"L''écriture automatique"

   EN COURS...


"Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" BDM PE-028 

BDM: "D'autres personnes continueront ce travail de développement pour comprendre réellement les mécanismes occultes de la conscience. Ce sera important pour l’homme de pouvoir, en tant qu’ego, se référer à cette science-là pour comprendre sa relation avec sa source, donc avec les forces voilées qui font partie de sa supraconscience, afin de se protéger sur la terre et de vivre une vie de plus en plus agréable".


  • Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction "descendue" par BDM de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti. ** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.

Extraits de PE 002 "L'écriture automatique" proposé par Edwige. Ils sont  prétextes à échanges avec BDM, avec sa source et à leurs études génératives sur Focus. 

MP3 a écouter sur bdm.place

Télécharger
PE 002 A_B L’écriture automatique .pdf
Document Adobe Acrobat 238.9 KB


1- "L'écriture automatique pour que ce soit utile faut que la pensée soit reliée au crayon".

 

2- "L'homme conscient des autres plans, va entretenir une télépathie, une conversation a deux sens avec le plan mental, va réaliser que les lois d'énergie au niveau du mental sont extrêmement sévères".  

 

3- "L'accès aux archives est ouvert à des individus qui ont un certain taux vibratoire, d’abord pour la protection psychologique de l'homme et pour l’élévation de sa conscience mentale, pour le changement vibratoire de son corps mental".

 

4- "Communiquer avec les autres peut être très, très fatigant, parce que le moi planétaire est toujours testé, il est toujours amené à ses limites psychologiques, il est toujours amené à vérifier jusqu’à quel point il est libre de la conscience de la race".

 

5- "À partir du moment où l’être humain vient en contact avec le plan mental ou des entités du mental en contact avec des intelligences systémiques, il doit se protéger du caractère invasif de cette relation-là, c’est dans ce sens- là que l’écriture automatique est utile". 

 

6- "L’écriture télépathique et créative, la communication qui est établie entre soi et le plan mental se doit d'être ajustée à la fonction psychomotrice transmutée des corps subtils pour canaliser de l’information, sans y apporter une note subjective et sans la colorer astralement". 

 

7- "L’écriture automatique à laquelle on a été habitué pendant l’involution c’est une énergie astrale. L’énergie de l’écriture automatique au cours de l’évolution, ça sera une énergie mentale, c’est l’énergie mentale qui sera la force derrière ce mouvement-là, et non pas une entité dans le domaine de la mort qui maintien dans une forme quelconque d’ignorance". 

 

8- "Pour que l’être humain puisse se servir de cette écriture automatique-là, il va falloir qu’il soit capable d’intervenir dans la vibration quand il écrit".

 

9- "Quand vous écrivez vous facilitez le processus de communication télépathique, mais il faut que vous soyez capable instantanément d’intervenir dans la fabrication du geste, dans l’information qui descend". 

 

10- "Sans cela si vous n’êtes pas capable d’intervenir, vous devenez un outil, vous devenez une extension d’une énergie dans l’invisible qui vous manipule et qui se sert de votre corps physique pour balbutier de l’information".

 

11- "Faire de l’écriture automatique pour accéder à de l’information de par le monde extraordinaire concernant l'évolution de la psychologie évolutionnaire, la nature des plans parce que chaque individu est un cristal, chaque individu est une lumière, chaque individu a une relation avec l’invisible qui est totalement différente de l’autre, même si foncièrement ces relations-là sont universelles et uniquement réunies".

 

12- "Pour pouvoir écrire, donc rendre service à l’humanité, informer l’être humain, il faut qu’on soit capable quand on écrit, d’être le juge et le critique et l’éditeur de ce qui est écrit".

 

13- "Si on n’a pas contact mental à deux sens et qu’on n’est pas capable d’injecter dans ce rapport là notre propre conscience à ce moment-là on ne peut pas corriger l’information, on ne peut pas l’éditer l’information, on ne peut pas l’ajuster l’information, et surtout on est incapable d’en éliminer les courants spirituels".

 

14- "Pendant l’involution on n’a cru poser des questions et on a attendu les réponses, dans l’évolution on créera les réponses, point final".

 

15- "Avoir des questions c’est symptomatique de notre impuissance à la source, Un être humain qui est en puissance à la source n’a pas de question ! Il y a une réponse".

 

16- "Créer des réponses ça veut dire éditer le matériel qui nous vient par télépathie, éliminer de ce matériel-là les petits courants subtils astraux qui spiritualisent la conscience et qui nous empêchent en tant qu’être intelligent de participer créativement à la structuration de la connaissance, des vagues de vie qui font partie du phénomène unique dans notre galaxie de ce qu’on appelle la conscience vivante" ! 

 

17- "Il faut que l’être humain soit capable de créer des réponses, ça implique pour l’être humain de l’involution une capacité d’éditer l’information qui passe dans son canal quand il est mis en vibration et mis en contact télépathique avec les plans".

 

18- "Si l’être humain n’est pas capable d’éditer l’information, l’être humain est simplement un outil de l’invisible astral donc il est en communication avec le monde de la mort avec des humains désincarnés qui représentent simplement des humains qui étaient vivants dans une autre vie avec des plans de conscience qui sont aussi sans desseins que nous autres".

 

19- "L’édition de l’information télépathique et l’information qui vous vient dans le mental lorsque vous êtes en vibration, ça fait partie de la capacité de l’être humain d’établir les bornes du réel en fonction de la vibration qu’il a dans la mesure où cette vibration-là est totalement mentale". 

 

20- "Un être humain qui a une vibration mentale qui n’est pas astralisée est aussi efficace psychiquement, électriquement, intelligemment, qu’une entité qui est sur un autre plan qui n’a pas de corps matériel mais qui fait partie des vagues de vie".

 

21- "Une intelligence humaine dans un corps matériel qui est capable d’éditer l’information, c’est-à-dire de ne pas colorer astralement la communication qui est établie entre lui et puis le plan mental, est aussi avisé dans la construction des systèmes de connaissance donc dans le savoir, qu’une intelligence qui est sur un autre plan, avec la seule distinction qu’il n’a pas pour le moment le véhicule nécessaire pour observer la qualité précise de cette information-là".


Écrire commentaire

Commentaires: 63
  • #1

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:02)

    1 Bernard
    L’écriture automatique pour que ce soit utile faut que la pensée soit reliée au crayon.

    Edwige
    Pour être authentique, transparente et vibratoire l’écriture automatique est conduite sans affect par l’énergie de la pensée des doigts au crayon, au clavier ou autre médiateur de créativité.

    Josée
    L’ego prend la décision d’être froid, alors il se recule pour enlever sa « chaleur » de son crayon, clavier ou autre médiateur de créativité durant l’exécution.

  • #2

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:03)

    2 Bernard
    L’homme conscient des autres plans, va entretenir une télépathie, une conversation à deux sens avec le plan mental, va réaliser que les lois d’énergie au niveau du mental sont extrêmement
    sévères.

    Edwige
    Être conscient de l’existence d’intelligences supérieures établit un contact télépathique programmé. Le dialogue à double sens sera génératif. La barre d’exigences de qualités mentales et énergétiques est placée à son maximum pour contrer la route aux parasites de la conscience.

    Josée
    Je ne sais pas avec qui j’échange, entité du plan mental ou mon moi supérieur, et pourtant je connais cet échange hyper serré. Je suis d’ailleurs en voie d’identifier avec qui j’échange, entité du plan mental ou mon moi supérieur, du fait même de cet aller-retour entre moi et l’immense capacité communicationnelle de l’autre plan.
    P.S je saisis soudain que l’instruction de Bernard ne venait pas de son double mais d’une sommité du plan mental. Bernard incarnait donc deux premières. La première fusion entre un homme et sa source, son double. Et la première canalisation du plan mental aussi déspiritualisée.

  • #3

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:04)

    3 Bernard
    L’accès aux archives est ouvert à des individus qui ont un certain taux vibratoire, d’abord pour la protection psychologique de l’homme et pour l’élévation de sa conscience mentale, pour le changement vibratoire de son corps mental.

    Edwige
    L’entrée au savoir canalisé exige lucidité et discernement afin que la science du mental, cette nouvelle approche de la psychologie humaine, devienne une réelle étude scientifique.
    L’équilibrage du taux vibratoire des corps subtils favorise une écriture automatique créative sans la participation de l’ego, ni de l’astral, la communication avec ces plans ajuste cet équilibrage.

    Josée
    Un taux vibratoire élevé signifie un canal désopacifié, ce qui signifie un égo qui a dépassé une bonne partie de ses réflexes de croire. Au contraire, un ego encore capable de croire au point d’être ramené dans la croyance à chaque instant sera retenu hors de portée d’un échange avec eux-autres du plan mental. Il y a aussi l’aspect psychologique qui fait que la séquence des étapes est ce qu’elle est, ça développe une culture de la science de l’esprit.

  • #4

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:04)

    4 Bernard
    Communiquer avec les plans peut être très, très fatigant, parce que le moi planétaire est toujours testé, il est toujours amené à ses limites psychologiques, il est toujours amené à vérifier jusqu’à quel point il est libre de la conscience de la race.

    Edwige
    Communiquer avec les plans est un dur exercice qui demande un sacré équilibre et centrage intérieur pour encaisser les coups et voir à quel point on est rendu libre de tous conditionnements…
    l’expérience, la ténacité, la volonté contribuent à faire de ”l’énergie émotive et créatrice” une science exacte pour les temps futurs.

    Josée
    Communiquer avec les plans, ça arrive quand on est rendu un peu plus avancé en conscience. Donc c’est très, très fatigant, vu que le moi planétaire qui est testé est rendu déjà trop conscient pour subir passivement les arnaques. Il est trop sensible pour ne pas performer dans chaque maudit petit test, pas immédiatement mais à un moment donné.

  • #5

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:05)

    5 Bernard
    À partir du moment où l’être humain vient en contact avec le plan mental ou des entités du mental en contact avec des intelligences systémiques, il doit se protéger du caractère invasif de cette relation-là, c’est dans ce sens-là que l’écriture automatique est utile.

    Edwige
    L’écriture automatique laisse une amplitude de contrôle de l’énergie descendante qui permet d’être au gouvernail de la relation sans laisser les intelligences prendre le gouvernail de notre propre conscience.

    Josée
    Meilleur on est à déjouer le mensonge, plus le mensonge devient invasif parce qu’on change de ligue, on sort du cercle vicieux et karmique et on affronte la jungle de l’échange, armé de notre discernement dans sa version nec plus ultra développée par nécessité dans cette jungle.

  • #6

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:05)

    6 Bernard
    L’écriture télépathique et créative, la communication qui est établie entre soi et le plan mental, se doit d’être ajustée à la fonction psychomotrice transmutée des corps subtils pour canaliser de l’information, sans y apporter une note subjective et sans la colorer astralement.

    Edwige
    Cette communication si particulière exige une parfaite attention à ses corps physique et subtils afin de maintenir un taux vibratoire suffisant. Ce taux vibratoire élevé empêche l’intrusion de l’ego et de l’astral, la communication assidue avec ces plans augmente et entretien cet équilibre vibratoire.

    Josée
    Une fois transmutée, la fonction psychomotrice des corps subtils devient l’agencement harmonieux des différents sentis et besoins des corps subtils. Ceci permet au moi planétaire d’être rassénéré et disponible à canaliser sans être distrait par un vibrato de frustration quelconque.

  • #7

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:06)

    7 Bernard
    L’écriture automatique à laquelle on a été habitué pendant l’involution c’est une énergie astrale. L’énergie de l’écriture automatique au cours de l’évolution, ça sera une énergie mentale, c’est l’énergie mentale qui sera la force derrière ce mouvement-là, et non pas une entité dans le domaine de la mort qui maintient dans une forme quelconque d’ignorance.

    Edwige
    L’énergie astrale a de tout temps contrôlé nos faits et gestes, créatifs ou non.
    L’énergie mentale durant l’évolution sera l’unique moteur qui propulsera notre créativité par l’écriture, ou tout autre support créatif, pour nous sortir de l’ignorance de notre passé involutif.

    Josée
    L’écriture automatique astrale sera transmutée en écriture automatique mentale chez la personne épuisée par le dangereux englobement de l’écriture automatique astrale. Celle-ci a su déployer les moyens pour retarder le moment où l’ego va se soustraire à l’astral, mais le processus de développement de la volonté et conscience pousse le médium d’hier à se transmuter et s’ouvrir à une toute nouvelle dictée plus collaborative.

  • #8

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:07)

    8 Bernard
    Pour que l’être humain puisse se servir de cette écriture automatique-là, il va falloir qu’il soit capable d’intervenir dans la vibration quand il écrit.

    Edwige
    Être capable d’écrire automatiquement exige discernement et contrôle de la vibration dans ce qui est descendu.

    Josée
    Il y a un échange psychique, il est télépathique parce qu’il est verbal, il est fait de mots. Ce qui est nouveau, c’est l’expérience d’émettre et de recevoir des mots aussi rapides. En passant, Bernard a déjà dit qu’un jour on en viendra à réaliser que l’émetteur et le récepteur ne sont pas du tout distincts !

  • #9

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:07)

    9 Bernard
    Quand vous écrivez vous facilitez le processus de communication télépathique, mais il faut que vous soyez capable instantanément d’intervenir dans la fabrication du geste, dans l’information qui descend.

    Edwige
    Ce dialogue télépathique est un réel exercice d’entraînement au maniement de mots exacts jusqu’à la perfection de l’utilisation de l’énergie communicante.

    Josée
    Si on est rendu là, profitons-en, écrivons ! C’est à notre tour d’intervenir créativement enfin ! Qui aurait pensé que le début de notre puissance (notre puissance gage d’équité avec l’invisible), c’était l’intervention de nos goûts et dégoûts ! Nos goûts et dégoûts qu’on a tant niés ne sont rien de moins que le GSP de cette jungle aujourd’hui !

  • #10

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:08)

    10 Bernard
    Sans cela si vous n’êtes pas capable d’intervenir, vous devenez un outil, vous devenez une extension d’une énergie dans l’invisible qui vous manipule et qui se sert de votre corps physique pour balbutier de l’information.

    Edwige
    En effet pour ne pas devenir un simple instrument exploité et manipulé par l’invisible, l’information descendue doit être avisée, discernée et contrôlée dans son architecture avec la sensibilité accrue de nos corps subtils et de notre mental supérieur.

    Josée
    Bernard - qui a canalisé une grosse pointure pour incarner l’instruction de la 6e race - a dû mettre le paquet pour redresser la barre du contenu face à une panoplie de raisons pour le faire qui, au fil de sa carrière, se sensibilisaient dans sa conscience multidimensionnelle.

  • #11

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:08)

    11 Bernard
    Faire de l’écriture automatique fait accéder à de l’information extraordinaire concernant l’évolution de la psychologie évolutionnaire de par le monde, parce que chaque individu est un cristal, chaque individu est une lumière, chaque individu a une relation avec l’invisible qui est totalement différente de l’autre, même si foncièrement ces relations-là sont universelles et uniquement réunies.

    Edwige
    nos différences humaines sont la richesse même qui amène une diversité d’informations qui se complètent, se croisent et se recoupent de diverses manières, car personne ne peut accéder à la totalité des informations existantes dans la grande bibliothèque cosmique.

    Josée
    C’est émouvant de voir que chacun a sa juste place, sa voix, son cristal. Avoir une lentille servait à défricher le canal. Quand on se sent un peu plus cristal que lentille, on sent notre centricité, notre autorité, notre autorité dans le sens qu’on n’hésite pas et notre autorité dans le sens qu’on est le spécialiste qui a autorité dans son domaine : notre personne, lieu d’ancrage de l’esprit dans l’atome.

  • #12

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:09)

    12 Bernard
    Pour pouvoir écrire, donc rendre service à l’humanité, informer l’être humain, il faut qu’on soit capable quand on écrit, d’être le juge et le critique et l’éditeur de ce qui est écrit.

    Edwige
    Permettre au lecteur d’accéder à une information descendue télépathiquement, non existante dans la mémoire, nécessite d’être juge, partie et auteur de ce qu’on écrit, ça reflète la personne dans son authenticité et non la personnalité de son égo.

    Josée
    Quand on sera rendu à exprimer instantanément son micro-avis face à sa micro-pensée, alors on aura notre source dans notre noyau, alors on sera fiable au niveau apport d’idées nouvelles aux autres au large.

  • #13

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:10)

    13 Bernard
    Si on n’a pas contact mental à deux sens et qu’on n’est pas capable d’injecter dans ce rapport là notre propre conscience à ce moment-là, on ne peut pas corriger l’information, on ne peut pas
    l’éditer l’information, on ne peut pas l’ajuster l’information, et surtout on est incapable d’en éliminer les courants spirituels.

    Edwige
    Le contact avec sa source doit être équitable, génératif et respectueux de la vibration qui descend dans le mental réceptif.
    Respecter la vibration permet d’adapter l’information avec discernement et intelligence pour au besoin la corriger, l’ajuster, la désastraliser avant de la coucher sur papier.

    Josée
    Si on n’est pas le maître du bateau de la descente de l’information, si on n’a pas les deux mains sur la barre et les jambes campées, c’est parce qu’on est fasciné. C’est un ou l’autre. On a toujours eu une pensée à voie unique, une dictée à voie unique, et quand celle-ci devenait évocatrice de la magnitude, on a toujours vibré de façon narcissique du fait que c’est nous qui apportions de la grandiosité. On était dans une impuissance supposée face à ce que représentait l’invisible.

  • #14

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:11)

    14 Bernard
    Pendant l’involution, on a cru poser des questions et on a attendu les réponses, dans l’évolution on créera les réponses, point final.

    Edwige
    Aujourd’hui la curiosité n’est plus de mise, les réponses arrivent sans questionnements.

    Josée
    C’est vrai que de travailler comme ça à faire descendre des réponses, c’est créer. Comme tu dis, tout acte de créativité pure ressemble à de l’écriture automatique.

  • #15

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:11)

    15 Bernard
    Avoir des questions c’est symptomatique de notre impuissance à la source,
    un être humain qui est en puissance à la source n’a pas de question ! Il y a une réponse.

    Edwige
    Quand on est parfaitement aligné à sa source les réponses coulent en abondance.

    Josée
    Oui, on est tellement collé dessus.

  • #16

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:12)

    16 Bernard
    Créer des réponses ça veut dire éditer le matériel qui nous vient par télépathie, éliminer de ce matériel-là les petits courants subtils astraux qui spiritualisent la conscience et qui nous empêchent en tant qu’être intelligent de participer créativement à la structuration de la connaissance, des vagues de vie qui font partie du phénomène unique dans notre galaxie de ce qu’on appelle la conscience vivante !

    Edwige
    Coucher lucidement sur papier ce qui descend vibratoirement dans notre mental supérieur favorise l’entrainement à se protéger de la subjectivité egoïque et des parasitages astraux spiritualisant. De fait il est évident que notre participation créative à la structuration de la connaissance rend notre conscience vivante.

    Josée
    Éliminons, éditons, du bout de notre petit bistouri, petit mais puissant, n’importe quel scénario intrus qui nous empêche de continuer à participer à la psyché en cours. Participons en tant qu’être intelligent, petit mais puissant.

  • #17

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:12)

    17 Bernard
    Il faut que l’être humain soit capable de créer des réponses, ça implique pour l’être humain de l’involution une capacité d’éditer l’information qui passe dans son canal quand il est mis en vibration et mis en contact télépathique avec les plans.

    Edwige
    Créer des réponses nécessite de ”concrétiser sur papier” une information qui descend vibratoirement par contact télépathique avec sa source.

    Josée
    Créer des réponses, c’est créer l’échange qui fait naître la vérité de l’instant. Par exemple ici, il fallait dans cet instant utiliser le mot vérité (note de l’éditeur).

  • #18

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:13)

    18 Bernard
    Si l’être humain n’est pas capable d’éditer l’information, l’être humain est simplement un outil de l’invisible astral donc il est en communication avec le monde de la mort avec des humains désincarnés qui représentent simplement des humains qui étaient vivants dans une autre vie avec des plans de conscience qui sont aussi sans desseins que nous autres.

    Edwige
    Sans la capacité de contrôler et maîtriser vibratoirement l’énergie contenue dans l’information on crée une faille dans le canal. Dans cette faille vont s’engouffrer d’anciens humains qui ont vécus sous le joug astralo-spirituel de leur période involutive.

    Josée
    Dans une pratique soutenue de l’écriture, on voit s’opérer le passage de la communication avec le monde de la mort à la communication avec le plan mental. Ceci est dû à une longue pratique de plusieurs principes à la fois : le discernement, la conscience vibratoire, l’alliance avec soi-même…

  • #19

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:13)

    19 Bernard
    L’édition de l’information télépathique et l’information qui vous vient dans le mental lorsque vous êtes en vibration, ça fait partie de la capacité de l’être humain d’établir les bornes du réel en fonction de la vibration qu’il a dans la mesure où cette vibration-là est totalement mentale.

    Edwige
    Une structure mentale et vibratoire centrée et équilibrée permet de voir clairement et lucidement quand on écrit la frontière entre le réel et le subjectif de l’ego astralisé.

    Josée
    C’est nous, quand on est très proche de soi, qui établissons les bornes du réel. Rien n’est concret, rien n’est intelligible en dehors de nous. Pour devenir un lieu d’alchimie, il faut être un lieu d’alchimie mentale (mais « l’astral », maintenant que ce centre inférieur est démagnétisé, sert : son rôle est même au 1er plan pour conduire l’échange).
    Pour atteindre ce point de vérité, il fallait attendre que nos centres inférieurs soient mûrs et nettoyés : que notre mental supérieur se soit défait des croyances qui l’avaient « enrichi » au niveau mental et que notre astral se soit libéré du bien et du mal enregistré.

  • #20

    Josée (lundi, 25 novembre 2019 10:14)

    20 Bernard
    Un être humain qui a une vibration mentale qui n’est pas astralisée est aussi efficace psychiquement, électriquement, intelligemment, qu’une entité qui est sur un autre plan qui n’a pas de corps matériel mais qui fait partie des vagues de vie.

    Edwige
    Un être humain dans un parfait équilibre des 3 cerveaux, dans son autorité et la maitrise de son cerveau éthérique est à égalité, à tous les niveaux, avec sa source d’informations.

    Josée
    Après avoir chialé contre la vie, après avoir voté pour l’invisible et sa supériorité merveilleuse, on entre dans le fameux face à face dont Bernard a tellement parlé.

  • #21

    Edwige (lundi, 25 novembre 2019 10:15)

    21 Bernard
    Une intelligence humaine dans un corps matériel qui est capable d’éditer l’information, c’est-à-dire de ne pas colorer astralement la communication qui est établie entre lui et puis le plan mental, est aussi avisé dans la construction des systèmes de connaissance donc dans le savoir, qu’une intelligence qui est sur un autre plan, avec la seule distinction qu’il n’a pas pour le moment le véhicule nécessaire pour observer la qualité précise de cette information-là.

    Edwige
    La différence entre l’humain incarné, qui descend une information ”réelle” acheminée par sa source, c’est que sa source dans l’éther n’a pas l’outils corporel pour évaluer l’exactitude et la qualité de l’information vibratoire qu’il a descendue, cette qualité étant inhérente à la vibration de l’humain terrestre

    Josée
    Entrer dans les circuits universels c’est enfin m’informer via un aller-retour entre mon besoin mental de l’instant (mon questionnement basé sur mon senti) et un autre plan mentalement intermédiaire entre moi et ma source… OK alors peut-être que toutes les entités du plan mental reçoivent pareillement l’information.
    Tout ça est si nouveau, quelle année ! Je découvre ce plan mental par sa dictée en moi durant l’écriture. J’en fais la découverte alors qu’il dicte sa réponse avec l’autorité d’un savoir faramineux et la qualité de présence typique de qui est collé à un échange.

  • #22

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:29)

    1 Josée
    L’ego prend la décision d’être froid, alors il se recule pour enlever sa « chaleur » de son crayon, clavier ou autre médiateur de créativité durant l’exécution.

    Edwige
    L'ego n'a pas suffisamment de volonté pour décider de mettre à exécution sa froideur ou sa chaleur, il devient neutre quand il est dans sa transparence au moment où il écrit.

  • #23

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:30)

    2 Josée
    Je ne sais pas avec qui j’échange, entité du plan mental ou mon moi supérieur, et pourtant je connais cet échange hyper serré. Je suis d’ailleurs en voie d’identifier avec qui j’échange, entité du plan mental ou mon moi supérieur, du fait même de cet aller-retour entre moi et l’immense capacité communicationnelle de l’autre plan.
    P.S je saisis soudain que l’instruction de Bernard ne venait pas de son double mais d’une sommité du plan mental. Bernard incarnait donc deux premières. La première fusion entre un homme et sa source, son double. Et la première canalisation du plan mental aussi déspiritualisée.

    Edwige
    Est-il réellement nécessaire de chercher à savoir avec qui on échange quand il s'agit, au début tout au moins , d'un entraînement de l'ego à une "canalisation télépathique" avec l'énergie de sa source. Il est comme un enfant qui apprend l'alphabet avant d'être capable d'aligner des lettres pour former des mots puis des phrases… L'instruction de Bernard "descendait" d'intelligences supérieures d'un plan cosmique dont il connaissait l'origine jupitérienne, sans nous en dire plus que nous avons besoin de savoir afin de ne pas subir l'influence de ces plans.
    Il existe des millions de plans habités, l'intelligence qui nous contacte le fait par la vibration qui correspond à la nôtre et par ce dont nous avons besoin de savoir selon nos capacités et potentiels énergétiques.

  • #24

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:30)

    3 Josée
    Un taux vibratoire élevé signifie un canal désopacifié, ce qui signifie un égo qui a dépassé une bonne partie de ses réflexes de croire. Au contraire, un ego encore capable de croire au point d’être ramené dans la croyance à chaque instant sera retenu hors de portée d’un échange avec eux-autres du plan mental. Il y a aussi l’aspect psychologique qui fait que la séquence des étapes est ce qu’elle est, ça développe une culture de la science de l’esprit.

    Edwige
    Comme dit plus haut l'ego est en apprentissage, en nettoyage de tous les conditionnements et croyances.
    Ceci a pour objectif d'alléger son fardeau mémoriel pour faire place a de l'énergie neuve créatrice indispensables aux échanges avec le plan mental pour développer l'apprentissage de la science de l’esprit.

  • #25

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:31)

    4 Josée
    Communiquer avec les plans, ça arrive quand on est rendu un peu plus avancé en conscience. Donc c’est très, très fatigant, vu que le moi planétaire qui est testé est rendu déjà trop conscient pour subir passivement les arnaques. Il est trop sensible pour ne pas performer dans chaque maudit petit test, pas immédiatement mais à un moment donné.

    Edwige
    Communiquer avec les plans est une capacité que nous avons tous, on peut être avancé en conscience mais ce n'est pas suffisant sans l'intelligence et la volonté… Ces deux attributs étant des alliés contre la fatigue, le discernement au milieu des deux maintient la vigilance contre toutes intrusions psychiques venant de l'ego ou de l'astral.

  • #26

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:32)

    5 Josée
    Meilleur on est à déjouer le mensonge, plus le mensonge devient invasif parce qu’on change de ligue, on sort du cercle vicieux et karmique et on affronte la jungle de l’échange, armé de notre discernement dans sa version nec plus ultra développée par nécessité dans cette jungle.

    Edwige
    Utiliser de manière équilibrée ses capacités intuitives, de raisonnement, et émotionnelles affute le discernement et la lucidité, pour affronter tous les mirages dans une jungle remplie de mémoires et désertée par la lumière de la source.

  • #27

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:33)

    6 Josée
    Une fois transmutée, la fonction psychomotrice des corps subtils devient l’agencement harmonieux des différents sentis et besoins des corps subtils. Ceci permet au moi planétaire d’être rassénéré et disponible à canaliser sans être distrait par un vibrato de frustration quelconque.

    Edwige
    La transmutation des énergies astrales dans les corps subtils augment le taux vibratoire de ceux-ci afin que l'ego, devenant de plus en plus transparent, canalise de l'informations sans artéfacts, ni parasites, ni engrammes, ni miasmes astraux.

  • #28

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019)

    7 Josée
    L’écriture automatique astrale sera transmutée en écriture automatique mentale chez la personne épuisée par le dangereux englobement de l’écriture automatique astrale. Celle-ci a su déployer les moyens pour retarder le moment où l’ego va se soustraire à l’astral, mais le processus de développement de la volonté et conscience pousse le médium d’hier à se transmuter et s’ouvrir à une toute nouvelle dictée plus collaborative.

    Edwige
    L’écriture automatique astrale n'a jamais eu de but informationnel réel, elle a été le joujou des egos fatigués par ce type d'écriture et qui s'ennuie dans ce karma astral. Une programmation de l'ego à l'écriture automatique mentale se mettra en route spontanément, avec les aléas de l'apprentissage, mais avec une vibration qui plonge dans le bien-être énergétique et non dans le vampirisme astral.

  • #29

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:35)

    8 Josée
    Il y a un échange psychique, il est télépathique parce qu’il est verbal, il est fait de mots. Ce qui est nouveau, c’est l’expérience d’émettre et de recevoir des mots aussi rapides. En passant, Bernard a déjà dit qu’un jour on en viendra à réaliser que l’émetteur et le récepteur ne sont pas du tout distincts !

    Edwige
    L'échange télépathique est fait de vibrations sonores que l'ego transforme en mots dans son langage planétaire, quelle que soit sa langue maternelle… Lorsque l'habileté à la télépathisation se fait experte entre l'émetteur et le récepteur la frontière devient invisible car les deux fonctionnent tels des vases communicants pour s'informer mutuellement car la relation devient horizontale, elle n'est plus verticale.

  • #30

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:36)

    9 Josée
    Si on est rendu là, profitons-en, écrivons ! C’est à notre tour d’intervenir créativement enfin ! Qui aurait pensé que le début de notre puissance (notre puissance gage d’équité avec l’invisible), c’était l’intervention de nos goûts et dégoûts ! Nos goûts et dégoûts qu’on a tant niés ne sont rien de moins que le GSP de cette jungle aujourd’hui !

    Edwige
    L'exercice au maniement de mots justes, pour perfectionner l'habileté à l’utilisation de l’énergie communicante, est un travail créatif qu'on peaufine au quotidien sans relâche, tel un musicien qui travaille ses gammes pour jouer sa musique à la perfection.

  • #31

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:37)

    10 Josée
    Bernard - qui a canalisé une grosse pointure pour incarner l’instruction de la 6e race - a dû mettre le paquet pour redresser la barre du contenu face à une panoplie de raisons pour le faire qui, au fil de sa carrière, se sensibilisaient dans sa conscience multidimensionnelle.

    Edwige
    Bernard s'est ajusté avec Intelligence pour adapter l'instruction des futurs hommes à la compréhension vibratoires des hommes actuels. Cette compréhension ne pouvant se faire que par une programmation et un agenda personnel en relation avec une expérience de vie permettant de faire caisse de résonnance interne avec la vibration de cette instruction pour le moins insolite à notre époque.

  • #32

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:39)

    11 Josée
    C’est émouvant de voir que chacun a sa juste place, sa voix, son cristal. Avoir une lentille servait à défricher le canal. Quand on se sent un peu plus cristal que lentille, on sent notre centricité, notre autorité, notre autorité dans le sens qu’on n’hésite pas et notre autorité dans le sens qu’on est le spécialiste qui a autorité dans son domaine : notre personne, lieu d’ancrage de l’esprit dans l’atome.

    Edwige
    Chacun de nous vit par procuration les desseins de la source des sources… Défricher le canal sert à déspiritualiser l'ego conditionné astralement pour ne pas comprendre ceci. Comprendre ceci ôte les doutes qui nous font avancer dans l'expertise et la compréhension de ce qui est enfoui dans chacun des atomes des cellules du mental cellulaire.

  • #33

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:40)

    12 Josée
    Quand on sera rendu à exprimer instantanément son micro-avis face à sa micro-pensée, alors on aura notre source dans notre noyau, alors on sera fiable au niveau apport d’idées nouvelles aux autres au large.

    Edwige
    L'instantanéité de l'expression vient d'une communication en droite ligne sans aucune interférence entre soi et la source, ceci garanti la fiabilité de ce qui s'exprime.

  • #34

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:40)

    Josée
    Si on n’est pas le maître du bateau de la descente de l’information, si on n’a pas les deux mains sur la barre et les jambes campées, c’est parce qu’on est fasciné. C’est un ou l’autre. On a toujours eu une pensée à voie unique, une dictée à voie unique, et quand celle-ci devenait évocatrice de la magnitude, on a toujours vibré de façon narcissique du fait que c’est nous qui apportions de la grandiosité. On était dans une impuissance supposée face à ce que représentait l’invisible.

    Edwige
    Les personnes fascinées, fortement influencées par les plans spirituels subissent leur domination… En s'identifiant a ces intelligences leur égo vantard gonfle comme une baudruche… l'amour naïf qu'elles ont des plans et d'elles-mêmes les met en connexion avec une écriture astrale qui utilise la flatterie de l'écriture intellectuelle, poétique, philosophique, elles jouent avec l'esprit des mots, pour se croire intelligentes, et non avec la vibration intelligente de la lumière de l'esprit dans les mots.

  • #35

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:41)

    13 Josée
    C’est vrai que de travailler comme ça à faire descendre des réponses, c’est créer. Comme tu dis, tout acte de créativité pure ressemble à de l’écriture automatique.

    Edwige
    La créativité permet la matérialisation de la vibration de la source qui, par le biais de l'écriture télépathique et automatique mentale, permet une décente d'informations dont l'ego a besoin pour comprendre sa fusion avec la source.

  • #36

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:42)

    14 Josée
    Oui, on est tellement collé dessus.

    Edwige
    On est d'abord un partenaire de sa source avant de fusionner avec elle pour devenir elle.

  • #37

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:42)

    15 Josée
    Éliminons, éditons, du bout de notre petit bistouri, petit mais puissant, n’importe quel scénario intrus qui nous empêche de continuer à participer à la psyché en cours. Participons en tant qu’être intelligent, petit mais puissant.

    Edwige
    Un être Intelligent est grand et puissant comparé à un être évolutif qui était petit en intelligence et pauvre en outils pour matérialiser des formes avec des vibrations.

  • #38

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:43)

    16 Josée
    Créer des réponses, c’est créer l’échange qui fait naître la vérité de l’instant. Par exemple ici, il fallait dans cet instant utiliser le mot vérité (note de l’éditeur).

    Edwige
    L'échange propose une facette du réel parmi une multitudes d'autres réelles facettes… Tout dépend où on se place géographiquement par rapport à ces facettes qui proposent dans leurs axes un "point de vérité" appelé discernement et différent pour chacun.

  • #39

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:44)

    17 Josée
    Dans une pratique soutenue de l’écriture, on voit s’opérer le passage de la communication avec le monde de la mort à la communication avec le plan mental. Ceci est dû à une longue pratique de plusieurs principes à la fois : le discernement, la conscience vibratoire, l’alliance avec soi-même…

    Edwige
    L'entrée dans un processus fusionnel nous éloigne de plus en plus vite du monde mental inférieur de la mort pour nous rapprocher de plus en plus rapidement du monde mental supérieur en affinant, proportionnellement au contact avec soi-même, le discernement et la conscience vibratoire.

  • #40

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:46)

    18 Josée
    C’est nous, quand on est très proche de soi, qui établissons les bornes du réel. Rien n’est concret, rien n’est intelligible en dehors de nous. Pour devenir un lieu d’alchimie, il faut être un lieu d’alchimie mentale (mais « l’astral », maintenant que ce centre inférieur est démagnétisé, sert : son rôle est même au 1er plan pour conduire l’échange).
    Pour atteindre ce point de vérité, il fallait attendre que nos centres inférieurs soient mûrs et nettoyés : que notre mental supérieur se soit défait des croyances qui l’avaient « enrichi » au niveau mental et que notre astral se soit libéré du bien et du mal enregistré.

    19 Edwige
    Le processus fusionnel perfectionne la levée du voile sur notre réelle identité. En entrant progressivement dans notre autorité intérieure le seul gouvernail qui surfe sur la frontière entre objectif et subjectif est le discernement dans toute sa lucidité. Tout est compris intérieurement par vibration, par osmose mentale, quand bien même le plan astral aurait un rôle à jouer pour affermir le discernement dans le sac animique, où sont rangés pêle-mêle mémoires et énergies de mémoires astrales en pleine transmutations lumineuses.

  • #41

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:46)

    20 Josée
    Après avoir chialé contre la vie, après avoir voté pour l’invisible et sa supériorité merveilleuse, on entre dans le fameux face à face dont Bernard a tellement parlé.

    Edwige
    A l'époque où l'on subissait la vie psychologiquement nous étions trop aveugles et anesthésiés pour voir que la souffrance était vibratoire pour libérer le passage à la communication mentale avec sa source.

  • #42

    Edwige (mardi, 10 décembre 2019 07:47)

    21 Josée
    Entrer dans les circuits universels c’est enfin m’informer via un aller-retour entre mon besoin mental de l’instant (mon questionnement basé sur mon senti) et un autre plan mentalement intermédiaire entre moi et ma source… OK alors peut-être que toutes les entités du plan mental reçoivent pareillement l’information.
    Tout ça est si nouveau, quelle année ! Je découvre ce plan mental par sa dictée en moi durant l’écriture. J’en fais la découverte alors qu’il dicte sa réponse avec l’autorité d’un savoir faramineux et la qualité de présence typique de qui est collé à un échange.

    Edwige
    Entrer réellement dans les circuits universels est possible sans les barrières du questionnement.
    Est-ce que toutes les entités du plan mental reçoivent pareillement l’information ? Non.
    Car il en va des entités du plan mental comme des esprits ou des egos, tous sont uniques, ont un parcours personnel a nul autre pareil, donc des sources d'informations qui peuvent s'exprimer différemment avec des contenus parfois incomplets ou inachevés selon le récepteur ou l'intermédiaire de l'information. De fait il et capital de sortir des magnétisations et fascination possibles, comme dans le passé avec la spiritualité. N'oublions pas que nous sommes toujours le maitre à bord dans le canal réceptif, quel que soit le savoir qui impressionne plus qu'il n'informe. Cette seconde présence a autant à appendre de nous que nous d'elle par la destruction des formes.

  • #43

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:32)

    1 Edwige
    L'ego n'a pas suffisamment de volonté pour décider de mettre à exécution sa froideur ou sa chaleur, il devient neutre quand il est dans sa transparence au moment où il écrit.

    Josée
    l'ego est la résultante. il exprime - ou n'exprime pas et refoule, ce qui est aussi une résultante. il est le volant, il suit les mains. les mains ont toujours été astrales. quand le processus de
    désastralisation fait place à la télépathie, le volant respire enfin, il sait qu'il est téléguidé par googlemap en personne. mais pour ça il lui faut faire des petits coups de volant vers le trottoir
    pour déloger, par la secousse, toute main un peu envahissante.

  • #44

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:33)

    2 Edwige
    Est-il réellement nécessaire de chercher à savoir avec qui on échange quand il s'agit, au début tout au moins, d'un entraînement de l'ego à une "canalisation télépathique" avec l'énergie de sa source. Il est comme un enfant qui apprend l'alphabet avant d'être capable d'aligner des lettres pour former des mots puis des phrases… L'instruction de Bernard "descendait" d'intelligences supérieures d'un plan cosmique dont il connaissait l'origine jupitérienne, sans nous en dire plus que nous avons besoin de savoir afin de ne pas subir l'influence de ces plans.
    Il existe des millions de plans habités, l'intelligence qui nous contacte le fait par la vibration qui correspond à la nôtre et par ce dont nous avons besoin de savoir selon nos capacités et potentiels énergétiques.

    Josée
    comme tu dis, "l'intelligence qui nous contacte le fait par la vibration qui correspond à la nôtre et par ce dont nous avons besoin de savoir selon nos capacités et potentiels énergétiques".

    cette pensée est très profonde car elle ouvre des questions sur ce qui constitue l'unicité de l'être.

    l'unicité est le plus beau cadeau de dieu. la complémentarité entre les hommes qui en découle est le 2e plus beau cadeau de toute la bastringue.

  • #45

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:34)

    3 Edwige
    Comme dit plus haut l'ego est en apprentissage, en nettoyage de tous les conditionnements et croyances. Ceci a pour objectif d'alléger son fardeau mémoriel pour faire place à de l'énergie neuve créatrice indispensables aux échanges avec le plan mental pour développer l'apprentissage de la science de l’esprit.

    Josée
    longtemps, le plan mental monitore de loin l'école qu'est la terre. chaque élève a un délégué du plan mental attitré et chacun d'eux voit un jour ce délégué faire sentir sa présence près de lui dans cette école. ce n'est que quand la relation se développe que l'élève passe de diplôme en diplôme, par un monitorage mental extrêmement intensifié.

  • #46

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:34)

    4 Edwige
    Communiquer avec les plans est une capacité que nous avons tous, on peut être avancé en conscience mais ce n'est pas suffisant sans l'intelligence et la volonté… Ces deux attributs étant des alliés contre la fatigue, le discernement au milieu des deux maintient la vigilance contre toutes intrusions psychiques venant de l'ego ou de l'astral.

    Josée
    le désir de se situer dans son évolution est une pulsion tout ce qu'il y a de naturel étant donné le penchant parfaitement naturel de l'ego pour tout ce qui peut le définir dans cette jungle de
    formes contradictoires qu'est la société.

    mais ce réflexe doit être traqué et repéré, afin d'en relever la nature erronée. quand on se positionne sur l'échelle de la conscience, on prend le champ, on fait une sortie de route. il n'y a rien d'innocent dans cette échappée du volant dont les conséquences nous reviennent avec des factures relationnelles et des délais dans notre accès à la paix.

  • #47

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:35)

    5 Edwige
    Utiliser de manière équilibrée ses capacités intuitives, de raisonnement, et émotionnelles affute le discernement et la lucidité, pour affronter tous les mirages dans une jungle remplie de mémoires et désertée par la lumière de la source.

    Josée
    L'expansion de la conscience donne au mirage une plus haute définition. elle est loin derrière l'époque des vessies qu'on prenait pour des lanternes ou de l'oasis qui décevait brutalement. ça fait longtemps aussi qu'on est critique de notre société naïve qui souvent évoque le film the matrix.

    l'expansion de la conscience se déplace désormais vers l'intérieur, et embrasse le microcosme de nos propres mensonges, tous ces mini réflexes qui sont nôtres mais si cachés dans le creux du temps élastique.

    le mensonge est d'abord vibratoire et le vibratoire c'est discret, c'est intime, il faut une conscience fine.

  • #48

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:36)

    6 Edwige
    La transmutation des énergies astrales dans les corps subtils augment le taux vibratoire de ceux-ci afin que l'ego, devenant de plus en plus transparent, canalise de l'informations sans artéfacts, ni parasites, ni engrammes, ni miasmes astraux.

    Josée
    le corps éthérique est formé d'êtres élémentaux qui transfèrent leur allégeance du plan astral au plan mental.

    le corps astral est formé de spirilles qui se démagnétisent de la structure astralisée du mental inférieur.

    le corps mental inférieur est formé de charges électriques structurées en réseaux associatifs, comme les neurones, et celles ci se défont de la capacité d'avoir une polarité qui appelait à
    l'expérimentation.

    le système qui reliait les trois corps était luciférien. il était limitatif mais nécessaire.

    libérés de ce système, les corps retrouvent leur fonction de clé à des portes de l'univers. l'élémental connecte aux forces de la vie. l'astral, aux sens, au senti. le mental inférieur, à la
    verbalité du savoir.

    en fonctionnant enseble dans leur plein emploi, ils outilleront le corps morontiel dans sa visite des dessous de la matière.

  • #49

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:36)

    7 Edwige
    L’écriture automatique astrale n'a jamais eu de but informationnel réel, elle a été le joujou des egos fatigués par ce type d'écriture et qui s'ennuie dans ce karma astral. Une programmation de l'ego à l'écriture automatique mentale se mettra en route spontanément, avec les aléas de l'apprentissage, mais avec une vibration qui plonge dans le bien-être énergétique et non dans le vampirisme astral.

    Josée
    l'écrivain jouissant d'un grand talent n'est pas pour autant protégé contre l'insécurité de buter sur une panne d'inspiration ou contre la pression interne d'écrire de façon à entretenir constamment l'image qu'il a de lui-même. le talent devient un esclavage. c'est un contrat qui lie l'écrivain avec les forces sataniques et dont pourtant il ignore tout, surtout s'il ne veut même pas reconnaître qu'il n'écrit en fait que sous une dictée. il est de mise de mentionner une muse qui est là dans l'invisible, parce que ça amuse la galerie, pas parce que c'est scientifique. cette situation n'apportera jamais la clarté d'esprit. écrire de cette façon ne mettra jamais de l'ordre dans une vie. où est la paix dans le noircissement des pages blanches ?

  • #50

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:37)

    8 Edwige
    L'échange télépathique est fait de vibrations sonores que l'ego transforme en mots dans son langage planétaire, quelle que soit sa langue maternelle… Lorsque l'habileté à la télépathisation se fait experte entre l'émetteur et le récepteur la frontière devient invisible car les deux fonctionnent tels des vases communicants pour s'informer mutuellement car la relation devient horizontale, elle n'est plus verticale.

    Josée
    la capacité communicationnelle du plan mentale dépasse l'entendement humain. ce plan s'approche de l'homme grâce à la syntonisation de celui-ci et reflète alors de mieux les formes que l'homme a besoin de syntoniser. le plan mental reflète aussi le langage verbal de la personne. c'est un miroir et la syntonisation consiste à déjouer sa capacité réflective, traverser le reflet et s'approcher de l'énergie communicationnelle pure.

    cet exploit de discernement entre reflet et rayonnement n'est réalisable que par l'établissement de notre base à sa place.

    comme le plan mental qui est neutre, notre base est naturellement neutre. elle donne la référence absolue au milieu de la complexité de la mouvance mentale. correspond t elle au mental des cellules ?

    sommes nous devant les retrouvailles de l'étincelle originelle du mental dans la matière, qui renait à chaque instant, et du plan mental universel qui, tout atemporel qu'il soit, devait attendre notre accès à la télépathie mentale pour renouer avec sa semence dans la matière... et la fertiliser ?

  • #51

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:37)

    9 Edwige
    L'exercice au maniement de mots justes, pour perfectionner l'habileté à l’utilisation de l’énergie communicante, est un travail créatif qu'on peaufine au quotidien sans relâche, tel un musicien qui travaille ses gammes pour jouer sa musique à la perfection.

    Josée
    le perfectionnement de notre justesse mentale s'acquiert par la syntonisation de la pensée au gré de notre entendement intime de ce qui est juste.

    il faut avoir l'oreille musicale d'un virtuose pour capter les nuances subliminales de la pensée afin de syntoniser ces nuances.

    et pour ressentir la finesse de la syntonisation, il faut un soi très situé, très défini.

  • #52

    Edwige (mercredi, 11 décembre 2019 09:38)

    10 Edwige
    Bernard s'est ajusté avec Intelligence pour adapter l'instruction des futurs hommes à la compréhension vibratoires des hommes actuels. Cette compréhension ne pouvant se faire que par une programmation et un agenda personnel en relation avec une expérience de vie permettant de faire caisse de résonnance interne avec la vibration de cette instruction pour le moins insolite à notre époque.

    Josée
    comme tu dis ailleurs, chaque homme conscient vit par procuration les desseins de la pénétration de l'esprit dans la matière. bernard avait la caisse de résistance assez robuste pour absorber sa mission : recevoir une vibration inconnue, celle d'une nouvelle race, d'une nouvelle ère. il devait avoir le discernement de savoir quand questionner et quand permettre sans questionner, quand transmettre et quand contenir. il a dû brusquement atteindre le stade où il compris l'immense portée de cette information et sa multiplicité de niveaux de communication, cet aspect permettant à l'information de s'infuser dans une panoplie de taux vibratoires

  • #53

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019)

    11 Edwige
    Chacun de nous vit par procuration les desseins de la source des sources… Défricher le canal sert à déspiritualiser l'ego conditionné astralement pour ne pas comprendre ceci. Comprendre ceci ôte les doutes qui nous font avancer dans l'expertise et la compréhension de ce qui est enfoui dans chacun des atomes des cellules du mental cellulaire.

    Josée
    chaque soleil est unique. le téléscope hubbles nous le fait voir visuellement.

    et si chaque atome l'était aussi, unique ?

    et si le cosmos, cette magnitude dont on apprend à prendre conscience en y allant sans spiritualité, était encore plus fascinante qu'on ne le trouve ? si tout, absolument tout y était unique, tout tout tout - y compris chaque archonte participant à l'homogénéité de l'égrégore mondial ?

  • #54

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 09:39)

    12 Edwige
    L'instantanéité de l'expression vient d'une communication en droite ligne sans aucune interférence entre soi et la source, ceci garanti la fiabilité de ce qui s'exprime.

    Josée
    l'instantanéité de l'information est produite par une conscience d'une telle froideur, une conscience si dégagée de la spiritualité, que ce qui descend du mental est extrêmement sculptée au niveau microscopique, accordément aux besoin d'ordre de l'homme planétaire.

  • #55

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:39)

    13 Edwige
    Les personnes fascinées, fortement influencées par les plans spirituels subissent leur domination… En s'identifiant a ces intelligences leur égo vantard gonfle comme une baudruche… l'amour naïf qu'elles ont des plans et d'elles-mêmes les met en connexion avec une écriture astrale qui utilise la flatterie de l'écriture intellectuelle, poétique, philosophique, elles jouent avec l'esprit des mots pour se croire intelligentes et non avec la vibration intelligente de la lumière de l'esprit dans les mots.

    Josée
    elle existe dans toute sa force invasive, la domination par l'astral qui récupère notre spiritualité. elle a pour conséquence d,exploiter notre besoin d'identité et de valeur qui sous cette domination appelle à l'aide et s'accroche à du chant de sirène qu'on prend pour le souffle de l'esprit. ceci a pour conséquence de nous englober dans l'irréel de nos pensées, ce qui a pour conséquence de nous faire dévier l'utilisation des mots vers les mains aliènes au lieu de fertiliser nos mots par l'injection en eux de notre autorité.

  • #56

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:44)

    14 Edwige
    La créativité permet la matérialisation de la vibration de la source qui, par le biais de l'écriture télépathique et automatique mentale, permet une décente d'informations dont l'ego a besoin pour comprendre sa fusion avec la source.

    Josée
    chaque fois qu'on matérialise notre vibration, on crée. d'où la propulsion ressentie dans notre capacité à résoudre des problèmes en dehors de nos scénarios intellectuels habituels. cette même créativité est investie dans l'activité où elle s'est dévelopée : la télépathie. l'accès conscient à notre centre devient non pas plus automatique mais plus clairement bénéfique, parce qu'on a également cette nouvelle solidarité avec nous mêmes, nos écoeurements, nos besoins.

  • #57

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:45)

    15 Edwige
    On est d'abord un partenaire de sa source avant de fusionner avec elle pour devenir elle.

    Josée
    l'homme et sa source sont de parfaits partenaires. ils se complètent en tout. la source impose à l'autre un certain nombre de formes de partenariat relevant du stade d'émancipation de l'homme. l'émancipation est proportionnelle à la justesse de sa façon de se rapprocher de sa source : l'homme doit trouver la façon non spirituelle de se rapprocher de sa source.

  • #58

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:45)

    16 Edwige
    Un être Intelligent est grand et puissant comparé à un être évolutif qui était petit en intelligence et pauvre en outils pour matérialiser des formes avec des vibrations.

    Josée
    ...et si l'homme n'était ni petit ni grand ? ce serait ce qu'il y aurait de mieux, non ?

  • #59

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:46)

    17 Edwige
    L'échange propose une facette du réel parmi une multitudes d'autres réelles facettes… Tout dépend où on se place géographiquement par rapport à ces facettes qui proposent dans leurs axes un "point de vérité" appelé discernement et différent pour chacun.

    Josée
    il n'y aura jamais une seule vérité à cause de la nature du plan mental, capable de répondre à l'immense complexité de l'astral. le point de vérité ne s'attachera jamais au savoir développé à travers lui.

  • #60

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:47)

    18 Edwige
    L'entrée dans un processus fusionnel nous éloigne de plus en plus vite du monde mental inférieur de la mort pour nous rapprocher de plus en plus rapidement du monde mental supérieur en affinant, proportionnellement au contact avec soi-même, le discernement et la conscience vibratoire.

    Josée
    la conscience se trouve majorée par le passage à l'étape de la télépathie mentale. elle prend presque toute la place, se fait presqu'omniprésente. l'objectivité et la conscience des conséquences donnent du lâcher-prise face aux comportements avec les gens et les choses. avec le plan mental le discernement, ayant prouvé ses bénéfices, gagne en attraction et écrase plus facilement l'alternative astrale et spirituelle.

  • #61

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:47)

    19- Edwige Le processus fusionnel perfectionne la levée du voile sur notre réelle identité. En entrant progressivement dans notre autorité intérieure le seul gouvernail qui surfe sur la frontière entre objectif et subjectif est le discernement dans toute sa lucidité. Tout est compris intérieurement par vibration, par osmose mentale, quand bien même le plan astral aurait un rôle à jouer pour affermir le discernement dans le sac animique, où sont rangés pêle-mêle mémoires et énergies de mémoires astrales en pleine transmutations lumineuses.

    Josée
    l'ego arrache ses voiles. l'ego devient autoritaire. l'ego s'avère être en fait un gouvernail compétent au service d'un enlignement de l'énergie mentale avec cette chose inconnue qui est le centre de l'être.

    la capacité d'émotion qui est exprimée par le corps astral lorsque celui-ci est transmuté est un appareil de mesure dans ce travail.

    l'enlignement est un besoin qui se ressent, il est créé au prix de micro-ajustements inspirés du senti du corps astral.

  • #62

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:48)

    20 Edwige
    A l'époque où l'on subissait la vie psychologiquement nous étions trop aveugles et anesthésiés pour voir que la souffrance était vibratoire pour libérer le passage à la communication mentale avec sa source.

    Josée
    j'imaginerais que tous les hommes sont victimes... de l'impression sincère d'être contraints à de la victimité, ne serait ce qu'en dosages extrêmement subtils, tant qu'ils n'ont pas parfaitement déblayé de cette tendance subliminale leur communication mentale avec leur source.

  • #63

    Josée (mercredi, 11 décembre 2019 15:48)

    21
    Edwige
    Entrer réellement dans les circuits universels est possible sans les barrières du questionnement.
    Est-ce que toutes les entités du plan mental reçoivent pareillement l’information ? Non.
    Car il en va des entités du plan mental comme des esprits ou des egos, tous sont uniques, ont un parcours personnel à nul autre pareil, donc des sources d'informations qui peuvent s'exprimer différemment avec des contenus parfois incomplets ou inachevés selon le récepteur ou l'intermédiaire de l'information. De fait il et capital de sortir des magnétisations et fascination possibles, comme dans le passé avec la spiritualité. N'oublions pas que nous sommes toujours le maitre à bord dans le canal réceptif, quel que soit le savoir qui impressionne plus qu'il n'informe. Cette seconde présence a autant à appendre de nous que nous d'elle par la destruction des formes.

    Josée
    michelange aurait dit quelque chose comme sculpter, c'est enlever ce qui est dans le chemin, ce qui étouffe l'oeuvre à venir.

    un ego qui envisage son énergie mentale comme un bloc de marbre dont il sait quoi enlever est un ego campé au centre de lui-même.

    la centricité n'est que sporadique tant que l'ego demeure trop fortement tenté à envisager spirituellement son énergie mentale.