Les puissances cosmiques et la fin du cycle

Edwige


AVANT-PROPOS

 "Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude"

(BdM PE-028)

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.


Dans la Table d’Émeraude opeut lire

- Premier verset :"Il est vrai, sans mensonge, certain et tout à fait véridique".

- Second verset : "Tout ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut, et tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, afin d’accomplir les miracles de la Chose Une".

 

Autrement dit ce fût une préparation de l’être involué à accepter le sens caché qui fait référence implicite à des notions inconcevables encore loin d’être comprises par l’humain puisqu’elles concernent le mensonge cosmique. Les mondes immatériels obéiraient à des lois autant que notre monde matériel, tout y serait inversé au niveau des polarités. La manipulation vient d’en haut mais maudits soient ceux qui nous font souffrir en bas jusqu’à ce que l’on comprenne cette obscure allégorie entre macrocosme et microcosme…


Le plan sur-mental ou plan mental supérieur, résidence des ajusteurs de pensée, est le 1er niveau de parasitage et de vampirisme humain qui génère et maintient une conscience inférieure.  

Ce phénomène explique pourquoi certains egos, qui ont créé ou disent avoir créé leur double éthérique, ont conservé leurs attributs ou personnalité (orgueil, domination, vampirisation d’autrui etc.…), résident dans le plan sur-mental et non dans le plan supra-mental.

Ces humains, pourtant habités par leur ajusteur de pensée, sont vampirisés à ce niveau et pour compenser leur vide ils vampirisent leur entourage à leur tour. Il est donc urgent de comprendre la nature de la réalité des animosités, jalousie, critiques, racontars, et discordes entre ces egos narcissiques ... y compris là où on ne l'aurait cru dans les sphères supra-mentales... C'est l'exacerbation du complexe messianique qui, aujourd'hui, touche aussi bien hommes que femmes... dont l'ego est prêt a toutes déconstructions de l'existant pour laisser sa seule et unique empreinte!

Pour se faire on peut commencer par comprendre le processus du viol psychique sur les hommes, se disant ou se croyant conscients, fusionnés avec leur double ou non, par le biais de toutes les formes involutives et astralisées, pour comprendre aisément le processus chez l'homme inconscient, (famille, amis, relation, socio/professionnel, réseaux sociaux, médias en tous genres etc.)... 


L’égo astralisé et vampirique reste globalement inconscient des dispositions internes qui l’amènent à agir ainsi. Il est sous l’emprise de sa propre histoire psychologique et émotionnelle involutive (mémoire négatives), l’ensemble de ses actes manipulatoires agissent comme une réponse réflexe et réactionnelle à des mémoires et des souffrances personnelles plus ou moins conscientes.

 

Parfois, souvent même, ces égos peuvent être conscients plus ou moins partiellement de leurs actes. Cependant ils continuent sciemment à exercer leur art manipulatoire et dominant car cela leur procure des bénéfices secondaires conséquents : sensation de pouvoir, maîtrise sur une autre personne, jouissance à garder l’autre sous sa tutelle, enrichissement sonnant et trébuchant…

 

Dans tous les cas, l’ego personnalité dominante qui a la vibration pour vampiriser un ego personnalité victime, est lui-même manipulé par l’astral qui d’une pierre fait deux coups en pompant l’énergie des deux personnes…

 

Au final les plans ont des ficelles manipulatrices communes… S’ajoutent selon les cas l’action perverse ou/et l’action passive saboteuse des relations humaines. Tout ceci va exacerber des émotions qui libèrent de  l'énergie vitale… Ce faisant les plans vont s’en nourrir et/ou s’en servir comme carburant pour se déplacer d’une dimension à l’autre…

__________________________

 

Une liste noire du portrait type PN nous faisant croire qu’il s’agit de l'autre ou de soi, fait encore partie des stratagèmes des plans…  

 

La manipulation, avec une habileté à vampiriser par toutes sortes de manœuvres, existe en chacun de nous pour diverses raisons de mécanismes réflexes conscients ou non... Mais cette habileté n’est pas pour autant le caractère d'une personne, ce sont des ficelles ou instruments utilisés parfois pour obtenir quelque choses avec véhémence ex les parents avec leurs enfant, au travail, en amitié…

 

Viol psychique basique  

Viol psychique par manipulation active d’un ego pervers    

Viol psychique par manipulation passive d’un égo saboteur relationnel

La perversion de l’intellect chez l’ego narcissique (Sandra Vimont)

 

En reconnaissant autrui ou soi-même dans un trait ou dans un autre cela ne définit pas globalement le personnage en question…

 

Un vrai ego manipulateur vampirique ne se reconnaîtra jamais dans aucun trait, ni aucun portrait type. Prisonnier, chevauché, manipulé par les entités de la sphère astrale il est dans le déni total, aveuglé par son narcissisme, tout conscient qu'il puisse, avec un double ou non, mais sans intelligence ni discernement.

 ______________________________________

 

Bernard disait que "le vampirisme vient d’une mémoire à nettoyer"… Mais il n’est pas de notre ressort de nettoyer la mémoire de l’autre… L’âme étant un réservoir d’expériences nous pouvons supputer qu’en chaque âme il y a toutes les mémoires bourreaux/victimes qui se jouent selon les scénarios de leurs plans de vie… d’une vie à l’autre… On peut évacuer toutes sortes de blessures par de la créativité mais le vampirisme existe quand la souffrance de l’autre pèse sur nos épaules, nous tire vers le bas, nous enferme dans un système involutif en permanence... 

 

Tâchons dans cette vie d’épurer toutes ces mémoires qui ne nous servent plus et qui anéantirons les manipulations machiavéliques des plans…

 

En ce qui concerne l’identité de soi, quand on regarde ce qu’est l’autre en évolution, quelle que soit l’image qu’il nous renvoie, on a tout compris quand on sait qu’il n’y a pas de hiérarchie ici sur terre, personne devant qui courber l’échine si ce n’est devant nous même. Juste avoir le cran de se féliciter quand on perçoit les progrès accomplis par notre seule volonté et intelligence pour sortir de tous les pièges tendus par les plans en cette fin de cycle…


Quelques conférences en référence


Les forces politiques et la fin du cycle: P 425 la Genèse du Réel

"La civilisation moderne subit présentement une lutte entre les forces sataniques et les forces de la lumière. Ce que l’homme vit sur terre reflète ce qui se passe dans les sphères invisibles de la réalité. La conscience humaine est trop peu évoluée pour empêcher cette lutte qui se fait à travers l’homme, car ce dernier ne comprend pas encore la nature de la réalité".

__________________________

 

Évaluation de la conscience évolutive Bernard de Montréal:

* Le contact avec les plans c’est une réalisation de la nature fondamentale de la conscience en fonction des outils de manipulations qu’ils exercent contre l’homme…. 

* Quand l’homme ou lorsque l’homme aura compris la nature de la manipulation qui s’exerce entre nous et lui l’homme aura essentiellement compris les lois de la vie… 

* Donc la nature de l’intelligence évolutionnaire ou de la psychologie évolutionnaire dépendra de la capacité chez l’être humain de réaliser jusqu’à quel point la manipulation de sa conscience fait partie de sa relation avec les plans" …

__________________________

 

BDM dans l’ego vampirique, Lien audio et transcription  : "Si le vampirisme sous toutes ses formes disparaissait de la surface de la terre la société telle que nous la connaissons serait abolie car elle n’aurait plus la force du vampirisme pour lui donner sa cohésion"

__________________________

 

Conférence 108 C.053b-La mémoire négative  BDM. « Pour bien comprendre le phénomène de la mémoire négative il faut bien comprendre le phénomène de la souffrance et de la pensée liée à la mémoire négative, mémoire qui fait souffrir»


Pour finir 

La mémoire négative résume l’histoire de nos souffrances en pointant le fait que émotions /énergies sont toujours liées a de la prédation astrale et, le PN a la vibration pour infliger des souffrances à autrui car sa victime en porte les mémoires négatives.

 

Quand une conférence résonne et vient à point nommé, qui répond à une situation personnelle, il est bon de la transcrire pour soi afin d'en décortiquer tout le sens et la confondre avec nos acquis. C’est d’une grande aide pour démanteler l’écheveau étriqué des conditionnements par une auto-observation, une conscientisation de l’expérience, poser un nouveau regard sur les éléments qui  composent le psychisme et le fonctionnement de l’ego… pour développer une meilleure prise de conscience et la force d'encaisser les basculements de croyances erronées.

 

C’est une bonne introduction aussi pour commencer à fouiller à l’intérieur de soi, pour entreprendre le nettoyage des mémoires, pour régler nos derniers résidus karmiques dans cette relation PN / toxique / mortifère...

 

Sans allègement du poids des mémoires, on ne fait que répéter les vieux mécanismes psychiques et comportementaux des énergies de l’ancien… et ça... ça n’est pas compatible avec nos changements vibratoires en cours.  

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 40
  • #1

    Josée la Haye (dimanche, 04 novembre 2018 02:47)

    collectivement ce qu'on reçoit comme "mensonge" ou "tentation" est en croissance folle, ce qui accroît l'individualisation, autre nom pour dire LUMIÈRE

  • #2

    Edwige (dimanche, 04 novembre 2018 04:15)

    ... surtout beaucoup d'égos se valorisant à coup de citations, de sentences, pillant autrui et le web en diffusant des infos sans consistance... "le chercheur faisant ses emplettes" parmi les fournisseurs de ces infos butte sous chaque roche mais se relève après la déception et la déstabilisation due à la vampirisation de son énergie. Les détours et circonvolutions que prend la LUMIÈRE pour que "s'accomplissent ces fameux miracles de la Chose Une" sont d'une complexité étonnante.... Dans le même temps sans grande surprise quand on a pigé les mécanismes, les automatismes, les ficelles manipulatrices... pour que s'affirme cette individuation.
    Josée je te rejoins fortement quand tu dis: "quand j'écoute les fournisseurs d'info, je m'inquiète parfois de ce que les chercheurs vont peut-être être induits en erreur". Mais en effet, comme tu le souligne, tout ce qui existe a sa place en commençant par chaque personne et chaque test qui l'atteint...
    J'ignore, tout en les soupçonnant, quels sont tes canaux ou ton wifi au Québec, mais l'expérience présente, ici en France, me dis qu'heureusement nous avons le discernement pour ne pas nous laisser ni berner, ni bercer par les sirènes douces du grand mensonge cosmique véhiculé par des doublons angéliques...ou des clones pseudo "Bernardiens".
    Les plus dangereux, pour les "jeunes naïfs et inconscients qui débarquent dans ces nouvelles énergie", ce sont les egos ayant pignon sur rue... ceux-ci écrasent les autres pour en faire un marche-pied vers le trône royal et la couronne supra-mentalienne... En plus d'être absolument égocentrés et dans la dichotomie de leurs propres paroles, les "autres" quoi qu'ils en disent haut et fort ils en ont royalement rien à faire... pourvu qu'il capte leur attention béate qui dore l'amour d'eux-même, tout remplissant leur porte- monnaie...

  • #3

    Josée la Haye (dimanche, 04 novembre 2018)

    Je m'inquiète beaucoup et quotidiennement des manifestations de manipulation de l'homme par l'homme mais très souvent je me rappelle qu'en me livrant à l'inquiétude je fais exister la manipulation par les plans. Le soulagement vient avec un retour à cette conscience de la présence des plans. Moi dont l'âme est carencée en colère éprouve même alors un genre d'indignation envers l'invisible, ce qui me tient lieu de relation interdimensionnelle. Me tourner vers la réalité causale occulte a aussi comme effet immédiat de tarir l'émotion adressée aux hommes.

  • #4

    Edwige (lundi, 05 novembre 2018 02:03)

    ... mais il y a sans doute mieux à faire dans nos vie que de s'inquiéter de l'hommerie dans l'homme… Le discernement, plus haute forme d'intelligente possible chez l'humain, grandit dans la lumière d'une conscience au-delà du mental, sans pour autant se laisser dominer par elle... L'humain conscient n'est donc pas forcément intelligent s'il se laisse dominer par cette conscience supra mentale, il manquera de discernement parce que cette faculté ne peut coexister avec les appétits de l'ego. Un ego conscient et gourmand peut ainsi susciter de la réprobation quand il porte atteinte à l'intelligence de ceux qui le sont… mais les colères et révoltes sont plus à leur place contre les plans qui usent et abusent de ces egos conscient mais naïfs et sans discernement. Ce sont ceux-là même qui sont le plus à plaindre qu'à blâmer car voués à l'exploitation sans trêve de leur failles psychologique… Certains "appelés et non élus" se feront griller un jour ou l'autre par leur égo exploités dans leur surdimensionnement, ce sera leur retour du boomerang… triste consolation au fait que nous soyons forcés de leur retirer nos attachements émotifs, mais il semblerait que "qui s'y frotte s'y pique"... Sans doute que là est l'oeuvre et le but intelligent des puissances cosmiques durant cette fin de cycle...

  • #5

    Pr S. Feye (lundi, 05 novembre 2018 18:00)

    Bonjour,
    Peut-être ceci pourrait-il vous intéresser…

    https://www.youtube.com/watch?v=kBCDU_PnavQ
    Cordialement

  • #6

    Edwige (mardi, 06 novembre 2018 04:10)

    S'agirait-il de votre conférence "Y a-t-il UNE philosophie ? "
    Peut-on échanger sur les liens possiblement créatifs entre vos propos et le sujet de l'article?
    Merci

  • #7

    josée la haye (mardi, 06 novembre 2018 20:50)

    afin de mieux comprendre le processus chez l'homme inconscient et d'arriver à gérer ma relation avec lui, je repère ses attitudes.
    or toutes ces attitudes repérées chez les autres ont pour effet de me lever le cœur.
    ma sensibilité est à la fois trop grande à mon goût et assez grande pour me pousser à résoudre l'impasse.
    j'ai compris une des fonctions de cette hypersensibilité qui se pointe depuis peu, depuis le début de ma conscientisation : conscientiser mon ego du fait que tout effet déstabilisateur produit "par" les attitudes des autres est l'oeuvre de la machine astrale à mon endroit.

  • #8

    Edwige (mercredi, 07 novembre 2018 04:10)

    "Là où il y a de l’homme il y a de l’hommerie"; c'est dans cette homme-rie que la "machine astrale" se rie de l'homme...

  • #9

    Josee la Haye (mardi, 13 novembre 2018 11:34)

    La conscience est l'outil par excellence pour déjouer l'astral. Mais la conscience n'est pas seulement un outil, c'est aussi une hypersensibilité faisant que l'astral non déjoué fait souffrir -et tellement qu'on se tourne vers l'outil.
    Alors même que les boutons de la console sont tournés au maximum, l'homme observe enfin la finesse de la complémentarité de toutes ces fonctions qui le constituent

  • #10

    Edwige (mardi, 13 novembre 2018 11:56)

    On peut avoir de la conscience sans forcément être intelligent… se laisser dominer par la conscience sans l'outil indissociable qu'est le discernement, ça amène l'ego à devenir de plus en plus avide.
    Notre suprasensibilité, à force de tests et d'oppositions, nous rends plus apte à "épingler" notre propre astralité qui, dans ses jeux subtils, nous amène à travailler davantage sur ce seul outil indissociable de la conscience.

  • #11

    josée la haye (mardi, 13 novembre 2018 21:18)

    ce que tu dis est intelligent, incluant l'inadéquation entre conscience et intelligence et le rôle joué par l,avidité de l,ego dans cette dérive hors de l'intelligence - dérive à laquelle il acquiesce subliminalement alors même qu'il est en processus de conscientisation.
    cette avidité spécifique à l,ego qui se conscientise attise entre autres de vieux désirs millénaires de briller et de se distinguer à ses propres yeux. de telles aspirations sont naïves mais prétendent efficacement combler en lui cet épiternel manque d'identité datant de l,aube des temps. il s'agit d'une mémoire fortement dévalorisante dont l'ego reste néanmoins captif tant qu'elle n'est pas encore désamorcée par le processus. non mais quelle caricature que cette hybridité du passé et de l,avenir ! ainsi moi ma vanité raffole au plus haut point de la nouvelle image que j'ai de moi-même en tant qu'élue pour la morontialisation et au nom de ces rêvasseries mon intellect prend le champ à tout bout de champ.

  • #12

    Jlh (mercredi, 14 novembre 2018 03:53)

    Un contretemps tout bête m'a insultée à mort tantôt et je me rappelais que la même chose arrivait à Bernard et je me suis demandé qu'est ce qu'il y avait dans cette suprasensibilité caractéristique de l'homme en fusion. Réponse : C'est de l'orgueil pur, fondation historique du mental mécanique datant de la création de l'âme individuelle !

  • #13

    Edwige (mercredi, 14 novembre 2018 07:50)

    Un ego en processus de conscientisation surfe sur l'ultime vague en quête de "qui il est" sous les couches millénaires de sa dés-identité. Qu'il veuille briller de sa lumière intérieure celle-ci sera toujours "fadasse" comparée à l'énergie de la lumière réelle de son esprit… C'est là qu'on peut avancer qu'un ego orgueilleux est un ego résilient mal embouché… Mais comme le disait Montaigne: " Sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul".

    L’orgueil, ou narcissisme, est à la racine de l’arrogance et du mépris et à l'origine des épopées humaines, de son histoire propre et des religions. Au final il n'est pas plus issu du désir de convaincre les autres de sa valeur que du besoin de s'en convaincre lui-même. Cette attitude est concomitante à un sentiment d’insécurité, une impression d’inaptitude, ou une impossibilité d’admettre qu'au fond il est estimable. La supra-sensibilité de l'homme en fusion ébranle profondément et durablement les fondations et les attributs originels de cet ego perverti. Sur terre il n'y a pas que des egos divergents il y a aussi des egos résilients… et on peut être divergent et résilient à la fois…

  • #14

    Jlh (jeudi, 15 novembre 2018 14:00)

    perverti, tordu, mal embouché, insécurité, le vilain petit canard réalise qu'il n'est ni vilain ni canard, juste imprégné d,un orgueil qu'on lui a inoculé en partant afin que la résilience avec laquelle il prendra soin de lui-même soit inépuisable et afin que lorsqu'il passera de la divergence à la convergence de son énergie, il parcoure la plus belle des expériences terrestres imaginables.

  • #15

    Edwige (jeudi, 15 novembre 2018 19:23)

    Les plus belles expériences terrestres sont celles qu'on n'auraient même pas imaginé se raconter... celles-là même qui nous ont donné tant de fils à retordre que, parfois, un seul jour d'hiver plat et morose prend des airs de premiers pas vers sa tombe...

  • #16

    Jlh (lundi, 19 novembre 2018 02:35)

    Késsako ?

  • #17

    Edwige (lundi, 19 novembre 2018 08:10)

    Que parfois des journées dans la tourmente sont "les plus riches et belles expériences terrestres", même s'il n'y paraît pas ou que ça nous plaît pas... car elles nous font évoluer dans des sauts quantiques de la conscience. En comparaison des journées "plates" (même si l'esprit ne s'ennuie jamais)...où il ne se passe rien dans la vie...

  • #18

    jlh (mardi, 20 novembre 2018 23:14)

    ah d'accord, quand dans la nuit noire de l'ego on croit voir sa tombe, on rebondit en un tournemain - tellement vrai. quelles dents de scie ! mais pas subies, méritées à la sueur de la volonté pure, je ne t'apprends rien !

  • #19

    Josée la Haye (mercredi, 21 novembre 2018 01:58)

    Oui j'ai l'humeur en dents de scie et nonobstant mon processus de fusion "ébranle profondément et durablement les fondations et les attributs originels de cet ego perverti" qui se montre encore capable d'adhérer à du doute immense (cf ton #13) au nez de toute la sagesse qui aurait dû œuvrer contre cette adhésion. Tout sert : doutes, peurs, colères pour torturer la sensibilité qui vient avec le processus, et stimuler l'"ouvrage".

  • #20

    Edwige (jeudi, 22 novembre 2018 10:44)

    Ce grand nettoyage matriciel de mémoires obsolètes détruire nos résidus karmiques et nos vieux mécanismes… c'est justement ce à quoi sert une "prise de conscience" qui passe par des doutes, peurs et colères… elles font croitre notre sensibilité pour peaufiner notre "ouvrage"…

  • #21

    Josée la Haye (jeudi, 22 novembre 2018 13:59)

    je ne vis pas tant des prises de consciences que des rendez-vous avec les chantiers de rénovations organisés par mon moi lumière. ces chantiers prennent en charge mes vieux mécanismes karmiques en exacerbant mon doute, ma peur, ma honte qui du coup sont extrêmement dérangeants alors qu'il s'agit comme tu dis de travaux "résiduels".
    cette compréhension de la crise de doute etc en tant que chantier organisé par l,esprit me permet une gestion plus coulante de mes journées :
    - ça a comme avantage de m'aider à ne pas interférer, analyser, presser, questionner le chantier intellectuellement ou émotionnellement.
    - ça a aussi comme conséquence que l,agenda annuel des crises ne m'appartient plus.
    ainsi, si je désespère d'une attitude qui chez moi naît de la peur ou du doute, je reprends confiance vu que je sais que, dans cet agenda, il y a déjà des rendez-vous de pris concernant ce travail, et ça réduit ma culpabilité à charrier cette attitude.

  • #22

    Edwige (vendredi, 23 novembre 2018 08:05)

    Les rendez-vous "sur les chantiers" semblent faire partie de l'agenda des personnes qui ont cette programmation dans leur plan de vie, ce moi lumière étant le starter qui initie le processus fusionnel dans l'âme. L'exacerbation de ce qui dérange l'ego est comme l'iceberg de ce qu'il doit travailler en priorité pour la destruction dans ses bagages mémoriels ... C'est sur ce tapis rouge, que sont ces douloureux moments d'exacerbations émotionnelles, que se déroule le passage pour l'entrée en soi de la CONSCIENCE VIBRATOIRE. Ces instants sont phénoménaux car ils créent une vibration qui assure la transmission de messages dans les cerveaux et les corps afin que l'ego se déleste de sa personnalité. Ces messages doivent être "reconnus sur le champs" avec un minimum de compréhension globale à tous les niveaux. Cela permet à ces nouvelles énergies, qui entrent indépendamment de notre volonté, les indispensables "réglages énergétiques et vibratoires" qui ne peuvent avoir lieu sans les chocs générés dans les 3 cerveaux et tous les corps humain. La confiance est de mise dans ces événements qui, lorsque vécus en conscience et décodés sur le "champs", ils ne charrient plus aucune attitude mais un "laisser faire" conscient… Ce travail nous appartient puisque choisit avant notre incarnation…

  • #23

    Josée la Haye (vendredi, 23 novembre 2018 19:35)

    wow, j'aime quand tu dis que "les douloureux moments d'exacerbations émotionnelles permettent, indépendamment de notre volonté, aux nouvelles énergies de voir aux réglages énergétiques et vibratoires qui ne peuvent avoir lieu sans ces chocs générés dans les 3 cerveaux et tout le corps humain". je découvre en te lisant l'existence de ce déploiement de forces que je trouve d'une logique rassénérante. c'est extrêmement intéressant. mais (pour revenir à tes derniers mots) ce travail ne nous appartient pas "puisque choisi avant notre incarnation" mais, puisqu'il s'agit de fusion, puisque choisi depuis un calendrier monitoré par de l'intelligence atemporelle. ce qui est prévu avant chaque incarnation ne concerne que la quête animique, quête tronquée de toute connexion extérieure à son circuit fermé. ce qui est prévu avant chaque incarnation ne concerne qu'un ressassement de la mémoire, comme si les attitudes, poussées à tourner en rond, pouvaient bénéficier à l'âme. chimère et manipulation. on est dans la domination de nos tuteurs-parasites. par contre, comme tu dis, un "laisser faire" conscient n'est pas une attitude, au contraire, c'est une déclaration de liberté face à la mémoire. tu as raison, il faut activement laisser faire tout ce qui n'est pas ce par quoi on s'est toujours passivement "laisser faire"

  • #24

    Edwige (mercredi, 28 novembre 2018 10:14)

    En effet ce rdv fusionnel dans notre calendrier est programmé par nos créateurs et les chocs générés dans les 3 cerveaux, ainsi que dans tout le corps humain, ont lieux lors de la tombée du périsprit (voile de l'ego) durant ces douloureux moments. Ces déploiements de forces cosmiques permettent à l'ego de détruire l'implant polarisé qui lui a fait vivre la dualité dans toutes ses quêtes, conquêtes et autres expériences de son âme. Les souffrances viennent de l'appétit vorace des entités astrales qui, pour manger, cuisinent (manipulent) nos émotions en allant chercher nos failles mémorielles. Cette déclaration de liberté, face à la mémoire, ne peut venir que de la prise de conscience de ces phénomènes et de leurs nettoyages… Pour cela l'info doit arriver jusqu'à nous et cette info arrive à nous seulement lorsqu'on est prêt pour l'absorber… c'est ça l'heure H du rdv qu'il faut activement laisser arriver mais... sans précipitation...

  • #25

    Josée lahaye (samedi, 02 février 2019 09:28)

    Qu'on parle de la phénoménologie de la vérité ou de celle de l'impression oued celle de la peur ou de celle de la mémoire, on parle de dispositifs qui furent ingéniérés et implantés. Ce sont nos voiles superposés comme des pelures d'oignon et l'oignon polarise l'accès à l'air libre. On est-tu cuisiné !

  • #26

    Edwige (lundi, 04 février 2019 08:08)

    Cet implant organique et éthérique sera concurrencé par la micro puce que les futures générations "conscientes" auront pris d'assaut pour l'extraire de leurs corps… Ils ne se laisserons plus aller en pièce montées ou cuisiner comme des mille-feuilles…

  • #27

    josee (samedi, 16 février 2019 15:56)

    tu me fais réaliser que nos voiles ont probablement été implantés au niveau de l'éther. c'est probablement là aussi qu'ils se trouvent encore et devront ètre travaillés un à un. (pelures d'oignon, couches de millefeuilles ou de lasagne, comptez vos jours ! car vos voiles s'usent et mincissent plus vite que du coton filtre.)

  • #28

    Edwige (mardi, 19 février 2019 09:19)

    Probablement qu'un jour une technologie bionique permettra à l'humain de se vider totalement de toute mémoire dans l'éther, le futur homme ou l'homme nouveau doit pouvoir être l'incarnation de son double et pas devenir un clone de lui-même ou un robot humanisé...

  • #29

    josêe (mardi, 19 février 2019 15:36)

    un robot humanisé... c;est vrai que bernard aurait pu correspondre à cette description, avec sa froideur générale et ses moments de chaleur bouleversante… ces derniers ayant été rares à mes sens du moins.
    une technologie x aurait elle pu lui remplacer ses poumons ou son système digestif malade par des organes bioniques qu;il aurait integrés ? pourquoi pas ? l;esprit est extrêmement puissant.

  • #30

    josée (mercredi, 20 février 2019 15:56)

    PS
    à bien y repenser, il faudra qu'une telle bionique soit directement manoeuvrable par la volonté supramentale, qui est cette autorité qui effectivement saura agir sur la matière. ce pouvoir d'autorité se développe déjà mais ne sera total que lorsque la matière de l'homme sera éthérisée. je ne crois pas qu'une phénoménologie reliant la matière et l'éther de la cellule humaine puisse jamais se faire manoeuvrer par une programmation fixée électroniquement, donc statiquement, malgré tous les sous programmes couvrant toutes les situations imaginables, car c'est de la mémoire.

  • #31

    Edwige (lundi, 25 février 2019 09:41)

    Le double matérialisé n'aura besoin d'aucune technologie car son autonomie ne sera jamais défaillante. Il matérialisera instantanément ses besoins quels qu'ils soient et remplacera les robots humanisés et "pucés" qui seront ses "petites mains"... La seule "autorité" qui agira sur la matière sera celle de notre double lumineux.

  • #32

    Josée (mercredi, 27 février 2019 04:46)

    Le grand mystère de la fusion éthérique entre le mental et l'atomique explosera en une puissance d'autorité atomico-mentale qui fait rêver.

  • #33

    Edwige (vendredi, 01 mars 2019 11:59)

    La puissance atomico-mentale est déjà en nous, regardons ce que l'ensemble des humains depuis la nuit des temps ont pu générer "sans conscience"... Ce qu'on peut supputer, non pas rêver, c'est cette puissance utilisée "en conscience"... dans un futur pas si lointain que ça en terme de temps cosmique...

  • #34

    Josée (lundi, 04 mars 2019 13:59)

    Une fois qu'on démasque l'ampleur de la manipulation dont on est marionnetté, on devient acteur d'un nouveau scénario qui en fait encore mieux prendre conscience. Une sensibilité s'aiguise qui rend tout perceptible : le statut larvaire de la condition humaine historique et les diverses plate-formes de manipulation de l'homme dans les corridors de sa psyché. Cette même sensibilité note aussi des choses, des changements, qui s'opèrent dans le corps matériel, un remplacement d'une longueur d'onde par une autre au niveau du corps éthérique - cette intelligence historique qui sous-tend toutes les fonctions du corps sauf le système nerveux. C'est la très laborieuse arrivée de soi dans la matière. Et nous, contrairement aux marionnetteux, on a le soi vraiment puissant en potentiel.

  • #35

    Edwige (samedi, 09 mars 2019 17:05)

    Le soi au potentiel si puissant, qui fait prendre conscience des diverses puissances astro-mentales dans notre psychisme, nos corps subtils et éthériques, n'empêche pas que l'arrivée du double lumineux soit un véritable accouchement douloureux dans la matière.

  • #36

    Dominique (lundi, 18 mars 2019 12:18)

    Voici un texte qui devrait vous intereser et alimenter avec du nouveau votre sujet:
    LUCIFER & SATAN
    Dans les plans supérieurs, ces deux énergies personnifiées avaient pour mandat de créer une nouvelle institution incarnationnelle afin de créer de nouvelles vagues évolutives dans le cosmos local. Dans les livres anciens, il a été dit qu'il y a eu une rébellion, mais en réalité il fallut une division dans la hiérarchie afin d'en comprendre l'aspect occulte de la création et de l'évolution du commencement d'une nouvelle science. Lorsque la planète terre fut créée, il avait été institué qu'elle serait la planète parfaite pour l'évolution expérimentale de la science de l'âme. Dans le cosmos local il a été enregistré quelques échecs dans l'implantation de cette science parce que les corps biologiques ne pouvaient pas soutenir toute l'énergie.

    L'incarnation étant une science très complexe, il a fallut beaucoup de temps afin de développer les corps subtils et le système nerveux afin d'incarner les âmes. Afin d'accueillir des âmes de plus haut niveau, il a fallu construire le mensonge cosmique, donc la raison fondamentale de la souffrance afin de faire développer le système nerveux pour accentuer la canalisation des informations latentes du double afin de s'intégrer à l'incarné. Lors de l'époque des Atlantes, la communication entre l'invisible et les hommes matériels contenait beaucoup d'interférence à cause des impressions des sens dont le développement de l'astral magnétique enleva de plus en plus le pouvoir des facultés psi à la mesure de la manipulation des énergies telluriques. À la force de corruption au niveau du mental vu aux instabilités de la communication, les Atlantes entrèrent dans leur perte dans une guerre entre deux camps qui représentaient la même histoire qui se passait au niveau des plans invisibles, mais ressenti au niveau de l'âme.

    Avant l'incarnation, les énergies lucifériennes créèrent les prédispositions nécessaires afin d'implanter la gravité matérielle pour créer la base des impressions de l'ego et de l'appartenance planétaire animalisée. Le principe de Satan devait s'incarner afin de créer les anomalies de l'âme et biopsychique pour actualiser le développement du système nerveux pour la canalisation de l'énergie prépersonnelle de l'incarné. Les impressions des mémoires spirituelles par l'incompréhension de cette science déformèrent totalement les perspectives de la raison de ces énergies personnifiées en créant la stigmatisation, instituant ainsi la souffrance pour les individus dont l'unité fût déjà incarnée en eux. Cette jalousie du monde spirituel implanta dans le mental de plusieurs les stigmatisations à propos de ces êtres qui étaient déjà fusionnée à l'esprit et qui en utilisaient la science de ce feu pour la descente du principe de l'esprit sur terre. Nous disons personnifiés pour que les hommes ne s'attachent pas aux formes puisque même l'être humain est une personnification, ce qui prouve l'égalité entre toutes les races existant dans le cosmos mais dont le mensonge cosmique s'est tellement implanté de lui-même qu'il est impossible pour l'homme de reconnaître sa nature universelle en tant qu'être de lumière.

  • #37

    Dominique (lundi, 18 mars 2019 12:19)

    suite:
    L'indivisibilité dans les plans supérieurs n'emmène aucune conception de genre, ni de sexualité, ni d'identité personnalisée, car en elle-même la communication est complètement vibratoire et exempte de mots. Les mots furent créés sur le plan matériel pour donner une charge énergétique conditionnelle à l'ego pour exprimer différents niveaux de vibration traduite par le cerveau de l'homme. La lumière utilise le cerveau comme radio et colore à la mesure de la substance mémorielle enregistré chez l'être humain. D'ailleurs, c'est pour cela que la psychologie évolutionnaire est utile puisqu'elle va dépolluer l'être des miroirs réflectifs qui atténuent l'objectivité de la lumière constamment colorée par ces réseaux de miroirs construits par la conscience planétaire involutive. C'est à l'ego par la communication intérieure, qu'il pourra voir tout l'enjeu de son existence et l'absence de résistance de l'ego permettra à l'individu de mieux objectiver les raisons de sa carrière incarnationnelle.

    Satan dans son principe avait pour but de protéger les hommes afin que leur évolution puisse être moins influencées par les intelligences telluriques dans l'invisible qui essayaient d'établir un agenda contre-productif qui se servait des énergies animalisées des hommes. Le mental était facilement corruptible et c'est pourquoi il a fallu que l'ego s'implante afin de créer une science de l'esprit qui devait descendre plus tard par l'intermédiaire d'un initié planétaire. Si le temps fût si long pour implanter cette science, c'est parce qu'il fallait que l'ego s'intellectualise pour mieux traduire cette science pour ne pas la spiritualiser tout en défaisant l'influence des croyances spirituelles désinformant constamment les hommes sur la planète. En quelque sorte, les hommes de par leur nature cosmique sont extraterrestres face aux énergies telluriques faisant partie des conditions de création d'une planète comme la Terre. Un champ de lecture vibratoire se fait constamment et surveillé par plusieurs natures entitaires afin de veiller à ne pas voir la destruction totale de la planète par les humains qui étaient déjà programmés à développer différentes sciences dans le plan matériel, mais influencé par l'accumulation des charges mémorielles des générations précédentes.

    Il est difficile d'expliquer la précarité de l'évolution parce qu'elle a plusieurs conditions et des facteurs qui influencent constamment. Mais dans l'ensemble de cette science embryonnaire, toute évolution considérable s'enregistre afin de créer des algorithmes universels pouvant être réutilisés à plusieurs échelles du cosmos sur différentes planètes. C'est d'ailleurs pourquoi certains disent que le passé est le présent comme le futur, car ces programmations déjà archivées sont enregistrées et redirigées selon les besoins de l'univers en évolution. Plus ces étapes progressent, plus le principe de l'esprit s'incarne au niveau planétaire qui serait l’apothéose de cette science. Mais avant que l'être humain en comprenne objectivement la totalité de cette science, il doit connaître la dépollution de son mental par l'intermédiaire d'une science de l'esprit tel que la psychologie évolutionnaire afin de faire pénétrer ce qu'on appelle le supramental afin d'actualiser le principe mental humain accordé aux circuits des instances du gouvernement invisible chargé à l'évolution des êtres incarnés sur différentes planètes.

  • #38

    josée (jeudi, 21 mars 2019 13:46)

    voici un texte original et articulé sorti d'un ego lucide, d'une grande largeur de vision et surtout d'une profonde vision cosmologique de l'homme. c'est extrêmement réconfortant de voir apparaître à mes sens une nouvelle personne avancée sur son chemin de fusion parce que ça m'aide à visualiser la force de l'homme à venir - vu que je m'inquiète, j'avoue. la guerre qui se développe nous trouvera armés, mais non pas de conscience, de puissance. notre puissance est à être puisée dans notre système nerveux. chacun de nous contient une armée. chacun se convertira lui-même en armée. pour l'instant nous avons encore à déspiritualiser notre système nerveux. celui-ci fut créé par les forces de vie atomiques et moléculaires et fut ensuite récupéré par les forces spirituelles. leur force de mensonge qui déforme tout veut nous faire croire que le fait partie de leur oeuvre incarnationnelle. toute notre réalité personnelle est imprégnée de leur oeuvre à l'exception de notre système nerveux. la résilience évolutionnaire déspiritualisante se base sur cette distinction. merci pour ce 1er passage très stimulant sur le site d'edwige et au plaisir d'échanger à nouveau.

  • #39

    josée (jeudi, 21 mars 2019 16:20)

    en fait non, je dois me retracter. je ne pense pas que notre système nerveux fut créé par les forces de vie atomiques et moléculaires comme je viens de le dire. quest ce qui l a créé, peu importe pour moi pour l instant. ce qui compte pour moi, c est l independence de mon système nerveux. je n aime pas l idee qui dit que mon système nerveux est une creation du meme ordre que le reste de mon corps physique et que mes autres corps. je ne peux pas croire qu il fut créé par les forces spirituelles parce que je sens qu il fut juste récupéré par les forces spirituelles.

  • #40

    Edwige (vendredi, 22 mars 2019 09:18)

    L'ego qui a profonde vision cosmologique de l'homme doit également sortir de son intellectualisme lucide. Notre système nerveux, enchevêtrement de fils de communications nécessaire au bon fonctionnement du véhicule de l'âme, physique et subtil a aussi une programmation. Quand on a construit des voitures et des avions et toutes autres sortes de machines-outils, électroménager etc…, avec des programmes électroniques complexes, tout a été réfléchit pour leurs bons fonctionnements, même leur mort (comme pour nous) ce qu'on appelle l'obsolescence programmées… A la différence que ces généticiens de la vie atomiques et moléculaires ont élaboré nos 3 cerveaux dans cette perspective mais aussi un 4ème, le "cerveau éthérique", jamais récupéré par les forces spirituelles car indépendant et endormi dans l'attente de sa fusion avec les 3 autres cerveau, avec l'âme, l'esprit et l'ego. Voilà qui devrait éjecter un peu d'éclairage dans cette idée qui te défrise et je comprends bien ça… hihihi