquement il y a de l’émotion dans le mental et s’il y a de l’émotion dans le mental, il y a du désir, c’est-à-dire que l’être humain veut parvenir à un certain état d’esprit qui lui permet éventuellement d’avoir un certain pouvoir à quelque niveau que ce soit. Ceci est très dangereux parce que l’être humain aujourd’hui n’est pas dans l’Intelligence, il est simplement dans l’intellect, et si un humain n’est pas dans l’Intelligence, comment peut-il connaître et comprendre les Lois Cosmiques ! Pour comprendre les Lois Cosmiques il faut être dans l’Intelligence, c’est à dire qu’il faut avoir un rapport vibratoire de syntonisation entre ces énergies et son mental, donc il faut que l’être humain ait une conscience mentale supérieure, qui reçoit l’information de cette énergie et qui lui permet de comprendre le rapport entre l’énergie et ses centres, ses chakras. Mais les Orientaux, et aussi les Occidentaux aujourd’hui de plus en plus, se sont intéressés à la Kundalini, et c’est très dangereux parce qu’ils peuvent très facilement libérer des énergies et astraliser leurs centres… Donc, ils sont tellement affectés par des énergies qui proviennent d’Univers parallèles et qui sont contrôlés par des êtres qui sont anti humains, qu’éventuellement ces êtres humains peuvent atteindre des états de folie. Donc, travailler la Kundalini à partir de l’Ego c’est très dangereux, et les maîtres les moindrement sages le savent. Pour que l’être humain travaille avec les forces qui sont en lui, il faut qu’il soit lui-même en force, c’est-à-dire qu’il faut qu’il soit lui-même en Intelligence, c’est-à-dire qu’il faut qu’il soit en harmonie avec l’énergie qui passe en lui, s’il n’est pas en harmonie avec l’énergie qui passe en lui, il ne peut pas comprendre cette énergie, donc il l’intellectualisera, il la spiritualisera, il fera de la philosophie sur elle, et automatiquement il devra en payer le prix, parce que l’énergie qui passe dans l’être humain est une énergie qui est indifférenciée, et comme elle est indifférenciée, elle devient différenciée seulement dans son utilisation, donc c’est seulement lorsque l’être humain utilise cette énergie qu’elle devient différenciée, donc c’est à partir de ce moment-là qu’il est capable de bien l’utiliser parce que ses centres sont ajustés à elle, mais s’il travaille au niveau de l’Ego et qu’il se sert de cette énergie sans être en harmonie vibratoire avec elle, en passant simplement par une constatation astrale de sa présence, donc à ce moment-là il peut se mettre en danger et c’est là que nous avons des cas dans l’humanité, en Orient comme en Occident, de personnes qui atteignent des niveaux de folie parce qu’ils déclenchent en eux des forces qu’ils ne sont plus capables de contrôler."

  • #3

    Edwige (lundi, 17 septembre 2018 13:37)

    Résumé de C.28-B PHÉNOMÈNE DE LA FUSION par BDM
    "La fusion est un phénomène qui relève du secret entre l’homme le mortel et l’ajusteur de pensée. C’est un phénomène qui est personnel à chacun. C’est un phénomène qui ne peut-être apparenté à aucune autre personnalité que soi-même. C’est un phénomène universel qui permet à tous les hommes de réaliser, lorsqu’ils sont dans ce processus d’évolution, que la conscience universelle, l’intelligence universelle, la volonté universelle sont toutes liées, font toutes partie d’une même énergie et c’est justement cette unification, cette unité de conscience, qui permet aux hommes qui vivront la fusion, de reconnaître et de vivre un élan d’esprit tellement puissant, que les portes de la vie, sur le plan matériel, ne pourront faire autre chose que de s’ouvrir à eux pour, qu’éventuellement, ils puissent vivre sur le plan matériel, à travers les événements de la fin de cycle... Le phénomène de la fusion n’est pas un phénomène quantitatif, c’est un phénomène qualitatif. Chaque individu vie sa fusion à sa façon, chaque individu bénéficie de son lien avec l’intelligence selon l’évolution de son esprit, selon le pouvoir de son mental, le pouvoir de son émotif, la vitalité et la corpulence de son corps matériel. La fusion c’est le passage d’une énergie cosmique dans l’homme et tous les hommes la vivront à l’échelle de leur capacité. Mais reste que tous les hommes qui vivront la fusion, la vivront d’une façon parallèle, c’est-à-dire que celui qui est fusionné et l’autre qui est fusionné et l’autre plus loin qui sera fusionné, comprendront tous la même chose, c’est-à-dire qu’ils comprendront que la vie est au-delà de l’homme, que la vie est dans l’homme, que la vie passe dans l’homme et que la vie dirige l’évolution de l’homme".

  • #4

    Edwige (lundi, 17 septembre 2018 13:51)

    Suite Extrait: C.28-B PHÉNOMÈNE DE LA FUSION BDM
    "Le phénomène de la fusion est un phénomène d’atomisation de la conscience inférieure humaine, afin de permettre le raccord parfait entre l’énergie du rayon et le mortel.
    La fusion est le début de ce processus qui enlèvera le pouvoir de conscience à la forme pour la rendre à l’esprit
    C’est pourquoi la fusion, c’est-à-dire l’élévation vibratoire de la conscience humaine par le rayon, engendre chez le mortel une union entre son esprit et l’intelligence universelle, afin que son esprit puisse se libérer du pouvoir de la forme qui s’est installé en lui depuis son avènement dans la matière.
    La fusion est le processus d’atomisation qui crée chez le mortel une nouvelle conscience, c’est-à-dire une nouvelle couche d’énergie tellement puissante que la forme ne peu plus nourrir l’esprit par les sens, mais se voit obligé de ne lui servir que de médium à travers lequel il évalue pour perfectionner son rapport étroit avec le rayon.
    Lorsque que la conscience atomique de l’homme est suffisamment avancée le rayon ne crée plus de souffrance dans l’homme car ce dernier vit sa vie matérielle en harmonie avec la conscience de son esprit.
    Mais tant que ce stade n’est pas terminé, la souffrance, c’est-à-dire le processus d’atomisation, doit se poursuivre afin que les principes inférieurs soient suffisamment conscientisés ou élevés en vibrations pour que l’esprit ne soit plus prisonnier de la forme.
    La conscience atomique du mortel élève en lui le pouvoir de l’intelligence et de la volonté cosmique,
    Pour que l’homme cesse d’opérer selon la loi de ses sens, pour enfin évoluer selon la loi de son esprit, la fusion engendre un rapport ultime entre l’esprit de l’homme et le rayon et donne, par le fait même, le pouvoir du rayon à l’esprit de l’homme et c’est la transmission de ce maître de sa destinée qui intègre en une ligne canal toutes les expériences extérieures et fait de cette ligne canal le passage direct de toute la mémoire expérientielles qui à servit au cours des âges à perfectionner la vie sur terre. De cette ligne canal, de cette mémoire naît une science nouvelle ou la science cosmique.
    Pour que la fusion s’établisse chez l’homme, ce dernier doit prendre conscience de l’intelligence à l’extérieur de lui-même, c’est-à-dire de l’intelligence de l’ajusteur de pensée, car ce n’est qu’en relation avec cette expérience, qu’il pourra diminuer le pouvoir de sa pensée personnelle et de ses sentiments qui bloquent la puissance de son esprit.
    Tant que l’esprit n’a pas été choqué par le rayon, tant que la forme n’a pas été secouée dans son esprit, il lui est impossible de réaliser la présence en lui d’une intelligence objective et sans cette réalisation l’égo inconscient s’en remettra aux sens pour juger de lui-même et de la vie, de sorte qu’il ne pourra pas subir le processus d’atomisation qui provient du choc entre le rayon et la forme".

  • #5

    Edwige (lundi, 17 septembre 2018 13:52)

    Suite Extrait: C.28-B PHÉNOMÈNE DE LA FUSION BDM
    L’union de l’esprit avec l’intelligence universelle ou son énergie, ne peut s’opérer en profondeur, que par atomisation de la conscience, car la forme est un voile qui enveloppe l’égo et cet enveloppement crée une séparation vibratoire entre l’égo et l’intelligence universelle.
    Or cette séparation, ce voile ne peut être brisé par une autre forme, il ne peut être éliminé de la conscience égoïque que par énergisation du rayon sur et à travers ses principes inférieurs, de là le choc, de là la souffrance.
    Mais lorsque l’égo est suffisamment libre du voile de la forme, cette souffrance vibratoire est purement d’ordre vibratoire et ne l’affecte plus psychologiquement, de sorte que la fusion procède à un rythme plus rapide.
    La conscience de l’homme, sa conscience réelle est une conscience atomique, c’est-à-dire qu’elle n’est plus le résultat d’une réflexion quelconque, mais d’une infusion d’énergie qui active ses principes et vitalisent ses principes, c’est-à-dire les harmonisent à la vibration du rayon.
    L’effet d’atomisation de la conscience humaine ne se reconnaît dans toute son objectivité, que lorsque l’être conscient à été libéré de la forme et de son emprise et que son esprit lui donne conscience des mondes parallèles en dehors de la sphère inférieure de la conscience astrale.
    C’est alors que l’homme conscient réalise que sa conscience atomique est en fait réellement la conscience de l’esprit libéré des chaînes d’illusions qui caractérise les mondes inférieurs de l'expérience.
    L’ajusteur de pensée par fusion peut alors se présenter à l’esprit de l’être conscient sous la forme d’une énergie pure et puissante qui anime son esprit et lui donne le pouvoir de créer et de voyager librement dans le monde de l’esprit.
    Lorsque l’esprit de l’homme est libre de la mémoire de la forme et pénètre dans l’énergie de l’intelligence, sa mémoire devient instantanée et créative, de sorte qu’il est instantanément informé de ce qu’il doit savoir pour exécuter le travail.
    La fusion et l’atomisation de la conscience, fait partie de l’œuvre de l’ajusteur de pensée, mais cette œuvre dépend aussi de la collaboration des autres personnalités expérientielles qui évoluent sur les plans invisibles de l’astral et qui font partie de la multidimentionnalité de l’esprit humain.
    L’homme n’est pas seulement ce qui se retrouve sur le plan matériel, mais il est aussi toutes ces facettes d’expériences qui longent le corridor du temps et qui œuvrent en même temps que sa personnalité matérielle.
    Et l’ajusteur de pensée doit intégrer toute cette tapisserie de vies qui évoluent et qui font partie de l’homme qui va vers la fusion.
    L’être qui va vers la fusion doit un jour connaître et reconnaître toutes ses parties de lui-même, que les anciens appelaient l’âme de l’homme, c’est-à-dire la mémoire de l’âme.
    Or l’âme de l’homme ou sa mémoire est la totalité de toutes ses personnalités qui font parties d’un seul être l’homme conscient, supramental et fusionné, c’est-à-dire l’être supra conscient de demain.
    L’être qui ne pourra plus s’identifier simplement à une personnalité, mais devrait reconnaître un grand nombre de personnalités qui font partie des expériences passées de l’esprit, c’est-à-dire de tout ce qui fut vécue et expérimenté et lié en un tout qui doit être harmonisé avec l’ajusteur de pensée.

  • #6

    Edwige (lundi, 17 septembre 2018)

    Suite Extrait: C.28-B PHÉNOMÈNE DE LA FUSION BDM
    En fait l’ajusteur de pensée n’est l’une autre que cette totalité d’intelligences qui correspond par expériences à la totalité des expériences de personnalités diverses qui aboutissent lors de la fusion dans la grande conscience de l’immortel, l’ajusteur de pensée représente l’harmonisation de toutes ses personnalités.
    S’il n’y avait pas d’ajusteur de pensée, se serait impossible à l’homme d’être intégré à toutes les personnalités qui ont œuvé pour l’évolution d’un même esprit, car l’esprit de l’homme doit être parfaitement éclairé pour reconnaître parfaitement les personnalités qui ont expérimentalement servi à son évolution vers la fusion.
    Lorsque ces diverses et souvent divergentes personnalités apparaissent dans la vie astrale de l’homme, il ne peut les reconnaître et peut même en souffrir car il n’a pas la vibration suffisamment ajustée pour les reconnaître et n’ayant pas la vibration, il souffre de leurs présences où est emporté́ par leurs présences ce qui dans les deux cas ne lui sert point car il n’a pas le pouvoir de se servir de la mémoire que représente leurs expériences.
    Il est alors forcé de vivre une expérience astrale ou le temps lui échappe, c’est-à-dire qu’il est incapable de passer d’une personnalité à une autre afin de réaliser la totalité de l’expérience accumulative qui s’étend d’une échelle énorme de temps à travers les âges et les mondes de la galaxie.
    Seul la fusion permet que l’esprit de l’homme puisse vaincre le temps de la conscience astrale et s’imprégner instantanément de l’expérience énorme qui constitue la mémoire de l’âme.
    C’est pourquoi l’être humain inconscient doit subir une période de temps où l’égo inconscient ou l’égo qui va vers la conscience se voit forcer de vivre non pas selon son corps de désir, mais selon la vibration du rayon en lui qui le pousse incroyablement vers la fusion avec l’ajusteur de pensées.
    Ce rayonnement augmente en puissance avec le temps mais l’esprit devient de plus en plus fort de sorte que la fusion grandit jusqu’au jour où l’homme n’est plus seulement une personnalité matérielle et expérientielle, comme tant d’autres faisant partie de la mémoire de l’âme, mais un être supra conscient qui possède toutes les possibilités contenues dans ses expériences personnalisées qui gravitent autour de lui, mais ne peuvent fondent en lui encore, car son esprit n’est pas encore suffisamment grand et fort pour en supporter la présence et le rapport parfait.
    La fusion conscientise l’homme, de sorte que son esprit devient non pas l’image de tout ce qui a été vécue expérientiellement, mais la mémoire de toutes ses expériences, car l’âme, c’est-à-dire la mémoire astrale, à été remplacée par l’énergie de ses expériences et ce n’est que de cette énergie que se vit et se construit l’esprit fusionné de l’homme nouveau.
    La conscience atomique de l’homme est la conscience de l’énergie et cette énergie n’appartient pas au passé, mais le recréer, c’est-à-dire qu’elle le ramène à l’esprit afin qu’il puisse s’en servir dans le présent, pour créer un avenir digne d’une race qui n’est plus expérimentale mais créative.
    L’univers est un peu comme un grand et vaste domaine où cohabitent une multitude et une variété incommensurable de personnalités, chacune représentant une facette de l’intelligence universelle.
    Et toutes ces personnalités peuvent êtres reconnues par l’esprit de l’homme qui n’est plus lié à la forme mais fusionné à l’intelligence du rayon qui le guide dans le temps et lui fait reconnaître l’élément essentiel de toute vie, c’est-à-dire la perfection de l’intelligence.

  • #7

    Edwige (lundi, 17 septembre 2018 13:56)

    Suite et fin extrait: C.28-B PHÉNOMÈNE DE LA FUSION BDM
    C’est pourquoi la fusion ne s’achemine que par le temps fixé par l’ajusteur de pensées et non dans le temps désiré par l’homme, car ce dernier ne connaît pas les lois de l’énergie, il ne connaît que sa fatigue, mais il ne réalise pas non plus que sa fatigue fait aussi partie des lois de l’énergie qui cherche à transmuter tout ce qui peut élever la vibration de l’esprit pour que l’homme, un jour soit libre des forces qui le domine et qui assurent la continuité de l’ignorance sur la terre.
    La conscience atomique de l’homme est la voie par laquelle l’homme entrera dans la matière dont est faite l’intelligence et par cette voie, l’homme découvrira pourquoi l’intelligence ne peut être connue, ni comprise, tant que les sens affichent la vue de l’égo et qui diminue le pouvoir de l’esprit.
    L’homme doit comprendre qu’il est multidimensionnel et que cette multidimensionnalité, représente le savoir total de son évolution possible jusqu’à ce jour, de sorte que l’homme doit apprendre à vivre sa vie, en fonction d’une infinité qui est le mouvement de son esprit en dehors de son corps matériel, hors des couches astrales vers les immenses espaces où l’énergie devient le médium même de l’esprit et où l’esprit puise sa force pour se déplacer en dehors des limites imposées à l’âme, car l’âme de l’homme possède ses limites et ses limites concordent avec la nature même de l’égo qui va vers la fusion.
    Hors l’homme de demain, alors qu’il aura accès a tout ce que connaîtra ou contiendra la mémoire de l’âme, il pourra aller au-delà de ses limites afin de pouvoir connaître le secret des mystères qui ne font pas parties de la mémoire de l’âme mais du lien ineffable entre l’ajusteur de pensée et le mortel.
    L’esprit n’est pas une pensée, mais une vibration et dès que l’homme a commencé́ à s’éveiller à son esprit, il ne vit plus de philosophie, mais d’énergie vibratoire et cette énergie vibratoire infinie devient la nourriture qui nourrit son mental, son émotif, son vital et son physique.
    La précision de cette vibration donne à son esprit le pouvoir dont il a de besoin pour reconnaître sur le plan matériel ce qui est essentiel et ce qui est superflu,
    Libre du bien et du mal sur le plan matériel, les autres personnalités faisant partie de son esprit, s’occupent de veiller à ce que le mal n’interfère plus avec l’évolution de l’homme, alors qu’elle veille en même temps à ce que le bien devient la nature même de son activité.
    L’atomisation de la conscience humaine relève du bombardement continu de ses corps subtils par voie de rayonnement, à partir de ces dimensions où l’égo n’a plus de pouvoir de neutralisation, par quel acte que ce soit, même le sommeil.
    Ce bombardement de l’énergie vibratoire est soutenu par des intelligences qui visent à fusionner avec l’homme afin de le retirer de la conscience expérimentale qui risque de plonger aujourd’hui la planète dans le plus grand et le plus dangereux des cycles de violence qu’elle aura connu depuis le début des civilisations.
    Il est donné de savoir que ceux-là qui auront la sensibilité et l’intuition sauront reconnaître ce qui se passe en eux et vivront ces changements avec l’aide qu’ils leurs seront apportés pour bien comprendre leurs conditions.
    L’atomisation de la conscience humaine s’accélérera au fur et à mesure que l’humanité entrera dans le cycle final de son involution.
    Il est difficile pour l’homme d’aujourd’hui de comprendre la nature profonde du phénomène de la fusion, car ce phénomène n’appartient pas à l’égo, c’est un phénomène qui provient de la résultante, du perfectionnement du rapport entre l’ajusteur de pensée et le mortel.
    Mais l’homme qui va vers la fusion s’aperçoit petit à petit, d’une façon subliminale, qu’effectivement le phénomène de la fusion est un phénomène d’intelligence et de volonté dont l’aspect le plus près de l’homme, le plus près de l’égo, lui permet de vivre sa vie matérielle d’une façon qui convient à son esprit.
    Le reste, le développement futur de la fusion, le perfectionnement des corps de l’homme, l’ajustement de plus en plus délicat du rapport entre l’ajusteur de pensée et l’homme fait partie de l’expérience du mortel et ce n’est pas à lui de s’inquiéter de ce processus mais il doit comprendre, réaliser dans l’instant où il le peut, que la fusion est un phénomène universel, un phénomène qui ne peut pas être perçu par l’intelligence, par l’intellect. Mais un phénomène qui est perçu, ressentit, vécu par l’esprit et qui ne laisse aucune trace de doute dans celui qui commence en bénéficier certains aspects, c’est-à-dire une plus grande intelligence, une plus grande volonté, une plus grande conscience de vie et un plus grand pouvoir de vie sur les petites choses de chaque jour qui auparavant auraient semblé insurmontables.

  • #8

    josée (jeudi, 27 septembre 2018 16:16)

    on est en septembre 2018 et tu vois se mettre en branle ton service "Randonnée et conscience". alors en lisant le verbatim de bernard, j'ai pensé à toi en y lisant que : l’homme qui va vers la fusion s’aperçoit petit à petit, d’une façon subliminale, qu’effectivement le phénomène de la fusion est un phénomène d’intelligence et de volonté dont l’aspect le plus près de l’homme, le plus près de l’égo, lui permet de vivre sa vie matérielle d’une façon qui convient à son esprit.

  • #9

    Edwige (vendredi, 28 septembre 2018 10:47)

    L'ego veut tout mais ne peut rien seul, l'esprit peut tout mais ne veut rien seul... L'intelligence et la volonté permettent, dans une créativité réciproque, de trouver les justes compromis matériels pour que la vie, sur un plan énergétique et vibratoire, soit le plus en adéquation possible avec ce qui évolue et se trame en coulisse.

  • #10

    Edwige (jeudi, 04 octobre 2018 11:14)

    A lire avec discernement le PDF qui se trouve plus haut: "phénomène de la fusion" et en p 4/5 on y trouve l'extrait ci-dessous, à comprendre entre les lignes et/ou au second degré...
    "Ce bombardement de l’énergie vibratoire est soutenue par des intelligences qui visent à fusionner avec l’homme afin de le retirer de la conscience expérimentale qui risque de plonger, aujourd’hui, la planète dans le plus grand et le plus dangereux des cycles de violences qu’elle aura connu depuis le début des civilisations. Ces forces intelligentes et puissantes ne peuvent s’opposer universellement à la conscience expérimentale car elles ne peuvent s’allier à l’homme que selon la nature de son esprit. Mais elles peuvent et feront en sorte que même si la planète devait subir le choc infernal du feu un certain nombre d’hommes puissent échapper à cet holocauste. Et c’est pour cette raison que maintenant de plus en plus d’êtres humains, venant de toutes les parties du globe, se voient soumis à une transformation vibratoire de leur conscience expérimentale afin d’élever suffisamment la vibration de leurs corps subtils, pour que l’esprit de ces hommes soit libéré à temps du corps matériel pour qu’il se regroupe mondialement dans un endroit sur et parfaitement à l’abri de la destruction qui marquera la fin du cycle. Hors l’atomisation de la conscience créera les conditions nécessaires qui permettront à ces hommes de faire contact éventuellement avec d’autres forces supra humaines, qui viendront les chercher pour les protéger, lorsque la terre deviendra inhabitable pendant la période qui suivra l’holocauste. Il est donné de savoir que ceux-là, qui auront la sensibilité et l’intuition, sauront reconnaître ce qui se passe en eux et vivront ces changements avec l’aide qu’ils leurs seront apportée pour bien comprendre leurs conditions. Une société fantôme apparaîtra avant la fin du cycle pour préparer la rencontre de ces hommes et faciliter leur éloignement vers un centre sur et hospitalier. Ceux qui s’occuperont de cette activité seront reconnus par les autres à cause d’une capacité psychique qui leurs aura été donnée pour faciliter le lien amical et fraternel au-delà des barrières de la personnalité et de la culture et de la langue".