La télépathie

  EN COURS...

"Être sur le chemin de l’évolution c’est mener une étude" BDM PE-028 

BDM: "D'autres personnes continueront ce travail de développement pour comprendre réellement les mécanismes occultes de la conscience. Ce sera important pour l’homme de pouvoir, en tant qu’ego, se référer à cette science-là pour comprendre sa relation avec sa source, donc avec les forces voilées qui font partie de sa supraconscience, afin de se protéger sur la terre et de vivre une vie de plus en plus agréable".


  • Ces FOCUS sont des espaces réservés aux échanges d'idées pour faire évoluer l'instruction "descendue" par BDM de façon créative, collaborative et générative. Prière de ne pas déformer, ni plagier, les transcriptions originales de l'œuvre de Bernard de Montréal proposées pour étude, la seule référence est l'audio qui l'accompagne. Un résumé personnel, des citations et/ou des liens sont admis pour initier ces échanges. Aucune inscription ni abonnement n'est requis, l'anonymat est garanti. ** Polémiques stériles et énergivores, non-respect de la parole de l'autre, critiques malveillantes, tribune spirituelle pour ego surdimensionné… iront directement dans la corbeille.

Extraits de "la télépathie" dans Dialogue avec l'invisible p 89 proposé par Edwige. Ils sont prétextes à échanges avec BDM, avec sa source et à leurs prolongements génératifs sur Focus.

MP3 a écouter sur bdm.place

Télécharger
La télépathie Dialogue avec l'invisible
Document Adobe Acrobat 178.4 KB


1- La grande naïveté et l'ignorance spirituelle de l'homme ont limité son indépendance d'esprit. Se conscientisant il en arrivera à traiter plus intelligemment avec toutes les formes de télépathie, ne risquant plus alors de perdre son identité.

 

2- La télépathie avec les circuits universels requiert un ajustement du corps mental pour que l'homme puisse en reconnaître les pièges. Voilà ce qu'offre l'initiation solaire. Les embûches étaient nécessaires afin que l'homme puisse identifier les conditions risquant de déséquilibrer sa vie. 

 

3- La télépathie supramentale est une communication directe entre le plan matériel et notre plan, cependant, elle ne signifie pas, de manière absolue, que l'homme soit obligé d'en suivre aveuglément les directives, si directives il y a. Tout ceci fait partie de son évolution mentale et de sa capacité d'interpréter l'information intelligemment. 

 

4- Dans l'avenir lorsque l'humain exercera sa télépathie, nous ne pourrons plus l'assujettir. 

 

5- Le développement de la télépathie avec nos circuits fait partie d'un nouveau plan de communication avec l'homme conscient. Ce plan n'est pas encore parfaitement développé de sorte que nous ne savons pas jusqu'où ira la communication. 

 

6- Il semble que certains hommes auront ascendance sur d'autres car leur télépathie ira de pair avec la fusion que nous sommes en voie de mettre au point et d'évaluer. 

 

7- Dans la mesure où la fusion se perfectionnera, la télépathie s'exercera sans condition, de façon plus libre et plus ouverte. Les dangers d'une dissémination d'informations extra-sensorielles seront écartés par la fusion qui nous unira à l'homme. 

 

8- La télépathie universelle n'est pas une simple faculté mais un lien vibratoire avec le plan mental ; elle permet d'interpréter une vibration sans passer par le mental inférieur où se réfléchit le MOI personnel. 

 

9- La télépathie qui unira l'homme et les circuits créera un pont entre le mental des cellules et nos plans hiérarchiques. L'expérience sera révélatrice et mènera progressivement à un engagement avec d'autres intelligences et d'autres races systémiques. 

 

10- La télépathie avec les circuits abolira le retour en forme astrale suite à la mort du corps matériel et la conscience morontielle remplacera la conscience planétaire. Cette forme avancée de communication sera fondée sur la capacité d'interpréter instantanément une vibration. 

 

11- L'homme accèdera à des domaines qui lui furent inaccessibles puisqu'il n'avait pas accès au plan supramental de la conscience. 

 

12- La télépathie universelle éteindra le doute et le contact avec nos plans permettra d'accéder à des réponses inconcevables à partir de la pensée réfléchie. 

 

13- Prenant conscience du caractère distinct des réponses, l'homme verra se confirmer la communication avec des plans de vie et d'intelligence non-conformes aux conventions du plan matériel.

 

14- La conscience supramentale est un état permettant d'intercepter une vibration dès qu'elle se manifeste à la conscience. S'exerce alors un retour à la source de la pensée où elle vibre dans sa pure forme, au-delà de l'enveloppe de l'esprit ou de la personnalité planétaire. 

 

15- L'être est alors médium du mental car il se libère des pulsions de l'âme qui, durant l'involution ou sa période endormie, étaient les seuls référents de sa conscience expérimentale et égocentrique ; il commence alors à prendre conscience de l'unité de son être avec le plan mental.

 

16- La conscience supramentale est un état d'esprit qui expose à l'homme la contrepartie universelle de son MOI. Il peut alors s'informer de la nature des choses sans devoir interpréter la réalité cosmique de façon philosophique, puisque sa conscience est habitée à un niveau qui lui permet de reconnaître la dualité réunifiée de sa réalité transcendante. 

 

17- Sa médiumnité n'étant plus astrale mais mentale, il peut alors jeter un pont entre son MOI et l'aspect plus vaste de sa réalité sans perdre conscience de sa personne. 

 

18- Tout contact avec le plan mental est un partenariat en communication. Le monologue n'existe plus et le dialogue s'inscrit dans un rythme de plus en plus exigeant, la nature de la télépathie avec les circuits universels étant fondée sur l'apport prépersonnel du principe supérieur de la pensée, activée à travers la personnalité éveillée de l'être individué. 

 

19- Votre besoin de supports psychologiques permettant de déterminer les paramètres de la réalité systémique sera diminué par une télépathie accrue. 

 

20- L'homme est un continuum de conscience. Son évolution est donc proportionnelle à sa capacité de transpercer les voiles de sa conscience actuelle, lui permettant de réaliser son amplitude, au-delà d'un simple phénomène de réflexion ; d'où l'importance de la télépathie universelle malgré ses limites actuelles.

 

21- Le mensonge féconde à un point tel la vie mentale du terrestre qu'il devra, au cours de son évolution, s'opposer sans cesse aux pulsions de sa conscience involutive. Il devra faire l'effort mental nécessaire pour corriger l'impression qu'elle crée sur son MOI. Cet effort fera partie du développement de la conscience télépathique universelle. 

 

22- L'homme s'habituera à savoir sans l'appui de sa réflexion et réalisera que sa conscience est à la source de sa science. 

 

23- La pensée n'est jamais seule puisqu'elle donne naissance à un train de pensées. Si l'homme n'apprend pas à traiter avec la vibration de la pensée originale, il ne pourra pas traiter avec la vibration des pensées suivantes. Il ne bénéficiera pas de l'essence de la pensée qui surgit de l'infinité du mental dont le mouvement continu permet d'étudier sans fin la réalité systémique et d'en approfondir les dimensions inconnues.

 

24- Quel est le niveau de collaboration auquel l'homme peut s'attendre dans le développement de la télépathie et de l'abolition des contrôles sur sa conscience mentale? Tout dépend de lui. Les hommes n'ont pas tous accès aux mêmes plans du mental. C'est une question d'évolution individuelle. Ils ne disposent pas tous des mêmes mécanismes d'insurrection contre les forces occultes car ils ne sont pas élevés au même degré d'initiation. Certains sont plus spirituels et, par conséquent, plus naïfs que d'autres. 

 

25- Plus l'individu sera conscient de la manipulation dont est sujette l'humanité, plus il vibrera dans le mental et plus sa conscience spirituelle se métamorphosera pour devenir en état de rébellion permanente et éclairée. Il commencera à percevoir les plans occultes du mental et à bénéficier d'une télépathie grandissante qui évoluera avec le temps.

 

26- Dans la mesure où il supportera psychologiquement cet état mental éveillé, il jouira d'une télépathie grandissante. Celle-ci se développera dans la mesure où il s'opposera aux pensées astralisées. C'est seulement lorsqu'il cessera de subir la pensée qu'il pourra la filtrer et la corriger, réalisant alors qu'il a accès à une science universelle. 


Écrire commentaire

Commentaires: 26
  • #1

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 04:51)

    1 Source
    La grande naïveté et l'ignorance spirituelle de l'homme ont limité son indépendance d'esprit. Se conscientisant il en arrivera à traiter plus intelligemment avec toutes les formes de télépathie, ne risquant plus alors de perdre son identité.

    Edwige
    L'homme à son stade involutif est comparable à un enfant candide qui gobe tout ce qui a un ascendant sur lui et bloque ses courants électriques qui le maintiennent prisonnier de la matrice expérimentale. Devenu adulte, l'intelligence de la lumière de son ego force l'ouverture du canal éthérique. Cette ouverture énergétique fait couler de source une télépathie communicante qui le centre et l'arrime à son autorité intérieure.

    Josée
    La mesmérisation spirituelle est incompatible avec notre droit à la communication. C’est dans la mesure où on en prend conscience qu’on utilise notre droit à la communication. Plus on exerce notre droit, plus il nous est naturel de sabrer dans la manipulation télépathique. (Notez bien qu’au départ c’est l’inverse : pour commencer à exercer notre droit, il faut avoir préalablement commencé à sabrer dans la manipulation télépathique !)

  • #2

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 04:51)

    2 Source
    La télépathie avec les circuits universels requiert un ajustement du corps mental pour que l'homme puisse en reconnaitre les pièges. Voilà̀ ce qu'offre l'initiation solaire. Les embuches étaient nécessaires afin que l'homme puisse identifier les conditions risquant de déséquilibrer sa vie.

    Edwige
    L'initiation solaire représente l'entrée dans un long processus de conscientisation de l'ego et sa fusion progressive avec les instances de ses autres dimensions. Les corps physiques et subtils se désastralisent progressivement, ils montent en taux vibratoire réveillant ainsi le corps mental d'une longue anesthésie. C'est un long travail polarisé en aller/retour, montées/descentes d'énergies d'évolution, de tests et de chocs événementiels qui burinent l'ego pour l'amener à une transparence absolue. Cette transparence absolue est la condition sine qua non pour que lors de ses communications télépathiques et mentales avec sa source, il perçoive instantanément les intrusions, les pollutions et les effractions astrales ou autres intelligences involutives.

    Josée
    Le corps mental dans son stade initial sert à développer l’expérience planétaire en « verbalisant » des croyances en des codes moraux et autres associations de concepts afin de les emmagasiner sur différentes couches de profondeur de l’inconscience. Car ce corps subtil fait partie de l’âme, cet engrenage de réflexes mentaux, émotionnels et vitaux-élémentaux insoupçonnés. L’initiation solaire survient et nous fait perdre la capacité de nier quoi que ce soit. Ceci dans un premier temps nous fait redresser les aberrations de notre vie matérielle, ce qui dans un deuxième temps nous restitue notre droit à la communication universelle.

  • #3

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 04:52)

    3 Source
    La télépathie supramentale est une communication directe entre le plan matériel et notre plan, cependant, elle ne signifie pas, de manière absolue, que l'homme soit obligé d'en suivre aveuglement les directives, si directives il y a. Tout ceci fait partie de son évolution mentale et de sa capacité́ d'interpréter l'information intelligemment.

    Edwige
    La télépathie supramentale a un accès direct entre le plan terrestre et le plan éthérique de la source. Celle-ci, résidant dans les éthers subtils d'autres dimensions, ne donne pas d'ordre, ni de forme à l'énergie support de la communication. Elle laisse le libre arbitre de la créativité mentale qui accueille finement la vibration, en comprend le contenu, et le couche volontairement et intelligemment sur papier pour en extraire "le fond" non déformé, ni perverti, ni parasité de la communication.

    Josée
    Alors que durant 150 000 ans la télépathie astrale fut conduite sous anesthésie, la télépathie supramentale est conduite en état d’éveil. Elle a pour but un développement plus soutenu de la volonté. Il y a une transition entre ces deux taux vibratoires de télépathie, durant laquelle on vit du vidangeage astral et on découvre qu’on a de la volonté qui est un pouvoir d’autodésastralisation. Quand le discernement fait apparition, c’est parce que notre taux vibratoire est désastralisé assez pour passer à la télépathie supramentale. La télépathie supramentale permet le développement du discernement. Avec le discernement, l’homme réalise qu’il n’a plus à chercher ailleurs en quoi consiste ce qu’il désirait tant sous le nom d’intelligence ou de créativité.

  • #4

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 04:53)

    4 Source
    Dans l'avenir lorsque l'humain exercera sa télépathie, nous ne pourrons plus l'assujettir.

    Edwige
    Un humain dans sa totale identité et autorité sera un télépathe averti non dominable par qui ou que ce soit.

    Josée
    Dès qu’on est exposé à notre première séance de télépathie mentale, on a soudain une capacité d’émotion qui se dépolarise, qui se déspiritualise rapido presto. La télépathie mentale a lieu parce qu’on prend notre place avec notre interlocuteur alors même qu’on sent bien - de par notre capacité d’émotion intacte mais rendue « neutre », sans polarité - que notre interlocuteur est cosmique. Mais première chose qu’on sait, on repolarise, on respiritualise. Par exemple, on peut avoir la pensée narcissique « wow, c’est moi qui performe comme ça ? ». Le taux vibratoire est plus bas parce que notre interlocuteur qui redevient notre dominateur parce que nous, on redevient dominable, parce qu’on a une charge positive à vidanger. C’est un piège du bord positif, plus rare que ceux du bord négatif. Dès qu’on a une émotion polarisée positive d’être excité de sortir de notre bulle spirituelle, on est en régression dans la bulle spirituelle, dans notre malléabilité par l’invisible. Notre « bulle spirituelle » se gonfle, la nouvelle expérience ravive du mémoriel très ancien, c’est très sournois, tout ça parce qu’on est attiré à être dominable, on a trop la pulsion d’occultifier et glorifier ad nauseam cet air pur qu’on a dégusté le temps d’une télépathie mentale. Pourquoi le plan mental redevient-il le grand joker qui exploitera toujours ce qu’il y a de dominable en nous ? C’est pour qu’on réalise qu’il n’arrêtera qu’à « condition » qu’on l’y oblige. C’est ça la « condition » humaine !

  • #5

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 04:54)

    5 Source
    Le développement de la télépathie avec nos circuits fait partie d'un nouveau plan de communication avec l'homme conscient. Ce plan n'est pas encore parfaitement développé de sorte que nous ne savons pas jusqu'où̀ ira la communication.

    Edwige
    L'homme conscient devenu absolument télépathe entre dans les projets évolutifs des intelligences supérieures. Elles œuvrent à l'affinement de l'ouverture de leurs circuits pour les ajuster à ceux du télépathe, c'est un travail à double sens car le télépathe s'ajuste également avec la sensibilité de ses corps subtils mental et éthériques.
    Ce projet, comme tout projet en voie de développement, vit par lui-même pour devenir ce qu'il y a de plus intelligent, exempt de contrôle de quelque volonté que ce soit, sous l'égide d'une grande logique transparente, lucide et intelligente. C'est dire que la communication avec les plans d'intelligences supérieures est amenée à s'acheminer vers d'autres intelligences supérieures, la hiérarchie des plans étant immesurable comparée aux multitudes de plans et populations cosmiques habités en évolution.

    Josée
    Idéaliser les instances qui nous attendent sur le chemin de retour à notre source est une grave erreur. Il n’y a pas de perche nous permettant de sortir du trou qu’est notre périsprit.
    S’il fallait idéaliser quelque chose dans le cosmos ce serait cette êtreté au cœur du cœur du cœur de nous. D’un autre côté, nous avons absolument besoin d’échanger avec ces instances pour nous définir en tant qu’êtreté.
    Ce besoin individuel représente une révolution sidérale. Nous n’avons jamais assumé nos besoins individuels réels bien qu’ils portent une autorité absolue, celle d'être réels. Tout besoin absolu de l’homme mettra désormais la créativité du cosmos en mouvement pour l’éternité.

  • #6

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 04:56)

    6 Source
    Il semble que certains hommes auront ascendance sur d'autres car leur télépathie ira de pair avec la fusion que nous sommes en voie de mettre au point et d'évaluer.

    Edwige
    Les humains perfectionnés dans la maitrise de la télépathie avec leur source fusionneront également avec elle lors de l'incarnation de l'ego cosmique, jumeau ou double éthérique.

    Josée
    Évaluez tant que vous voulez, pour nous c’est clair qu’on se tire de ce bordel. Télépathie et fusion allant de pair de toute façon, vous ne participerez que dans la mesure où vous le voudrez pour les besoins du plan mental, ça va de soi.

  • #7

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 04:56)

    7 Source
    Dans la mesure où la fusion se perfectionnera, les dangers d'une dissémination d'informations extra-sensorielles seront écartés par la fusion qui nous unira à l'homme.

    Edwige
    Dans une fusion humain/source totalement accomplie, la maitrise de la télépathie sera une deuxième nature, un attribut de premier ordre pour l'humain nouveau qui sera parfaitement connecté avec sa source. L'humain sera dans une liberté totale de communication, sans aucune entrave dictatoriale des plans de quelque niveaux qu'ils soit. Cette communication sera l'exact droit fil des informations de la sources, libérées de toutes subjectivités égotiques, elle sera ce qui unit le plus symbiotiquement possible le double à la lumière de son esprit universel.

    Josée
    Astralement parlant, absolument tout ce qui est information doit devenir profitable à la domination astrale de l’homme parce que l’astral, qui est un trou affamé, se croit absolument affamé. Pour ne perdre aucune information, les murs de l’astral ont donc de grandes oreilles – ou devrais-je dire - des mains voleuses. Heureusement l’astral ne peut pas capter l’information créée par un taux vibratoire supramental. Vibratoirement, l’astral rencontre son butoir final, son waterloo. Le mental n’est pas vampirisable.

  • #8

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 04:57)

    8 Bernard
    La télépathie universelle n'est pas une simple faculté mais un lien vibratoire avec le plan mental ; elle permet d'interpréter une vibration sans passer par le mental inferieur où se réfléchit le MOI personnel.

    Edwige
    L'homme doté de la capacité a télépathiser avec les plans est connecté énergétiquement avec son plan mental supérieur. Il lui permet de traduire le contenu vibratoire du fond de l'information telle qu'il la canalise dans ce mental supérieur, là où l'ego ne peut avoir accès.

    Josée
    La télépathie universelle n'est pas un dialogue verbal comme on pourrait le croire en lisant le livre de Bernard (intitulé justement Dialogue avec l’invisible), un dialogue au niveau des mots. Avec la télépathie universelle, on est dans une syntonisation vibratoire. Il ne s’agit pas d’une syntonisation vibratoire traficotée comme un quid pro quo récompensant nos mérites et privilèges personnels. Il s’agit au contraire de la syntonisation vibratoire obtenue ici sur Terre, dans la matière, au moyen de l’éclatement extrêmement volontaire du périsprit et notre ego a acquis durement sa transparence face à tout ce qui est « mérites et privilèges personnels ».

  • #9

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 04:58)

    9 Source
    La télépathie qui unira l'homme et les circuits créera un pont entre le mental des cellules et nos plans hiérarchiques. L'expérience sera révélatrice et mènera progressivement à un engagement avec d'autres intelligences et d'autres races systémiques.

    Edwige
    La nouvelle forme de communication télépathique est l'avènement du mental cellulaire vers les différentes intelligences cosmiques. Les expériences réussies seront un modèle, le prototype pour ouvrir et expérimenter d'autres accès vers d'autres peuples et intelligences systémiques.

    Josée
    Le mental de nos cellules est un autre nom pour l’étincelle universelle de la création qui fut toujours présente en nous. Le mental des cellules dort dans le système nerveux parce que seul cet organe est humain. Son éveil est la clé de notre retour parmi les nôtres, les êtres de lumière. Ce retour ne passera pas inaperçu dans le sidéral parce qu’il y a quelque chose de fabuleux, voire de sidérant, dans l’intégration du périsprit qui permet à ce noyau de s’éveiller.
    Et si après tout, notre source se logeait là tout simplement ? Si proche et si nimbée ! Mais patience, notre identité ne demeurera hors de portée de notre conscience planétaire que pour un temps. Mille autres petites années encore et le mental des cellules sera chez lui sur le plan mental, un plan mental qui par ailleurs s’en trouvera renouvelé.

  • #10

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 04:58)

    10 Source
    La télépathie avec les circuits abolira le retour en forme astrale suite à la mort du corps matériel et la conscience morontielle remplacera la conscience planétaire. Cette forme avancée de communication sera fondée sur la capacité́ d'interpréter instantanément une vibration.

    Edwige
    L'humain nouveau totalement fusionné, dépolarisé, sans âme ni ego, ne sera plus assujetti à sa mort physique, sa nouvelle conscience immortelle fera un expert en interprétation de la communication vibratoire.

    Josée
    Pour naître, la conscience morontielle aura intégré le périsprit… ce qui ne peut se faire qu’à force d’exercer du discernement vibratoire. C’est pourquoi notre conscience morontielle sera du discernement 100% pur et interprétera instantanément toute vibration qui lui sera amenée.

  • #11

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 04:59)

    11 Source
    L'homme accèdera à des domaines qui lui furent inaccessibles puisqu'il n'avait pas accès au plan supramental de la conscience.

    Edwige
    L'homme accèdera à des domaines qui lui furent inaccessibles. Cette nouvelle conscience immortelle lui ouvrira spontanément et à sa demande selon ses besoins, toutes les portes, tous les accès aux informations contenues dans les univers systémiques.

    Josée
    En deçà du supramental, l’ego tourne en rond dans un musée sans fenêtre.

  • #12

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:00)

    12 Source
    La télépathie universelle éteindra le doute et le contact avec nos plans permettra d'accéder à des réponses inconcevables à partir de la pensée réfléchie.

    Edwige
    L'attribut télépathique ne laissera place à aucune hésitation, aucun doute sur les informations reçues qui n'auraient jamais franchi la barrière de notre incompréhension durant le stade involutif de notre ego rigidement formaté par des trains de pensées astralisées.

    Josée
    La bibliothèque du possible volera en éclat et pourtant l’homme maintiendra la certitude de se posséder. La pensée ne sera plus un train avec des barrières et des aiguilleurs dont la logique nous échappe. Elle sera l’assouvissement de notre besoin roi.

  • #13

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 05:00)

    13 Source
    Prenant conscience du caractère distinct des réponses, l'homme verra se confirmer la communication avec des plans de vie et d'intelligence non-conformes aux conventions du plan matériel.

    Edwige
    L'information inédite et précise, sortant des entendus et sentiers battus terrestres, est accessible par télépathie venant d'intelligences cosmiques elles-mêmes inédites et inconnu sur notre globe.

    Josée
    Non seulement il y aura un développement constant de l’identité mais il y aura une très belle rencontre individuelle avec la forme. Toute rencontre individuelle avec la forme sera une expansion de la conscience qu’on aura de nos besoins parfaitement individualisés. Nous n’irons qu’à la découverte de formes susceptibles de baliser notre retour graduel à notre source par leur défi à notre discernement. Notre discernement ne sera pas de la désastralisation mais de la conscientisation exponentielle. La forme ne sera plus astreignante comme ce que nous connaissons tous avec le plan mental inférieur, parce que nous serons incapables de croire. Les couleurs, les sons, les électrons, les bosons que nous visiteront seront donc susceptibles d’expandre notre identité au lieu de nous aliéner.

  • #14

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:01)

    14 Source
    La conscience supramentale est un état permettant d'intercepter une vibration dès qu'elle se manifeste à la conscience. S'exerce alors un retour à la source de la pensée où elle vibre dans sa pure forme, au-delà̀ de l'enveloppe de l'esprit ou de la personnalité planétaire.

    Edwige
    La conscience supramentale est la seconde nature de l'homme qui lui permet de prendre au vol toute vibration qui effleure sa conscience. L'accès instantané à la source de la pensée permet d'entendre la vibration dans son émission originale en dehors de tout parasitage de l'ego.

    Josée
    La conscience supramentale est la véritable conscience par défaut de l’homme, ce n’est pas l’astral. La conscience supramentale est une sortie hors de l’artifice de l’astral, hors de ce programme qui nous retient depuis toujours du fait qu’il nous magnétise aux formes qui se présentent par associativité automatique aux formes précédentes. Une fois parfaitement démagnétisé et sorti de cette machine, on se retrouvera intégré au plan mental qui est libre de la forme parce qu’il en est le créateur.

  • #15

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 05:01)

    15 Source
    L'être est alors medium du mental car il se libère des pulsions de l'âme qui, durant l'involution ou sa période endormie, étaient les seuls référents de sa conscience expérimentale et egocentrique ; il commence alors à prendre conscience de l'unité́ de son être avec le plan mental.

    Edwige
    Le médium désormais unifié à sa dimension supramentale n'est plus assujetti à la domination d'une âme qui ne poursuivait que les buts personnels de sa programmation expérientielle.

    Josée
    La télépathie supramentale est une insertion dans les circuits universels du savoir hiérarchisé. Mais plus que ça encore c’est un transfert d’appartenance. Au début, l’ego est surpris : soudain il se coupe plus facilement que jamais du planétaire…
    Il faut noter que l’ego qui soudain se voit transparent et capable de sabrer dans toute tentacule animique qui le lie à la planète, le fait sans pour autant oser tout de suite faire un avec ce « plan ». Via son émotion dépolarisé, l’ego transparent ressent qu’il s’agit d’un monde solide et immense : étant transparent, il n’est pas impressionné… Son émotion lui communique une sensation d’unité entre les résidents de ce plan. L’impression d’unité sur le plan mental est si forte qu’elle laisse l’ego perplexe, à se demander s’il est en contact avec un membre unitaire ou un plan au complet. Et s’il leur posait la question ? La réponse viendrait s’il la « demandait ».

  • #16

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:02)

    16 Source
    La conscience supramentale est un état d'esprit qui expose à l'homme la contrepartie universelle de son MOI. Il peut alors s'informer de la nature des choses sans devoir interpréter la réalité́ cosmique de façon philosophique, puisque sa conscience est habitée à un niveau qui lui permet de reconnaitre la dualité́ réunifiée de sa réalité́ transcendante.

    Edwige
    La conscience supramentale établit une ligne téléphonique directe de l'ego terrestre à son jumeau cosmique. Ce dernier l'informe objectivement sur des questions ininterprétables subjectivement par l'ego matériel car il est habité par une conscience qui lui fait voir sa réalité originale animée par le feu de sa source première totalement dépolarisée…

    Josée
    Wow c’est fort. Je viens d’écrire : « L’impression d’unité sur le plan mental est si forte qu’elle laisse l’ego perplexe, à se demander s’il est en contact avec un membre unitaire ou un plan au complet. Et s’il leur posait la question ? La réponse viendrait s’il la « demandait ». »
    Et voilà que je passe au #16 oû la citation de bernard commence par ces mots :
    « La conscience supramentale est un état d'esprit qui expose à l'homme la contrepartie universelle de son MOI. »
    Vois-tu la coïncidence Edwige ? C’est comme si je l’avais « demandé » ! Je reprends les guillemets pour habiller ce mot qui vient de jouer un rôle historique.
    Bon je pense que je vais me calmer.
    N’empêche que c’est historique car je suis bousculée par l’apparition dans mon conscient planétaire temporel de cette instance…heu cette instance sans nom pour moi encore. Elle s’est laissée cerner et avec de l’humour. J’ai tant écrit pour cerner la fameuse extension de l’homme, tu le sais ! Tous ces mots étaient aveugles, je ne savais pas qu’elle se situait sur le plan mental. Alors c’est là que ma personne se boucle. Quelle unité entre les instances qui attendent là de boucler les « personnes » de tout le monde ! J’ai l’impression de perdre mon individualité… alors même que je la gagne ! Je comprends mon absurdité et je comprends qu’elle est produite par l’imperfection de mon individualisation. C’est un nœud oû se brise toute la logique. Je mesure un peu le travail qui reste à accomplir pour embrasser ma « contrepartie universelle » avec ce qui paraît aujourd’hui être un paradoxe : je suis là à me battre pour devenir libre des autres ici sur terre et voilà que ma source, c’est au milieu d’une chorale que je finis par la détecter.
    Car détection il y a ou a eu, ne serait-ce qu’à cause du clin d’œil de la réponse à ma question. Mon intellect est curieux de comment se fabrique de la synchronicité sur un plan atemporel. Tout ce temps-là je piétine comme une groopy qui a entraperçu son idole… c’est pas fort !

  • #17

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 05:03)

    17 Source
    Sa médiumnité n'étant plus astrale mais mentale, il peut alors jeter un pont entre son MOI et l'aspect plus vaste de sa réalité́ sans perdre conscience de sa personne.

    Edwige
    Avec une télépathie mentale il communique avec son jumeau cosmique et des intelligences supérieures, sans oublier ce qu'il est dans sa totalité sur le plan matériel.

    Josée
    Vaste oui, j’Y ai goûté par ma propre émotion. Tu avais raison d’Edwige d’insister sur l’importance de l’émotion. Moi je suivais ton intuition de façon logique mais là ce fut une expérience directe. J’ai mille et une questions qui se bousculent comme des journalistes à la porte. Comme par exemple sur la dualité astral mental, coupre-contact : est-ce que c’est si binaire, si manichéen ? On a quand le droit de s’amuser pas loin de maman sans se faire dire de tenir sa jupe, non ? Juste un peu d’âme (=de distance d’avec notre vibration). C’est nous qui paye de toute façon et on paye toujours le plein prix, alors pourquoi nous plier aux devoir de fusion ? la rigueur du discernement a besoin d’être équilibrée par un congé exploratoire. As-tu remarqué que tout ce temps-là je n’ose lorgner vers mon ego cosmique comme tu dis. Les américains disent : c’est sain d’accueillir l’éléphant qui est là. Quelle longue quëte qui touche fin. Pour célébrer la nouvelle étape, JE baptise mon jumeau de ce nom, jumeau. Wow, jumeau, ça veut dire frère, je le veux masculin chépa – kimporte – et dans une large mesure c’est lui qui se baptise ainsi. J’aime bien cet autre nom qui s’adonne être de toi aussi, ego cosmique, parce qu’ego signifie à la fois canal et instance et qu’ensemble on va suivre notre rayon. Ça simplifiera nos échanges d’avoir les mêmes termes. D’ailleurs Edwige, un moment donné tu m’expliqueras tes nuances dans tes appellations accordéons du style l’énergie de la lumière de l’esprit universel. Je suspecte du vrai. (Je jouis physiquement alors que j’avais plein de douleurs)

  • #18

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:03)

    18 Source
    Tout contact avec le plan mental est un partenariat en communication. Le monologue n'existe plus et le dialogue s'inscrit dans un rythme de plus en plus exigeant, la nature de la télépathie avec les circuits universels étant fondée sur l'apport prépersonnel du principe supérieur de la pensée, activée à travers la personnalité́ éveillée de l'être individué.

    Edwige
    Être uni à son plan mental crée un dialogue en binôme de plus en plus perfectionné, dont les exigences de perfections, de rythmes et de qualités vont grandissantes. Ces qualités sont proportionnelles à la qualité du contact télépathique et de son lien avec la source qui libère le principe supérieur de sa pensée chez la personne consciente.

    Josée
    Tout ce qui nous prend la tête sur cette sphère d’influence qu’est cette planète est une illusion planétaire. Il en va ainsi pour l’impression qu’on est seul avec sa tronche.
    Mais l’homme capable de voir ce qui se passe en réalité s’aperçoit qu’il communique continuellement. Il entend que sa mentation ou psyché fonctionne à deux voix. Il y a bien sûr la voix de l’ego planétaire, à laquelle il entend presqu’imperceptiblement s’ajouter une autre voix hier insoupçonnée émanée par un plan qui selon toutes apparences jouit d’une maîtrise achevée de l’art de la communication. (Je dis apparences car j’ai l’impression ce matin qu’il s’agit d’un miroir.) Dès que cet état de fait est détecté, ce qui importe c’est cette communication, la communication est continuelle, la communication peut être libre, la communication peut être manipulatrice : la différence relève de notre ajustement continuel.

  • #19

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 05:04)

    19 Source
    Votre besoin de supports psychologiques permettant de déterminer les paramètres de la réalité systémique sera diminué́ par une télépathie accrue.

    Edwige
    L'humain conscient et dans l'expertise confirmée du développement de sa télépathie n'aura plus besoin de s'appuyer sur des béquilles psychologiques rassurantes pour éditer de l'information sur la réalité des plans.

    Josée
    Moi par contre, que je télépathise me met en crise, me polarise. Mais ce n’est pas tout de suite au moment précis où la réalité systémique a débarqué dans ma soupe que ça m’a éclaboussée astralement mais dans un deuxième temps. Ce qui s’est passé initialement aux niveaux émotionnel et intellectuel fut stable : le sentiment d’unité de ce plan m’a mis en joie pendant que le contact avec eux me donnait l’esprit scientifique. Mais dans un deuxième temps, il y eut retour brutal au statut vibratoire général où j’en étais rendue. J’ai récupéré mes plus grosses béquilles car je fus soudain replongée dans la plus grande inconscience. j’ai commencé à nourrir des attitudes xyz comme le sentiment d’être bien méritoire pour ainsi entrer dans tant de grandeur… ou la peur de perdre cette magie inespérée qui me fait tant saliver, etc.
    C’est correct, c’est tout un processus pour le mental inférieur qui s’est vu performer et qui se voit recommencer à ramer. Reste que, surtout si on se polarise comme moi, c’est fou. On se voit même en perdre son latin. On veut s’expliquer la nature de ce plan, et on le veut très fort, mais on en est réduit à scruter les genres de photos basse définition qu’on a prises de la chose.
    Tout ça pour – j’imagine - finir par admettre qu’on sera en mal de « mots », ou plutôt en mal de « référents », tant qu’on tentera « par soi-même » de définir ce plan inouï.
    De peine et de misère, notre ego se fera moins orgueilleux et réalisera ses limites et finira par admettre que, du moment qu’il fonctionnera « seul » au lieu d’en binôme bidimensionnel, dorénavant, il se saura frustré de par sa propre erreur.

  • #20

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:04)

    20 Source
    L'homme est un continuum de conscience. Son évolution est donc proportionnelle à sa capacité́ de transpercer les voiles de sa conscience actuelle, lui permettant de réaliser son amplitude, au-delà̀ d'un simple phénomène de réflexion ; d'où̀ l'importance de la télépathie universelle malgré́ ses limites actuelles.

    Edwige
    La télépathie universelle, même balbutiante et limitée actuellement, permet à l'homme d'intégrer ce qui prolonge et entretient sa conscience d'origine qui lui permet de clarifier progressivement ce qui a opacifié sa conscience involutive. Il réalise ainsi sa multidimentionnalité au-delà d'une pensée et d'un discours réflectif.

    Josée
    La même chose peut être exprimée en termes de vibrations parce que tout ça, c’est de l’énergie. L’ego qui a atteint la fréquence vibratoire lui permettant de reconnaître le réel de la télépathie la pratique dès lors et de plus en plus. Il passe donc de plus en plus de temps en mode conscient (le mode « j’arrache moi-même mes voiles pour rester ajusté »), donc se désopacifie, se sort du réflectif et vibre de plus en plus en phase avec sa propre vibration.
    Étant de plus en plus en phase avec sa propre vibration il reconnaît de plus en plus comme étant réel ce qu’il découvre consciemment au niveau de la réalité systémique à laquelle il appartient et ou il verra que même la conscience de l'homme est un continuum vibratoire.

  • #21

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 05:05)

    21 Bernard
    Le mensonge féconde à un point tel la vie mentale du terrestre qu'il devra, au cours de son évolution, s'opposer sans cesse aux pulsions de sa conscience involutive. Il devra faire l'effort mental nécessaire pour corriger l'impression qu'elle crée sur son MOI. Cet effort fera partie du développement de la conscience télépathique universelle.

    Edwige
    L'humain, illusionné par l'irréalité de sa vie mentale, durant son évolution sera sans cesse en lutte contre les miasmes logés dans ses corps astralisés. Ces miasmes se superposant sur son ego en évolution, il devra les éradiquer, coute que coute, pour ancrer définitivement en lui une conscience unie par télépathie avec sa ou ses sources.

    Josée
    L’homme est le moteur de son essor vibratoire - mais pas l’homme en tant que pulsion, l’homme en tant que besoin. Besoin dans le sens réel : besoin d’équilibre, besoin de paix, besoin de conscience et de communication interne intégrale, besoin de toute cette centricité à laquelle toute pulsion est contraire, chaque pulsion que l’ego nourrit étant une échappée centrifuge déclenchée par de la mémoire polarisée. C’est dans l’instantanéité de la conscience de son besoin que l’homme aura la puissance nécessaire à sa lutte pour son émancipation du passé.

  • #22

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:05)

    22 Source
    L'homme s'habituera à savoir sans l'appui de sa réflexion et réalisera que sa conscience est à la source de sa science.

    Edwige
    L'humain, définitivement habité par une conscience télépathique, sait que cette conscience est issue de sa science, il n'a plus besoin de réfléchir cette science

    Josée
    Le recours à de la mémoire par curiosité scientifique, l’analyse déductive, tous ces traits intellectuels dont on est encore si friand perdront tout intérêt. La réflexion sera vue comme du gaspillage. Pourquoi fouiller des tiroirs quand la recherche est en réalité une chose vivante, qui connaît nos besoins réels ?

  • #23

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 05:06)

    23 Source
    La pensée n'est jamais seule puisqu'elle donne naissance à un train de pensées. Si l'homme n'apprend pas à traiter avec la vibration de la pensée originale, il ne pourra pas traiter avec la vibration des pensées suivantes. Il ne bénéficiera pas de l'essence de la pensée qui surgit de l'infinité́ du mental dont le mouvement continu permet d'étudier sans fin la réalité́ systémique et d'en approfondir les dimensions inconnues.

    Edwige
    Les pensées sont identiques à un chapelet sans fin qui s'égrène de l'une à l'autre discontinuement. Pour en extraire l'essence on doit travailler avec la vibration de la pensée d'origine afin de travailler dans le même élan la vibration des pensées en vagues successives.
    Ce mouvement perpétuel permet l'étude en profondeur et sans limitation de la réalité systémique et des dimensions inconnues sur le plan terrestre.

    Josée
    Il y a dans l’occulte souterrain de la pensée un monde prêt à tout récupérer au vol pour nous lier à eux. Le plan astral est bien rodé, bien huilé et bien lancé du fait même que nous l’avons toujours carburé de façon consentie et passive au lieu de nous préserver du vampirisme. Or personne d’autre que nous-mêmes ne mettra fin à cette condition : ni ces êtres astraux, fussent-ils nos parents spirituels ou biologiques, oubliez ça, ni même les êtres mentaux.
    Le plan des êtres mentaux, qui plane en dehors de la sphère astrale, nous teste dans notre capacité d’auto-émancipation, et nous testera toujours dans cette capacité, en amenant dans chaque situation planétaire la forme piège susceptible de passer inaperçue. Et hop ni vu ni connu elle passe comme ça sous le nez de notre « bonnevolonté » à rester alerte. Cette inconscience même donne lieu au très désastreux train des êtres astraux, un interminable train de pensée qui s’accroche à la locomotive de notre énergie, car toute stupide qu’elle soit lorsqu’elle est inconscience, elle carbure ! Et passent et passent et passent des wagons déguisés en vérités avec un petit quelque chose de si hypnotique que nous les penseurs en question on garde notre passivité… Il y a ainsi un laps de temps, quelle horreur, où notre vie n’est mise à profit que pour ces intrus.
    Mais si on déjoue le piège, si on le vidange, si on le purge, alors là on reste dans notre gang, il fallait juste y penser – ou plutôt ne Pas y penser. Mais silence justement. Il faut tendre l’oreille : eux vont nous faire découvrir rien de moins que le réel… ou nous tendre d’autres pièges ! Demeurons circonspects !

  • #24

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 05:06)

    24 Bernard
    Quel est le niveau de collaboration auquel l'homme peut s'attendre dans le développement de la télépathie et de l'abolition des contrôles sur sa conscience mentale ?

    Edwige
    Le niveau de collaboration des plans, le développement de la télépathie, l'abolition des contrôles sur sa conscience mentale dépendent du niveau de révolte contre les forces occultes et de l'évolution de l'humain qui reste individuelle, car personne n'a accès aux mêmes plans du mental.

    Josée
    Je suis d’accord. Vu que le pourquoi du comment, la raison d’être de tout ça, c’est la pénétration de l’esprit dans la matière, il faut donc que tout soit manœuvré de telle sorte que l’esprit augmente sa présence dans l’homme. Autrement dit les trois principes constituant l’esprit, qui sont la volonté, l’intelligence et l’amour, doivent être déployés dans l’homme. Or l’homme pour les descendre en lui doit recourir à leur usage. Et comme tu dis, cet appel à la volonté primordiale, à l’intelligence universelle et à l’amour cosmique, est instantané dans le besoin événementiel de chaque personne individuelle tel qu’exacerbé dans une télépathie consciente.

  • #25

    Josée (samedi, 07 décembre 2019 18:50)

    25 Source
    Plus l'individu sera conscient de la manipulation dont est sujette l'humanité, plus il vibrera dans le mental et plus sa conscience spirituelle se métamorphosera pour devenir en état de rébellion permanente et éclairée. Il commencera à percevoir les plans occultes du mental et à bénéficier d'une télépathie grandissante qui évoluera avec le temps.

    Edwige
    L'humain conscient des manipulations contre lui et le monde fera vibrer son mental qui entrera dans un état de confrontation et de rejet conscient de ces plans mortifères
    En percevant cet occulte dans son mental il développe une télépathie qui s'expanse et évolue progressivement.

    Josée
    La spiritualisation du plan mental n’est pas générée par ce dernier. L’homme spiritualise le plan mental dans la mesure où il est astralisé. À mesure qu’il se désastralise il définit mieux ce plan, qui s’avère être le sien en réalité. Le plan mental collabore à la désastralisation (donc à la déspiritualisation) en programmant les embûches nécessaires. Celles-ci sont événementielles et psychiques. La télépathie avec eux demande une rébellion irréductible contre leurs embûches psychiques spiritualisantes ou – de façon plus générale – astralisantes.
    Plus l’homme se déspiritualise, plus il se libère de la pulsion d’idéaliser la lumière et plus il réalise que le plan mental, plan de la lumière, est lui-même libre de cette pulsion et ne collabore pas à l’essor de la 6e race que dans un vacuum exempt de toute serviabilité.

  • #26

    Edwige (samedi, 07 décembre 2019 18:50)

    26 Source
    Dans la mesure où il supportera psychologiquement cet état mental éveillé, il jouira d'une télépathie grandissante. Celle-ci se développera dans la mesure où il s'opposera aux pensées astralisées. C'est seulement lorsqu'il cessera de subir la pensée qu'il pourra la filtrer et la corriger, réalisant alors qu'il a accès à une science universelle.

    Edwige
    L'homme qui ne capitule pas devant son mental en évolution favorise l'accroissement de sa télépathie. En faisant une guerre tranquille aux entités astrales il corrigera leurs pensées invasives pour rester dans la maitrise de la canalisation de la science universelle.

    Josée
    Notre première dégustation consciente du plan mental est le produit d’une nouvelle centricité, qui foisonne en une formidable puissance de discernement. Mais ce qu’on vit après ce début éblouissant, c’est un test demandant à vidanger notre spiritualité. Il s’agit d’un test généré par le plan mental durant lequel est permise la récupération astrale de notre éblouissement. C’est un test de polarisation aigüe, c’est les montagnes russes. Tant que nous ne serons pas imperturbables, centrés et stabilisés, il y aura en nous des charges de vulnérabilité au magnétisme animique qui resteront à vidanger.
    La nouvelle donne c’est que le magnétisme animique le plus inconscient alternera avec la télépathie la plus consciente. Celle-ci découlera de notre volonté à nous centrer, l’enlignement optimisant le débit de canalisation d’énergie non astrale, ce qui éveillera le mental de nos cellules. C’est à nous de nous centrer à force d’exercer cette guerre tranquille contre l’astralité avec notre nouvelle puissance de discernement. Mais c’est sans soif spirituelle qu’on y arrivera, à force simplement d’activer cette réceptivité, un vertige à la fois.