Relations toxiques V/S Vampirisme Astral

C’est le B.A.B de l’enseignement du Bernard originel et non des clones produits par l’astral qui lui aussi se supramentalise…

Il est urgent de trouver une porte de secours contre l’insalubrité de l’angélisme naïf et narcissique…

Cette vision, qui avait pour vertu de soulager ma conscience et d’éloigner toute éventuelle remise en cause de mon comportement, masquait une réalité autrement plus dérangeante : j’ai été responsable en grande partie de ton malheur, je t’ai fait beaucoup de mal et j’ai même failli te détruire.

Le monde anti matériel obéirait aux mêmes lois que notre monde physique, tout y serait inversé au niveau des polarités. La manipulation vient d’en haut mais on maudit l’ego qui nous fait souffrir jusqu’a ce qu’on comprenne cette obscure allégorie entre macrocosme et microcosme…

Séduction, comédie, intelligence stratégique à repérer une proie dans ses traits positifs.

Fascine l’autre par une auto analyse réaliste sur soi. Lui laisse croire que tout est toujours possible mais que ça dépend de la victime.

Donne de temps en temps à l’autre l’espoir d’un renouveau, le laisse croire, espérer en se mettant à disposition, lui rendant des services et par la suite l’enferrer encore plus.

L’âme étant un réservoir d’expériences nous pouvons supputer qu’en chaque âme il y a toutes les mémoires bourreaux/victimes qui se jouent selon les scénarios de leurs plans de vie…d’une vie à l’autre…

Bernard de Montréal dans l’ego vampirique disait : « Si le vampirisme sous toutes ses formes disparaissait de la surface de la terre la société telle que nous la connaissons serait abolie car elle n’aurait plus la force du vampirisme pour lui donner sa cohésion »

Chez l'ego involué les souffrances psychiques et égoïques sont a l'origine d'une inconscience animale qui fait de "l'autre" sa poubelle émotionnelle et son service d'hygiène VS le non amour

Afficher plus