La résilience


La résilience

 

Il n’y a pas de plus grande capacité psychique que la "résilience", une qualité de l'ego qui l'aide à gravir les pallier de sa vie, avec pour compagne une révolte tranquille contre les dominations et manipulations et la Volonté volonté de survie, cet état d'esprit qui reflète l'Intelligence. Car triompher des forces astrales, de leurs vampirisations et manipulations  ont permis au jumeau éthérique  de laisser se développer en nous "l'énergie de vie" et de l'utiliser avec la "force en soi" comme l'épée du Jedi ou supra-outil… Ceci se fait inconsciemment car ne dis-ton pas que nous choisissons les épreuves que nous pouvons dépasser ?


La "non résilience" se termine généralement par un suicide avéré, assisté des forces occultes ou une de fuite de sa propre vie (son équivalent passif) sombrant dans tous les travers de l'expérience dont l'âme raffole puisque c'est du stock d'énergie…

 

L'ego qui se conscientise sort de sa complaisance à la victimisation, il sait désormais qu'il est devenu le résultat de l'énergie de ses expériences, il sait qu'il pèse aussi lourd que le poids de l'énergie de ses mémoires sans la mémoire des traumatismes ...


"La supra-résilience" est un terme "supra-approprié"
… En effet on ne comprend sa vie qu'au fil du temps (si c'est programmé dans l'âme) car pour vivre émotionnellement ses expériences, et bénéficier de l'énergie qu'elle emmagasine dans la mémoire après que les plans se soient d'abord servit. Nous avions besoin de cette ignorance de toutes les considérations psychologiques associées, déception de toutes attentes face à la vie, à ses parents, au couple, l'argent, la santé, la paix sociale, etc., pour développer notre relation au double par le biais de la lumière de l'ego ou énergie de  l'esprit… Vivre sa vie dans la conscience nécessite plus d'actions avec son double que de paroles inopérantes, s'engager dans la vie développe justement tous ces "supra-outils" de défense contre l'invisible en nous...

 

La capacité de l'ego à surmonter les difficultés expérientielles de la vie terrestre lui permet d'évoluer, de croître et de construire sa personnalité conformément à son plan de vie. La résilience tient au courage de se relever droit dans ses bottes après les traumatismes émotionnels qui ont nourrit l'âme de l'énergie du choc et qui en conserve le souvenir (mémoire) pour sa réserve d'énergie. C'est un attribut que possède les personnalité "électron libre", fort caractère, autonome, indépendant... Si elles ont développé les côté polarisés de la vie sociale ; positivisme, empathie, altruisme, sourire à toute épreuve, engagement etc. ce n'est que pour mieux vivre sa vie d'une façon socialement acceptable pour le regard et le jugement d'autrui.

L'ego vit et expérimente des émotions avec son corps émotionnel. Ce corps émotionnel est nécessaire à l'âme, avide d'expériences, ça lui permet de stocker d'un côté le "souvenir" des expériences de l'ego et de l'autre côté l'énergie de ces expériences. La mémoire réactive les souvenirs à la moindre circonstance, souvent sans rapport avec l'évènement lui-même ou la personne qui l'a provoqué, en créant ainsi d'autres souvenirs et génère une énergie dont se servent les plans et autres egos vampiriques pour s'abreuver.

La mémoire a deux fonctions: emmagasinage du souvenir des expériences pour "étoffer la personnalité de l'égo" et stockage de l'énergie de ces expériences pour sa fusion avec l'esprit. Ainsi l'ego lumineux (le double) pourra se doter de la puissance de la somme totale de l'énergie des expériences, la "supra-résilience" en résulte, c'est la somme du poids de l'énergie de l'expérience….

Notre programmation et scénarios de vie sculptent la personnalité de l'ego pour le préparer à l'incarnation matérielle de son double lui-même en gestation lumineuse. Le temps terrestre n'existe pas pour nos géniteurs, nos durées de vie sur terre si courtes permettent de multiplier les expériences à l'infini par notre courage à "revenir sur terre" et multiplier ainsi les expériences qui vont cumuler de l'énergie… Il faut être un sacré résilient "conscient" pour tenir droit dans ses bottes durant les tourmentes et chaos de l'initiation évolutionnaire…

 

Permanence de la présence = résilience accomplie 

 

Les émotions sont déclenchées par des expériences qui nourrissent notre mémoire pour ses besoins strictement perso, elle en a rien à fiche de l'ego qui est sous sa domination. C'est l'âme qui se sert de l'énergie de nos émotions, non pas comme les plans astraux qui nous vampirise, s'en nourrissent ou s'en servent de carburant pour se déplacer, mais qui stocke cette énergie en prévision de sa fusion avec la lumière de l'esprit et l'énergie de l'ego évolué. Entre deux vampires ma foi je penche pour le plus intelligent. Par contre identifier et/ou analyser le contenu de ce sac mémoriel nous permet de faire le tri, comme on le fait dans sa cave ou son grenier, on y fait de la place pour faire entrer plus de lumière qui braque ses rayons ce qui est devenu obsolète, faire le tri permet de les éjecter du sac … Comme certaines vieilles mémoires, qui en effet sont "des viols" par habitude de se laisser violer depuis des éons…
Se laisser aller à l'émotivité, parfois, en versant quelques larmes permet de laisser sortir, par ce liquide salé, un trop plein d'émotions ce que tu appelles le "videngeage". C'est bien utile pour s'alléger du fardeau émotionnel et réaliser qu'il existe une dimension souterraine et de l'énergie en soi.
Ne pas subjectiver ni donner de l'importance à l'émotion qui nous traverse c'est l'empêcher d'exister, de s'installer en nous durablement et créer ainsi de nouvelles mémoires. C'est un jeu de cape et d'épée, entre l'intelligence, la volonté et notre historique personnel qui fabrique en nous cette résistance aux chocs, faisant de nous des guerriers de la vie contre les antis-vie…

 

Nous prenons conscience du rôle premier de la mémoire dans nos fonctionnements mécaniques psychiques et des fonctionnements mécaniques émotionnels qui en résultent. La résilience, mécanisme de défense, attributs à vaincre les forces cosmiques descendantes doit avoir un lien quelque part entre le sac mémoriel et le cerveau émotionnel…

 

L'ego en évolution fabrique de la résilience avec de l'autorité et de la puissance pour son inviolabilité par sa mémoire et toutes autres intrusions sociétales dans sa psyché. Le niveau 1 c'est travailler son discernement, plus il est aiguisé plus l'intuition est imperméable au miroitement du mensonge et de la subjectivité, l'intuition qui chasse la naïveté s'affine pour vibrer au réel pendant que le discernement fait œuvre de lucidité.

 

On est des résilients depuis longtemps…L'arrivée du discernement nous à fait sortir de la spirale des exercices, on EST dans la puissance de notre autorité, de notre centricité, et de notre volonté…