Le danger des sectes

 C’est la dictature qui est le visage caché de la secte. La secte va apparaître  très très douce, très très bienveillante à l'extérieur mais dans le fond, à l'intérieur dans son fond là où il y a le jaune de l’oeuf, c'est là qu’il y a une dictature.  


AVANT-PROPOS

 "Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" BdM PE-028

Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction Supra-Mentale de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, dont la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Vous pouvez proposer un thème, un sujet qui sera mis en ligne après vérification. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti.

** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.


Télécharger
088 - Danger des sectes.pdf
Document Adobe Acrobat 254.1 KB


Extrait

DM - Bernard, est-ce qu’une secte sous-tend automatiquement une dictature ? 

BdM - Une secte sous-tend automatiquement une dictature, que ce soit une dictature mystique, que ce soit une dictature spirituelle, que ce soit une dictature occulte, que ce soit une dictature biblique, une secte sous-tend une dictature. 

 

DM - Bernard, est-ce c’est la dictature qui rend dangereuse la secte ? 

BdM - C’est la dictature qui est le visage public de la secte ou c’est la dictature qui est le visage caché de la secte. La secte va appaître très, très douce, très, très bienveillante à l'extérieur mais dans le fond, à l'intérieur dans son fond, là où il y a le jaune de l’oeuf, c'est là qu’il y a une dictature. 

 

DM - Comment peut-on reconnaître la dictature d’une secte ? 

BdM – Souvent les gens qui sont dans les sectes ne peuvent pas reconnaître la dictature des sectes parce que les gens qui sont dans des sectes ou les gens qui créent des sectes sont de grands manipulateurs. Un homme qui est moindrement en conversion avec les forces occultes, qui travaille, quand je parle des forces occultes, je ne parle pas dans dans le sens très occulte du terme, je parle d’un homme qui est en relation avec des forces spirituelles, des forces spirituelles à travers la bible, ou à travers des oeuvres à travers ci ou à travers ça, automatiquement ces hommes-là ne savent pas ce qui se passe en eux, ne connaissent pas l’occulte de leur source, ne connaissent pas les entités qui leur parlent, ne connaissent pas les entités qui leur communiquent, vous entendez souvent ces gens-là dire “c’est Dieu qui me parle”. Quand vous entendez quelqu’un dire “c’est Dieu qui me parle”, check les gars tout de suite, ou quand c’est le Christ qui te parle ou c’est la Sainte Vierge qui te parle et ainsi de suite. Là ça commence à être grave, donc ils ne voient, ils ont des blinds, ils ont des blind spots, et ces gens-là deviennent éventuellement très dangereux puis souvent ils sont très, très sincères. Mais la sincérité, c’est le début, le début du danger. Il y a une grosse différence entre être sincère et être intelligent. C’est tellement clair quand ils disent “l’enfer est pavé de bonnes intentions”, c’est ça. C’est très grave les sectes. Il devrait y avoir un livre écrit par un initié sur les sectes un jour, parce que le monde ne sait pas ce que c’est que les sectes. Ils écrivent des études sociologiques à l’université, ça a un certain bon sens, ça rend un certain regard utile, mais il faut que ça aille plus loin que ça, les sectes il faut que ce soit expliqué jusqu'à l’os un jour, probablement si j’ai le temps, je le ferai. 

 

DM - Si demain il y a une dictature, et si encore là derrière .... 

BdM – Il y a toujours une dictature il n’y a pas de souci là-dedans. 

 

DM - Bon ok, il y a une dictature, il y a des forces qui manipulent un individu. Comment peut-on reconnaître un individu manipulé ? 

BdM – Comment peut-on reconnaître un individu manipulé ? Un individu qui est manipulé, il va avoir confiance en son gourou, il va avoir confiance dans sa secte ; sa secte c’est la vérité.

 

DM – Je parle du gourou là, comment reconnaître que le maître c’est un manipulateur ?

BdM – Ah, ça c’est intéressant ! Tu ne peux pas. Tu ne peux pas, à moins d’avoir une certaine conscience, ou à moins d'avoir été brûlé dans d'autres sectes, à moins d’avoir une expérience qui te met au parfum, c’est difficile, c’est des manipulateurs. Un maître c’est un manipulateur. Un maître c’est un manipulateur ! 

 

DM – Puis, pour “dé-secter” quelqu’un c’est 

BdM – Pour dé-secter quelqu’un, le sortir d’une secte ? 

 

DM – Oui 

BdM – Vous savez comme c’est difficile ? 

 

DM – Oui, c’est ça, parce qu’il y a quelque chose dans son mental qui passe. L’individu qui est le maître, qui est possédé en arrive à faire vibrer l'autre à la même possession 

BdM – C'est ça 

 

DM – Est-ce qu’il y a effectivement une retransmission dans l’entité de 

BdM – Ouais, l’entité du maître est capable de contrôler les autres 

 

DM – Ok, on peut avoir une entité pour 600 personnes 

BdM – Ouais 

 

DM – Ok, elle travaille fort une entité ! Comment une entié peut-elle s’éparpiller sur 600 personnes ? 

BdM – On parle d’intemporel, c’est de l’intemporel ! 

 

DM – Mais comment ça se passe Bernard ? 

BdM – Communication, la pensée 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Xavier R. (vendredi, 15 mars 2019 11:48)

    Bonjour, En tant que psychiatre je croyais tout savoir sur les manipulations psychologiques et les souffrances de personnes sous la domination des manipulateurs, pervers et autres egos narcissiques, mais cette conférence de cet homme que je découvre soulève un voile qui devrait être étudié par tous, défenseurs, victimes et soignants. La chronologie par laquelle vous nous amenez a toutes ces réflexions dans vos Focus, autant par les conférences, les textes et les échanges de personnes est très intelligente merci. Cordialement Xavier R.