BDM: L'instruction est une règle de mesure de la relation possible entre l'ego et son double. elle a pour but non de convaincre mais de faire comprendre, elle ne tient pas à être reconnue, mais à être connue. Ce n'est pas sa forme qui compte ou le temps selon laquelle elle est proposée à l'homme, mais sa vibration. L'instruction mondiale n'appartient à personne ni à ceux qui écoutent, ni ceux qui la donnent. Elle est dans le monde et le monde la reconnaîtra et le monde individuellement changera.

Contributions bienvenues pour les intéressés à l'échange génératif.

BDM "Il faut reconnaître que la médiumnité, le contact intérieur, que connaîtra fortement l'homme nouveau, doit dépasser le stage actuel de la médiumnité, autrement dit viendra le jour où l'homme demeurera naturellement médiumnique, mais où il prendra conscience que sa médiumnité ne sera plus une médiumnité astralisée ; ce sera une télépathie intérieure que lui pourra contrôler avec parfaite maîtrise". Mise à jour le: 17/01/2020

BDM: "La parole très camouflée ne révélera que sa grande créativité. Celui qui la recevra ne sentira pas d'ego dans la parole, celui qui la reçoit, la recevra avec aise, elle sera à la mesure de lui-même, elle ne cherchera pas à le confronter à lui-même, elle fera simplement le pénétrer avec une grande douceur, une grande profondeur et il verra que celui qui parle a beaucoup d'esprit, qu'il est dans son esprit et il n'est pas dans son ego". Mise à jour le 07/01/2020

L'humain dans son "voilement" n'a jamais pu distinguer l'astral dans le bien, alors qu'il vit subjectivement, donc douloureusement, l'astral dans le mal. En vivant l'astralisation du bien celle-ci se cristallise dans sa conscience, elle devient la référence lumineuse dans ses jours sombres, tandis que l'astralisation du mal n'est pas perçu comme un bien vibratoire qui ferait évoluer les concepts polarisés dans sa conscience psychologique, d'où l'expression: "un mal pour un bien" 19/12/2019

Lorsque l'humain se penche réellement sur la science de son mental et de son esprit, qu'il comprend la relation entre son âme, son ego et les plans, il entre dans une révolution de son ego, dans une maitrise de sa conscience qui, progressivement fait cesser la subjectivité des souffrances dans sa vie. Mise à jour le: 27/12/2019

La cohabitation harmonieuse et énergétique entre les deux egos cosmique et planétaire, ne peut être équilibrée et permanente dans le canal télépathique, que si le mental supérieur planétaire est dépollué de son astralité et de sa subjectivité personnelle. Mise à jour: 26/12/2019

Le jumeau cosmique est le MOI éthérique du MOI planétaire. Il a un rôle de garde-fou, il teste constamment son frère dans la matière pour l'amener au perfectionnement du discernement. Avec son discernement, si utile dans une relation télépathique avec les plans, l'ego matériel devient crédible, fluide et stable, sans interférences dans la relation avec son alter ego ou avec les esprits universels. Mise à jour le: 03/01/2020

Durant la longue période d'involution la symbolique spirituelle a tenu de main ferme le haut du plancher de l'inconscience humaine. Cette perversion de sa psyché a brimé la puissance de son intelligence endormie. Mais une fois réuni avec son double et sorti des carcans de ses mémoires planétaires, l'ego arrive à remonter en surface ce qu'il sait depuis toujours, il le soutire du plan universel avec son écran mental ou son canal télépathique. Mise a jour le: 23/12/ 2019

Le "désir" de télépathiser appartient à l'ego assujetti a des mémoires ou à des entités astrales. La "réelle" télépathie s'ouvre à l'ego comme une nécessité de la lumière de son esprit et non comme une expérience de l'âme. Mise a jour le: 25 décembre 2019

Afficher plus